Amsterdam XVII siècle ; marchands et philosophes : les bénéfices de la tolérance

Couverture du livre « Amsterdam XVII siècle ; marchands et philosophes : les bénéfices de la tolérance » de Henry Mechoulan aux éditions Autrement
  • Date de parution :
  • Editeur : Autrement
  • EAN : 9782862604107
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : Memoires
  • Genre : Histoire de l'Europe
Résumé:

Comment un port modeste, à peine connu de l'Europe en 1585, devient-il en moins de trente ans "le miracle du monde, la véritable Babylone, le magasin de l'univers" ? Comme le pays tout entier, Amsterdam a beau garder une administration politique de type médiéval, elle veille à ce que... Lire la suite

Comment un port modeste, à peine connu de l'Europe en 1585, devient-il en moins de trente ans "le miracle du monde, la véritable Babylone, le magasin de l'univers" ? Comme le pays tout entier, Amsterdam a beau garder une administration politique de type médiéval, elle veille à ce que l'emprise du religieux ne porte jamais atteinte au pouvoir politique. Libre et autonome, elle encourage et développe toutes les libertés, attirant ainsi les capitaux et favorisant les innovations. Les vainqueurs du fanatisme catholique, qui ont fait la guerre à l'Espagne pendant près d'un siècle, ne cherchent en effet nulle revanche idéologique. Ils n'aspirent qu'à la victoire économique, convaincus que le triomphe pacifique de la marchandise est infiniment plus fort et plus durable que la victoire des armes. C'est sans doute là que réside la première manifestation de la modernité. Gagner, c'est donc inventer dans le cadre d'une tradition. Amsterdam se transforme, les frontières cessent d'être des barrières, les langues des obstacles. Jusqu'alors catholique orthodoxe et acquise à l'Espagne, la ville est devenue calviniste, mais elle accueille les religions du monde entier, sans parler des sectes issues de la Réforme. En matière de pensée, comme en matière d'art, les trois plus grands génies de l'Europe du XVIIe siècle ne s'y sont pas trompés. Descartes, Spinoza, Rembrandt font d'Amsterdam le lieu de la marchandise universelle et celui de l'esprit.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com