1895, n 53/dec. 2007. Emile cohl

Couverture du livre « 1895, n 53/dec. 2007. Emile cohl » de Valerie Vignaux aux éditions Afrhc
  • Date de parution :
  • Editeur : Afrhc
  • EAN : 9782913758537
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Monographie / Histoire de l'art / Essais / Dictionnaires
Résumé:

Émile Cohl (1857-1938) « pionnier » du cinéma, proclamé « inventeur » du dessin animé, réalisateur de près de 300 films, est un cinéaste hors cadre, en marge des usuels corporatismes. Dessinateur, il se fait photographe ; illustrateur, on le retrouve acteur ; exploitant d'un cinéma... Lire la suite

Émile Cohl (1857-1938) « pionnier » du cinéma, proclamé « inventeur » du dessin animé, réalisateur de près de 300 films, est un cinéaste hors cadre, en marge des usuels corporatismes. Dessinateur, il se fait photographe ; illustrateur, on le retrouve acteur ; exploitant d'un cinéma forain, il devient cinéaste ; « truqueur », c'est-à-dire spécialiste de l'avancée des objets image par image, il invente le dessin animé : il a cinquante ans. Le présent ouvrage s'appuyuie sur les archives conservées dans le cadre familial. Les activités cinématographiques d'Émile Cohl ont ainsi été replacées dans un contexte plus large, intéressant l'histoire du cinéma. Dans la première partie, intitulée « Le cinéma avant le cinéma », les auteurs situent ses activités dans « l'esprit du temps » et interrogent les documents, en croisant parfois papiers et films, à la recherche de ce qui serait spécifique au créateur. Dans la seconde partie, dénommée « Le cinéma », les auteurs examinent plus en détail l'entreprise filmique. Ils sollicitent les archives pour imaginer la part manquante, puisque près des deux tiers des films sont aujourd'hui disparus, et interrogent les titres à partir des particularités d'alors : microcinématographie ou cinéma burlesque par exemple. Dans la troisième partie, « Le cinéma après le cinéma », les auteurs sondent la postérité de l'oeuvre cinématographique. Pour questionner « l'institutionnalisation » d'un genre, ils étudient les inventivités formelles du cinéaste. Dernier temps de cet ensemble où sont reproduits deux des principaux articles rédigés par Émile Cohl. Et, en préalable à la filmographie établie à partir des carnets du cinéaste, les acteurs de la restauration des films exposent quelques-unes des problématiques rencontrées dans leur travail.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Jacques Becker Ou L'Exercice De La Liberte Valerie Vignaux CEFAL

Voir tous les livres de Valerie Vignaux

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine