2097 ; mémoires de mon père

Couverture du livre « 2097 ; mémoires de mon père » de Jerome Bezancon aux éditions Atria

4.956521739

23 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Atria
  • EAN : 9782918078517
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 240
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Science fiction / Fantastique grand format
Résumé:

Le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui n'existe plus : montée des eaux, épuisement des ressources, pollution généralisée, affaiblissement du Gulf Stream, surpopulation, effondrement des grandes Démocraties occidentales ont permis la toute puissance de groupes économiques... Lire la suite

Le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui n'existe plus : montée des eaux, épuisement des ressources, pollution généralisée, affaiblissement du Gulf Stream, surpopulation, effondrement des grandes Démocraties occidentales ont permis la toute puissance de groupes économiques internationaux.
Davos, 2097 - Dans une chambre d'hôtel visiblement luxueuse, un père écrit à son fils, ce seront ses dernières paroles : une confession intime, violente, dans un vieux cahier jauni. Il ne lui reste alors que 12 heures à vivre ! Le puzzle prend forme sous nos yeux quand cet homme de 47 ans se souvient... Chaque heure qui passe est un chapitre où les souvenirs s'emboitent les uns aux autres pour former l'histoire d'une société devenue inhumaine, d'un héros tour à tour victime et bourreau, qui doit sa survie et sa perte... à un coeur hors du commun ! Ce même coeur réveillera en lui une véritable émotion intransigeante et une prise de conscience l'amenant inévitablement à une révolte qui changera le cours de l'histoire...

Guide touristique, Jérôme Bezançon signe ici son premier roman de science-fiction.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Je n'ai pas l'habitude des livres d'anticipation mais ce livre m'a convaincu de l'intérêt de ce genre littéraire. Bien écrit (bien que différent de mes styles habituels beaucoup plus consensuels), il nous propulse dans un monde noir mais pourtant peut-être pas si éloigné que cela de ce qui nous attend. Une grande sensibilité de l'auteur derrière une écriture parfois crue. Une réelle interrogation sur le devenir de notre monde si nous, citoyen de 2015, ne prenons pas en main notre destin vers ce que nous voulons faire de notre futur. Je le conseille. Bravo pour un premier roman. Continuez Mr Bezançon ! Marie (TGV Marseille-Paris)

  • 0.25

    Si, comme beaucoup en 1913, vous vous êtes senti agressé à la première écoute du Sacre du printemps de Stravinsky. Si vous pensez que Bukowski n’est qu’un alcoolo pouilleux, Nabokov un vieux pervers. Si vous avez détesté Orange mécanique ou Soleil vert. Si vous ne voulez surtout pas être bousculé, avoir à réfléchir, utiliser la culture comme outil de crise positive. Si vous souhaitez consommer des livres pour passer le temps et vite les oublier après, ne lisez surtout pas « 2097, mémoire de mon père ». Ce roman risquerait de vous encombrer l’esprit. Il pourrait être ce livre entêtant, terrible, dérangeant et essentiel dans une bibliothèque auquel vous essayer désespérément d’échapper en vous cachant derrière des livres conventionnels, prémâchés, à la formule facile, qui vous rassurent avec de vrais méchants et de vrais gentils. Ce livre est cru, dur, violent, immoral (et certainement pas amoral) où le bien et le mal se confondent. Ce livre est une fable futuriste, irréaliste, que nous expérimentons chaque jour. Trafic d’organe, d’humain, consommation de drogue, meurtre, viol, suprématie d’une race sur une autre… amour, sexe ; désir, violence… Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? . Comme tous les grands talents, Jérome Besançon n’a rien inventé, mais a simplement observé le pire de la société et l’a sublimé dans un monde assez éloigné de nous pour que la rédemption soit encore possible. Parait-il que certains y voient un livre trop violent ( ce n’est évidemment pas un livre pour les enfants ), pour ma part je n’y ai vu qu’une métaphore de la condition humaine et de son endoctrinement. À vous de l’accepter ou non, mais ce livre n’est, à mon sens, qu’un des miroirs de notre société bien maquillée pour qu’elle ne nous vous fasse pas trop peur ( et pourtant…). Merci Monsieur Besançon pour ce livre.
    Tony

  • 0.25

    bonjour !
    voici un retour de blog sur mon livre dont voici le lien :

    "2097 Mémoires de mon père : une très belle découverte, une histoire qui reste en tête ! Mon avis complet ici :
    http://atouchofbluemarine.wordpress.com/2014/05/31/2097-memoires-de-mon-pere-jerome-bezancon/"

  • 0.25

    Je viens de lire ou plutôt dévorer ce livre offert par ma tante !!! Je dois avouer que j'ai vraiment, vraiment beaucoup aime. C'est très bien écrit et ça se lit sans avoir envie de le poser! C'est assez cru par moments, un peu trop même pour moi, mais je pense que ça colle plutôt bien avec le personnage et qu'au final c'est logique. J’étais presque déçu que le livre soit si court au final mais je pense que c'est très bien pense. Surtout le décompte des heures, qui met la pression sur la fin parce que tu sais que tu arrives au bout du livre et tu veux que ça dure encore.

