Antibes ; 2500 ans d'histoire

Couverture du livre « Antibes ; 2500 ans d'histoire » de Elena Dor De La Souchere aux éditions Maisonneuve Larose
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Tourisme France livres
Résumé:

Fondée par les Phocéens - Grecs d'Asie mineure -, Antipolis (Antibes), attaquée par les barbares ligures de l'arrière-pays, implora le secours de Rome, offrant ainsi aux légions romaines un prétexte pour s'introduire en Gaule.
Riche municipe romain ravagé par les grandes invasions... Lire la suite

Fondée par les Phocéens - Grecs d'Asie mineure -, Antipolis (Antibes), attaquée par les barbares ligures de l'arrière-pays, implora le secours de Rome, offrant ainsi aux légions romaines un prétexte pour s'introduire en Gaule.
Riche municipe romain ravagé par les grandes invasions barbares, Antibes n'est plus, dans le haut Moyen Age, qu'un hameau de pêcheurs protégés par l'évêque Saint Armantaire, tueur de dragons. La cité se relèvera au fil des siècles sous l'autorité de la famille de Grasse puis des Grimaldi. La Provence forme à l'époque, avec Naples et la Sicile, un Etat souverain. Mais à la suite des troubles provoqués par les démêlés de la trop belle Reine Jeanne avec ses quatre maris successifs puis par sa mort tragique, la Provence se sépare de Naples, tandis que Nice, passant sous le protectorat des Ducs de Savoie, rentre dans la mouvance italienne.
La Provence est rattachée à la France en 1481. Dès lors, la frontière française du sud-est se situe sur le Var et la petite place forte d'Antibes est sa gardienne. Henri IV achète la ville aux Grimaldi et l'entoure de remparts qui seront parachevés par Vauban. Assiégée à plusieurs reprises, la petite cité repousse en 1146 les assauts d'une puissante armée autrichienne. A l'époque de la Révolution, la famille Bonaparte, fuyant la Corse, trouve refuge au château Salé d'Antibes.
Après le 9 thermidor, le jeune général Bonaparte a peut-être été interné au Fort Carré d'Antibes en raison de ses attaches avec Robespierre. Toute trace du fâcheux épisode a disparu des archives antiboises, peut-être au lendemain de la prise du pouvoir par le premier Consul. Au XIXe siècle et au début du XXe, Antibes, la cité guerrière qui a dit adieu aux armes, attire les peintres-de Meissonnier à Monet-et plus encore les écrivains - de George Sand, Jules Verne et Maupassant jusqu'à Dos Passos et Scott Fitzgerald.
Au milieu du XXe siècle, le séjour de Picasso et la création au château Grimaldi de l'aîné de tous les musées Picasso du monde, donneront à Antibes une notoriété nouvelle. Mais cet épisode méditerranéen et mythologique de la vie de Picasso sera évoqué dans le second volume de l'Histoire d'Antibes.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine