1Q84 livre 3 ; octobre-décembre

Couverture du livre « 1Q84 livre 3 ; octobre-décembre » de Haruki Murakami aux éditions 10/18

3.837209302

43 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : 10/18
  • EAN : 9782264059260
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
  • Nombre de page : 618
  • Collection : Litterature etrangere 10/18
  • Genre : Littérature Romans Poche
Résumé:

Au Japon, d?octobre à décembre 1984.
Aux voix d?Aomamé et de Tengo se joint dans ce troisième volume celle du détective Ushikawa.
Enrôlé par la secte des Précurseurs, Ushikawa se lance aux trousses de la tueuse et de l?écrivain, et lève un à un les voiles sur leur passé.
Sous... Lire la suite

Au Japon, d?octobre à décembre 1984.
Aux voix d?Aomamé et de Tengo se joint dans ce troisième volume celle du détective Ushikawa.
Enrôlé par la secte des Précurseurs, Ushikawa se lance aux trousses de la tueuse et de l?écrivain, et lève un à un les voiles sur leur passé.
Sous les deux lunes de 1Q84, un complexe jeu du chat et de la souris se met en place.
Pour Aomamé et Tengo, le temps est désormais compté?

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Intimiste, comme les précédents, ce tome dévoile quand même son jeu en laissant toutefois son lecteur dans une sorte d'attente contemplative. Comme j'ai déjà dû le mentionner dans mes précédentes chroniques sur la trilogie, les chapitres alternent entre les points de vue d'Aomamé & de Tengo. Cependant, dans ce tome s'ajoute celui d'un troisième personnage: Ushikawa, un détective plutôt futé, mais un peu visqueux, déjà rencontré par Tengo précédemment.

    En commençant ce troisième opus, après la tension dans laquelle Murakami abandonne son lecteur à la fin du second livre, ce dernier aurait pu s'attendre à repartir sur le même pied... Ben non. La marée a repris son rythme de croisière et la lenteur est de nouveau de mise. Et les questions sont toujours là: les amoureux platonique vont-ils enfin se retrouver? Quel est ce monde étrange nommé 1Q84? Patience!

    Les personnages sont observés sous un microscope et décortiqués par l'auteur dans leurs moindres gestes et pensées. Le récit avance lentement, mais sûrement (rassurez-vous, il n'est pas sadique non plus... Quoi que?), les évènements et les détails s'accumulent, des réponses se profilent mais toujours dans ce style si particulier de l'auteur, entre mystère et pureté, entre poésie et crudité. A noter quelques légères et délicates touches d'humour.

    Pendant tout le roman pointe l'espoir, léger mais présent. Je m'en suis rendue compte lorsque j'ai recopié les citations que j'avais aimé de ce tome que j'ai préféré au précédent mais ça je ne peux l'expliquer sans en dire trop. Et la fin, ben c'est la fin, mais... est-ce vraiment la fin?

  • 0.2

    Aomamé n'a pas appuyé sur la gâchette. L'espoir de retrouver Tengo a été plus fort que le désir d'en finir définitivement avec le monde de 1Q84. Elle est retournée dans l'appartement où elle se terre depuis qu'elle a tué le Leader des Précurseurs et, tous les soirs, elle s'assoit sur le balcon pour guetter le toboggan où elle avait aperçu l'homme qu'elle aime. L'attente est longue mais la jeune femme n'est plus seule. Dans son ventre croît une Petite Chose, fruit de la rencontre de deux cœurs lors d'une nuit d'orage.
    Mais Tengo, qui ne pense lui aussi qu'à retrouver Aomamé, a quitté Tokyo. Il est reparti pour la Ville des chats où son père attend la mort, plongé dans un profond coma. C'est là que la jeune femme lui est apparue, recroquevillée dans une chrysalide de l'air. Depuis, sous prétexte de veiller le mourant, il passe ses journées à l'hôpital en espérant la revoir.
    Mais ces retrouvailles tant attendues sont compromises. Les Précurseurs ont lancé l'inquiétant Ushikawa aux trousses d'Aomamé. Petit et difforme, l'homme ne paie de mine mais il est intelligent et malin. A force de fouiner, de fouiller, de réfléchir, il est le seul à avoir fait le lien entre le professeur de mathématiques écrivain et l'instructrice sportive. Sûr de lui, il sait qu'en surveillant Tengo sans relâche, il finira par mettre la main sur Aomamé pour la livrer à ses commanditaires.

    Tengo et Aomamé pourront-ils joindre leurs mains et les serrer très fort comme ils l'ont fait, il y a vingt ans de cela, dans une salle de classe de l'école primaire d'Ichikawa ? Telle est la question posée dès le livre 1 de 1Q84 et qui trouvera une réponse à la toute fin de ce livre 3.
    Cependant, Murakami n'est pas homme à livrer rapidement tous ses secrets. Avant de réunir, ou pas, ces deux cœurs solitaires, il nous promène encore dans ce monde étrange où deux lunes illuminent le ciel nocturne. A la voix de Tengo et Aomamé, il ajoute celle d'Ushikawa, un individu peu recommandable qui pourtant est le plus à même de comprendre ceux qu'il piste, partageant avec eux les blessures des êtres qui ont vécu sans amour. En cette année 1Q84, ces trois-là se rapprochent, s'éloignent, se frôlent, se cherchent jusqu'à un dénouement forcément ouvert. On ne saura rien de la Petite Chose qui grandit dans le ventre d'Aomamé, de son rôle éventuel dans la secte des Précurseurs. De ceux-ci on ne saura rien non plus. Les Voix se feront-elles entendre à eux à nouveau ?
    Et surtout, on ne saura pas s'il existe un chemin qui mène de 1Q84 à 1984 ou s'il y a un troisième monde, différent tout en étant si semblable. Mais c'est là toute la magie de cette fin qui n'en est pas une ! Le retour au monde sans mystère de 1984 est possible, au même titre qu'une troisième voie, un monde sans soucis, sans épreuves, un monde où peut-être Aomamé retrouverait son amie policière toujours vibrante de vie et d'amour...
    Le talent d'Haruki Murakami est au-delà des mots. Il sait comme personne nous tenir par la main pour nous montrer son univers étrange, et puis, il nous lâche, avec dans le cœur et dans la tête, des personnages, des images, des sentiments qui y resteront longtemps...

  • 0.25

    Ce livre a littéralement marqué mes envies de lectures, cette trilogie est une oeuvre aboutie qui laisse plus qu'à réfléchir : l'auteur démonte de façon simple la structure du monde qu'il créé, de façon à nous en montrer les facettes.

  • 0.25

    J'ai fusionné avec le personnage "Ushikawa", magique la plume Murakami.

  • 0.15

    Les deux personnages poursuivent leur objectif, qui est devenu commun : Se retrouver. Chacun de leur côté, ils attendent ce moment : Tengo, au chevet de son père, et Aomamé dans son appartement retranché. L’attente est vraiment longue, et on subit durant plus de la moitié du volume, les faits et gestes répétitifs de nos deux héros. On les suit jour après jour, ressentant avec emphatie leur patience et leur motivation, cependant cela entraîne une vraie lassitude à la lecture.
    Si ce dernier volume reste intéressant, il semble être de trop, tant l’histoire de « 1Q84 » aurait pu être réduite en matière à deux tomes. La conclusion décevante atténue mais n’enlève rien de la magie qui opère sur l’ensemble de l’œuvre.
    Haruki Murakami a étalé son récit, sans toutefois perdre son inventivité et sa prose qu'il manie toujours avec autant de brio.

  • 0.15

    Comme les 2 autres tomes, très long jusqu'au milieu du livre où tout s'accélère. Je ne le place pas dans mes romans favoris mais il vaut quand même le détour de par son originalité.

  • 0.2

    Soyons honnête, si vous n'aimez pas lire, passez votre chemin.
    Mais si vous aimez lire, vraiment cette trilogie est formidable.
    Chacun des personnages s'insinue dans votre quotidien.
    La lune, la lune...

  • 0.25

    En conclusion : j'ai adoré toute la trilogie !!! C'est beau...
    Je suis tombée amoureuse de l'écriture magnifique et quasi hypnotisante d'Haruki Murakami, un véritable coup de foudre !
    J'ai lu plusieurs mauvaises critiques sur ce final, je suis d'accord sur le fait que cette fin est attendue mais pour ma part c'est parce que j'ai l'impression que cela ne pouvait pas se terminer d'une autre façon que celle-ci !! La boucle est bouclée, l'auteur nous entraîne dans sa spirale pour notre plus grand plaisir.

  • 0.15

    Un peu déçue finalement de ce 3e volet. L'histoire est longue à finir et puis finalement, pas beaucoup de rebondissement pour cette fin très attendue.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Les articles associés

Du même auteur

Saules aveugles, femme endormie Haruki Murakami BELFOND

3.8

Voir tous les livres de Haruki Murakami

Autres éditions

1Q84 livre 3 ; octobre-décembre Haruki Murakami 10/18

3.837209302

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine