Apocalypse blues ; le swingue de la fin des temps

Couverture du livre « Apocalypse blues ; le swingue de la fin des temps » de Jean-Marc Savary aux éditions Liber Mirabilis Ceml
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Note évanescente qui concrétise l'arrière du miroir.
Miles Davis, insuffle la vie à son instrument. Par touches imperceptibles, il puise dans la palette musicale pour esquisser le grand Mystère. Prométhée insensé, il enchante par notes en pointillés. cuivrées. annonciatrices d'un... Lire la suite

Note évanescente qui concrétise l'arrière du miroir.
Miles Davis, insuffle la vie à son instrument. Par touches imperceptibles, il puise dans la palette musicale pour esquisser le grand Mystère. Prométhée insensé, il enchante par notes en pointillés. cuivrées. annonciatrices d'un ailleurs inaccessible. inaccessible dans l'instant présent. mais la trompette, elle, déchire un voile.
Note angélique et noire.
Cette nuit, la vitalité se recroqueville. Minuscule boule qui s'abîme au fond de lui. Plus elle rétrécit, plus elle irradie. Les formes se désagrègent.
-Décoller ! Enfin, décoller !
Les souvenirs fusionnent en un magma coloré. Tout y est inscrit et rien n'y est visible, compréhensible.
-Réussir !
Souvent, ces sensations l'avait escorté aux portes de l'inconnu, au seuil d'une autre dimension. Il l'espérait infinie, sereine, édifiante. Sorte de cathédrale vouée à la création. A l'absolu. A la beauté.
Habituellement, le réveil chavirait dans la nausée. A terre, le nez cassé dans la vomissure.
Souvenir d'un échouage dans un fossé. A quinze kilomètres de chez lui. Errance nocturne étoilée de lumières plus ou moins vives, plus ou moins lointaines, et qui le frôlaient. Au matin, embourbé jusqu'aux dents, il balbutiait sa désillusion sous une pluie battante. Des véhicules, phares encore allumés, roulaient à vive allure sur l'asphalte inondée et l'éclaboussaient brutalement.
Nulle transcendance. Le sol et la souffrance l'incarcéraient immanquablement dans le quotidien.
A chaque envol avorté, naissaient des cicatrices. Fractures, peau braisée et bedaine.
-Autant de médailles, de preuves du combat, se consolait-il face à son enlaidissement.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

La Dame Du Labyrinthe Jean-Marc Savary MEZAREK

Voir tous les livres de Jean-Marc Savary

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine