Agent de Soljénitsyne

Couverture du livre « Agent de Soljénitsyne » de Claude Durand aux éditions Fayard

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Fayard
  • EAN : 9782213662978
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 250
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Lettres et linguistique Critiques et Essais
Résumé:

"Georges Nivat m'ayant demandé, en vue d'une exposition, quelques feuillets sur mes relations agent/auteur avec Alexandre Soljénitsyne sur quelque trente-cinq ans, je me suis pris à relire nos échanges épistolaires au long de cette période. Les pages qui suivent, ni mémoires ni essai,... Lire la suite

"Georges Nivat m'ayant demandé, en vue d'une exposition, quelques feuillets sur mes relations agent/auteur avec Alexandre Soljénitsyne sur quelque trente-cinq ans, je me suis pris à relire nos échanges épistolaires au long de cette période. Les pages qui suivent, ni mémoires ni essai, plutôt montage de citations, de commentaires, de bribes de souvenirs, résultent de cette relecture d'un passé au service d'un grand homme et d'une grande oeuvre": ainsi Claude Durand rédige-t-il l'avant-propos d'un ouvrage dont le titre sec dément le contenu à proprement parler extra-ordinaire. De l'automne 1974 -date à laquelle Soljénitsyne confie à son éditeur français (le tandem Paul Flamand/Claude Durand) le soin de prendre en mains l'ensemble de son oeuvre dans le monde entier- à nos jours, la variété des activités ici racontées, au service d'un homme d'une trempe exceptionnelle, forment la trame romanesque de la narration. Cela va du combat pour mettre en cohérence les droits de traduction d'une oeuvre protéiforme dans plus de trente langues à la lutte pour imposer à tous des exigences de qualité d'un auteur particulièrement vigilant. Des démêlés judiciaires opposant l'écrivain à tous ceux qui cherchent à le disqualifier lors de son arrivée en Occident au perfectionnement incessant d'une oeuvre enrichie et précisée au fil des ans. Dans ce récit d'un combat sans fin, pointe sous le portrait d'un géant plus vrai que nature l'autoportrait en creux d'un agent en "duettiste" d'exception, dont on devine qu'il doit beaucoup au premier de son goût du secret et de sa passion du pugilat.

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Claude Durand répond à nos questions ! (13/09/2011)

1) Qui êtes-vous ? ! Un écrivain (La Nuit zoologique, prix Médicis 1979), devenu éditeur (Seuil-Grasset-Fayard) et redevenu écrivain (J'étais numéro un, Albin Michel), tout en restant éditeur. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Ce qu'a représenté pendant trente-cinq ans la gestion internationale de l'oeuvre de l'écrivain majeur de la seconde moitié du XXe siècle. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? La dernière : «Si tu ne construis pas toi-même la société à laquelle tu aspires, tes yeux jamais ne la verront.» 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Un chant d'oiseau dans un camp de zeks (détenus au Goulag). 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? L'envie de relire Matriona, Le Premier Cercle, et celle de s'immerger dans les sept mille pages de La Roue rouge.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

La nuit zoologique Claude Durand GRASSET ET FASQUELLE

1

Voir tous les livres de Claude Durand

Autres éditions

Agent de Soljénitsyne Claude Durand FAYARD

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com