    Voila, merci beaucoup de me l'avoir fait partager je suis vraiment ravi. Il prévoit d’écrire un nouveau livre? :)


    En tout cas je vais en parler autour de moi parce que çà m'a vraiment accroche :)

  • 0.25

    pas l'habitude de lire ce genre de choses ( c'est horrible)
    j'ai beaucoup hésité entre le 0 et le 5.
    Le livre m’empêche encore de dormir
    alors je mets 5...
    Et même un coup de cœur en même temps qu'un coup de haine

  • 0.25

    Bravo!! J'ai été retournée, tourneboulée et j'ai prié pour que cela ne soit pas une prédiction!!
    Je suis maman j'adore la SF, le fantastique ... mais l'auteur a touché là où ça faisait mal... je n'ai pas pu m'empêcher de me projeter...
    Discussions interminables en famille sur la forme qui pour moi met totalement en valeur le fond!!
    Bien sur que le livre choque mais je trouve qu'il choque moins que la réalité car le trafic d'organes, la prostitution, les meurtres barbares, les tortures gratuites sont bien réels...l'auteur tire la sonnette d'alarme et pousse un cri d'espoir pour nos enfants.
    Eh bien moi je dis merci...

  • 0.25

    comme mon épouse, marie france, je viens de terminer ce roman écrit par notre petit voisin. Je suis un utilisateur de votre site depuis près de deux ans, mais je n'avais jamais fait d’inscription ! Je préfère lire les avis, plutôt que de les écrire. Ils me guident dans mes choix. Mais aujourd'hui, je prends la plume pour défendre ce livre écrit et publié par une petite maison d'édition régionale. Jérôme Bezançon, contrairement à monsieur Levy, Musso ou madame Pancol, n'a aucun moyen de communiquer et de faire connaitre son oeuvre. Et pourtant le livre est bon, très bon. Bien sur, à mon age, les hordes de vikings du futur, ce n'est pas ma tasse de thé... Mais là, sous des travers de roman-bd (expression de mon épouse), l'auteur nous ouvre sur une réflexion sur l'avenir de notre monde. Les philosophes n'ont plus accès à la parole médiatique depuis longtemps.... Malraux n'est plus ministre de la culture... Aujourd'hui, il faut trouver de nouveaux moyens de dire, de bouger les consciences... Et peut-être que Jérome Bezancon apporte une réponse nouvelle.... Bien sur, les critiques seront nombreuses... vulgaire, pervers... Mais attention, il faut accepter la mise en abîme...Qui écrit, qui parle dans ce livre ?. Un adolescent élevé pour ses organes... On ne peut don pas lui demander du Beaudelaire... Merci de m'avoir écouté... Lisez maintenant. Bonne journée

  • 0.25

    Quand on prend la plume, c'est prendre les armes. La plume est plus forte que l'épée, et écrire un livre n'est pas anodin. Pourquoi écrivons-nous ? Pour être publié ? Non, si nous écrivons, c'est pour émettre une idée, défendre une cause ou pour dénoncer ce qui ne va pas dans notre civilisation.

    Tu es un artiste provençal, dans les premières lignes, j'ai pu reconnaître l'esprit de Marcel Pagnol, ce petit air d'espoir de cet auteur de ta région. Puis, ce tableau aux couleurs chatoyantes s'obscurcit. Je sais que les critiques sont nombreuses, il y a une violence dans ta narration, mais elle est le reflet de cette société. J'ai apprécié ce portrait de ce docteur Wallenstein, contraction entre Wall-Street et Frankenstein. Tu as su amplifier les travers de notre monde, tout ce que tu décris existe, même les trafics d'organes humain. Si certains te reprochent que la construction de l'histoire entre Pierre et Ethel est bâclée, c'est aussi le reflet de notre société, de ces couples qui se forment hâtivement avec comme seuls point commun que cette attirance physique. Ton livre, malgré tout est un beau roman, la science-fiction est la science qui permet de prévoir les éventuelles évolutions de l'être humain. Et toi, par ton livre, tu tire la sonnette d'alarme. 2097, c'est une déclaration d'amour que tu fais à l'humanité. Alors quelles que soient les critiques. Ne rougis pas ! Trop souvent les critiques négatives sont celles de personnes qui n'osent regarder la réalité en face.

  • 0.25

    L'auteur a bien restitué ses lectures ("1984" d'Orwell et " Le meilleur des mondes" d'Huxley). Le jeune homme sélectionné pour ses capacités physiques qui devient guide présente une analyse intéressante (le roman se lit fort bien, car lintrigue accroche le lecteur) d'une société déshumanisée. un bémol sur la performance sexuelle qui à mon goût, est trop présente. La référence à Portmeirion est un clin d'oeil à Patrick MAC GOOHAN et à n°6, dans la série TV "Le prisonnier".

  • 0.25

    A plus de 70 ans, ce livre d'anticipation, dur, violent, parfois vulgaire, avait tout pour me repousser...
    Mais non !!! J'ai adhéré, j'ai voyagé dans ce monde crépusculaire que nous propose l'auteur... Une réflexion philosophique magistrale, sous des dehors de roman-BD, sur l'avenir de notre monde... Bravo, même si j'ai du mal à dormir depuis quelques jours. Le livre me colle encore aux yeux.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Présent dans les listes

Autres éditions

2097 ; mémoires de mon père Jerome Bezancon ATRIA

4.956521739

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine