à propos de louis verneuil

Couverture du livre « à propos de louis verneuil » de Gauteur/Claude aux éditions Seguier
  • Date de parution :
  • Editeur : Seguier
  • EAN : 9782840494966
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 95
  • Collection : Carre cinema
  • Genre : Cinéma, Télévision, Audiovisuel, Presse, Médias
Résumé:

Aujourd'hui complètement oublié, Louis Verneuil fut dans les années trente l'un des rois du boulevard, aussi souvent à l'affiche que Sacha Guitry et l'un des champions, avec Marcel Pagnol, du théâtre filmé. Il a signé seul trente-huit pièces et vingt-cinq autres en collaboration avec... Lire la suite

Aujourd'hui complètement oublié, Louis Verneuil fut dans les années trente l'un des rois du boulevard, aussi souvent à l'affiche que Sacha Guitry et l'un des champions, avec Marcel Pagnol, du théâtre filmé. Il a signé seul trente-huit pièces et vingt-cinq autres en collaboration avec Georges Berr. Parmi les plus fameuses : « Pour avoir Adrienne », « Le fauteuil 47 », « Azaïs », « Maître Bolbec et son mari », toutes devenues des films, de même que « Ma cousine de Varsovie », « L'amant de Madame Vidal », « Une femme ravie », avec son interprète fétiche, la volcanique Elvire Popesco. « La banque Nemo », autre film tiré d'une autre de ses pièces, fut victime de la censure en 1934. « Monsieur Lamberthier », jouée dans dix-neuf pays, a failli être portée à l'écran par Carl Dreyer ; Alfred Hitchcock lui doit l'idée de « I confess » (« La loi du silence »), et René Clair l'une des trouvailles de « It happened tomorrow » (« C'est arrivé demain »). Estimant que « jusqu'en 1930, la collaboration avec l'Allemagne était souhaitable. Depuis 1933, elle était insensée. En 1940, elle est devenue criminelle », Louis Verneuil se réfugie aux États-Unis où son succès ne se dément pas. En 1942, ses droits d'auteur sont confisqués par les autorités allemandes, qui bannissent ses oeuvres en 1943. Louis Verneuil avait établi l'édition de son théâtre complet en douze volumes ; quatre seulement sont parus, truffés de précieuses préfaces. Il a écrit également « La vie merveilleuse de Sarah Bernhardt » dont il fut le gendre, et un extraordinaire livre de souvenirs professionnels « Rideau à neuf heures ». De retour en France, il se suicide. Mais qui était donc Louis Verneuil ? Un jour prochain, il finira bien par sortir de l'injuste oubli dans lequel il est tombé. Cette approche est la première à lui être consacrée.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine