à vos haines très ordinaires

Couverture du livre « à vos haines très ordinaires » de Laurent Denancy aux éditions Auteurs D'aujourd'hui

4

1 note

  • Nombre de page : 222
  • Collection : Noir de chez noir
  • Genre : Policier / Thriller grand format
Résumé:

Dans la pinède du Suquet, à proximité de Toulon, un violeur en série étrangle sa troisième jeune victime. Avec l'assistance de la gendarmerie, le commissaire Jean-Marc Tourvin dirige une enquête nauséabonde dans un paisible village du Var où la société réclame sa dose de sensations... Lire la suite

Dans la pinède du Suquet, à proximité de Toulon, un violeur en série étrangle sa troisième jeune victime. Avec l'assistance de la gendarmerie, le commissaire Jean-Marc Tourvin dirige une enquête nauséabonde dans un paisible village du Var où la société réclame sa dose de sensations fortes. Un véritable kaléidoscope d'horreur dans lequel se confondent médias, monde politique et citoyens. Une atmosphère d'angoisse, de luxure et de dégoût autour des assassinats de jeunes filles devenues de simples faits divers en raison de l'obstination obscure d'un juge d'instruction condescendant ! Les investigations des enquêteurs parviendront-elles à dénouer la tragique énigme qu'ils ont à résoudre ? Un ouvrage réaliste quant aux turpitudes de notre société...

Donner mon avis

Le courrier des auteurs

Laurent Denancy répond à nos questions ! (22/06/2016)

1) Qui êtes-vous ? ! Je m'appelle Laurent BOURDIER et j'ai signé mon roman sous mon nom de plume Laurent DENANCY car un homonyme à déjà édité sous mon patronyme. "À vos haines très ordinaires" est mon premier ouvrage. Avec ce roman noir à l'intrigue particulièrement glaçante, je réalise un très vieux rêve en direction de l'écriture. J'offre au lecteur une trame originale, rythmée et aux multiples rebondissements. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Dans la pinède du Suquet, à proximité de Toulon, un violeur en série étrangle sa troisième jeune victime. Avec l'assistance de la gendarmerie, le commissaire Jean-Marc Tourvin dirige une enquête nauséabonde dans un paisible village du Var où la société réclame sa dose de sensations fortes... 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? Le choix est cornélien !... 1- "Un dissimulateur finit par avouer, un menteur finit par se contredire"... 2- "Pour certaines femmes les cornes sont moins douloureuses à porter que la misère et la honte !"... 3- "Quel dommage qu'il ne soit pas possible de présenter dans une immense vitrine la bêtise vaniteuse d'un microcosme mondain qui parle fort mais n'a aucune culture !"... 4- "Les gens qui nous gouvernent ne sont pas capable de comprendre le peuple. Comment voulez-vous qu'ils comprennent un véritable artiste ?"... 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? La Moldava de Bedrich Smetana 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? 1- Mon plaisir ! J'aimerais qu'ils aient autant de plaisir à le lire que j'en ai eu à l'écrire. 2- La leçon. L'histoire est noire, nauséabonde, révoltante, mais la leçon finale est empreinte d'une forte émotion positive.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

  • 0.2

    J’ai beaucoup aimé ce roman. Je trouve qu’il y a vraiment une leçon à retenir, celle de ne jamais se fier aux apparences.
    Dans ce roman Laurent Denancy confronte le lecteur aux aprioris que l’on peut avoir. Ce n’est pas parce qu’un homme semble coupable qu’il l’est !

    L’histoire est assez ordinaire et arrive malheureusement très souvent. Un homme viole et tue des enfants…
    Mais derrière cette histoire qui est assez « simple » l’auteur arrive à nous faire entrer dans le quotidien d’une famille, de l’enquête de police et d’un homme que tout accuse…
    J’ai trouvé vraiment intéressant le fait d’alterner les points de vue. L’auteur met ainsi ses lecteurs sur de fausses pistes dans lesquelles tous les doutes sont permis.
    Le fait que les points de vue soient externes m’a un petit peu gênée mais cela ne nous empêche pas d’être impliqué dans l’histoire.

    Il n’y a pas beaucoup de suspense et les retournements de situations ne sont pas nombreux. Je pense que c’est une histoire qui peut très bien arriver et qui selon moi s’est déjà produite (même si certaines circonstances peuvent être différentes).
    Ce que j’ai trouvé dommage c’est que l’auteur oublie complètement les précédentes victimes et que seule la dernière compte vraiment. Je pense qu’il aurait pu être intéressant de faire intervenir de temps en temps les parents des autres petites filles.

    En ce qui concerne les descriptions elles sont presque parfaites, il manque peut-être parfois un peu plus de ressentis de certains protagonistes mais dans l’ensemble l’auteur décrit bien les différentes scènes. Par moments les sentiments des protagonistes sont parfois un peu mis de côté…
    Les chapitres sont assez courts et les lecteurs qui voudraient s’arrêter à la fin des chapitres peuvent le faire quand ils le souhaitent.
    J’ai bien aimé le fait d’avoir de temps en temps des heures précises indiquées cela donne encore plus de suspense et une autre vision du temps qui passe. C’est d’ailleurs un peu dommage que dans certaines situations l’auteur n’ait pas gardé ce schéma.

    La fin est intéressante, c’est le genre de conclusion que j’apprécie dans un roman policier ! J’aurais par contre bien voulu avoir un dernier petit chapitre nous informant de la vie des personnages quelques années plus tard.
    En résumé un bon roman qui se passe en France et que je vous conseille de lire !

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/04/affaire-n166-vos-haines-tres-ordinaires.html

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Récemment sur lecteurs.com