Archi pas chère ! 20 extensions de maisons t.3

Couverture du livre « Archi pas chère ! 20 extensions de maisons t.3 » de Darmon-Ruault-Vicard aux éditions Ouest France
  • Date de parution :
  • Editeur : Ouest France
  • EAN : 9782737346002
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 144
  • Collection : Guides pratiques ouest-france
  • Genre : Architecture, Urbanisme, Packaging, Publicité
Résumé:

- Le tome 3 d'Archi pas chère présente 20 extensions de maisons individuelles réalisées récemment en France par des architectes, profession qui reste très peu consultée sur ce type de projets. Pour de multiples raisons -dont une méconnaissance profonde de cette activité-, il s'avère en... Lire la suite

- Le tome 3 d'Archi pas chère présente 20 extensions de maisons individuelles réalisées récemment en France par des architectes, profession qui reste très peu consultée sur ce type de projets. Pour de multiples raisons -dont une méconnaissance profonde de cette activité-, il s'avère en effet que l'essentiel de ce marché est capté par les artisans, les fabricants de vérandas et dans une moindre mesure (moins de 10%) par les constructeurs de maisons individuelles.
- Pourtant, lorsqu'ils entreprennent une opération d'extension de maison, les architectes réalisent des projets tout autre que les artisans, les vérandalistes ou les constructeurs et ce avec des budgets au m2 construit équivalents, voire moindres Bien au-delà de l'adjonction de la surface supplémentaire souhaitée, leurs interventions s'efforcent d'offrir davantage de qualités que celles émanant de la greffe d'un volume. Conséquence d'une réflexion sur les ouvertures, la circulation de lumière, la fluidité de la distribution ou les capacités d'appropriation du site, les solutions mises en oeuvre ont pour résultat de requalifier aussi le bâtiment existant.
- Les projets présentés ont été réalisés sur des bâtisses existantes « courantes » des XIXe et XXe siècles : maison de faubourg, maison ouvrière, pavillon de type HLM, atelier d'artisan, immeuble collectif, hangar à bois, refuge de chasse Un bâti sans prétention implanté en périphérie d'agglomération ou en zone rurale. Plus de la moitié des interventions sont conçues avec un budget inférieur à 120 000 euros TTC, restructuration, réhabilitation et extension comprises, quatre dépassant le seuil des 1200 euros par m2 d'extension créé. Compte tenu des opérations effectuées, il s'agit de prix de revient raisonnables, voire très économiques pour certains au regard, par exemple, du coût moyen d'une véranda installée par un vérandaliste (1) dont les modèles les plus sophistiqués peuvent atteindre 2500 euros/m2 TTC pour des interventions qui somme toute ne font qu'ajouter une pièce supplémentaire et rien de plus.
- Les réalisations composant l'ouvrage résultent d'un choix ouvert. Elles répondent à des programmes très différents  créant, selon, un logement indépendant, une terrasse extérieure, un garage, un séjour, une cuisine, une ou plusieurs chambres avec salle de bains ou non Les surfaces construites sont donc variées, entre  32m2 (Jardin suspendu) et 129m2 (Espaces partagés), les trois-quarts d'entre elles étant supérieures à 50m2. Quant aux types de croissance et d'implantation adoptés, ils témoignent d'options diverses : surélévation ou extension, qu'elle soit accolée ou dissociée, de plain-pied ou en double hauteur. De même, le mode constructif et les matériaux utilisés  sont eux aussi dissemblables : maçonnerie, bois ou métal en structure ; tuile, ardoise, bois, fibres-ciment, verre, voire textile, en toiture ou en parois verticales. Cet ensemble hétérogène témoigne du potentiel quasi infini de solutions que génère une opération d'extension.
- L'introduction du livre est complétée d'un entretien avec l'architecte Anne Lacaton, cofondatrice de l'agence Lacaton & Vassal, Grand Prix national de l'architecture 2008, dont le travail s'articule sur la dilatation de l'espace à habiter sans que cela pèse sur les coûts.

(1)« Pour une véranda complète avec minimum 3 côtés et une toiture à 2 ou 3 pentes, le réseau Vérambelles estime « entre 1000 euros et 1200 euros TTC le prix moyen compris du m2 couvert au sol pour un ouvrage en aluminium non considéré comme une pièce a vivre en permanence et entre 2000 et 2500 eurosTTC le m2 au sol pour une pièce habitable en aluminium ou en bois de cèdre ; le matériau de remplissage étant le verre en façade et toiture. » Le marché français de la véranda « en croissance d'environ 7% par an représente entre 75 000 et 90 000 ouvrages livrés chaque année, 45% d'entre eux ayant une superficie supérieure à 20 m2 », indique le réseau Vie & Véranda.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine