Dominique lectrice du mois pour "La faiseuse d'anges" de Camilla Läckberg

mardi 15 juillet 2014

Dominique lectrice du mois pour "La faiseuse d'anges" de Camilla Läckberg

Chaque mois, une lectrice ou un lecteur nous livre la chronique d'un livre. 
Ce mois-ci, Dominique vous fait découvrir le dernier roman de Camilla Läckberg, La faiseuse d'anges (Actes Sud).

Merci Dominique !

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau roman de Camilla Lackberg est, tout comme les précédents, un régal. L'auteur construit son histoire en faisant alterner, chapitre après chapitre, deux périodes : celle, fondatrice de faits divers tragiques survenus à FJALLBACKA, village suédois récurrent dans chaque roman, bien réel. Cette période qui s'étale de 1908 à 1974, commence par le drame qui donnera son titre au roman pour aboutir à un autre drame, celui de la disparition mystérieuse de toute une famille sur l'île de Valö. La résolution de cette affaire fera partie du dénouement de l'intrigue.

L'auteur a choisi un type de police différent pour chacune des périodes, à savoir que la deuxième, qui se situe trente ans plus tard est celle dans laquelle on retrouve Erica Falk, l'héroïne de l'enquête policière dont la résolution est le but final de ce roman. L 'auteur a un véritable talent pour camper tous les personnages et en faire de véritables personnalités aux caractères bien définis.

Tout d'abord, ceux de l'entourage de l'héroïne, à savoir son mari, Patrik, policier entouré d'une équipe dans laquelle chacun a un rôle défini; sa famille (ses enfants, sa belle-mère, sa sœur) que l'on retrouve avec bonheur dans chaque roman.

Ensuite, le personnage fil rouge de cette nouvelle enquête, Ebba, qui apparaît dès le début du roman car c'est à travers l'histoire de sa famille que toute l'intrigue sera construite. Elle aussi sera entourée de personnalités hors-normes, toutes bien définies, frôlant parfois l'Histoire à travers la période nazie.

L'ambition, la pauvreté, le deuil, l'amour passionné, la folie, la lâcheté, le cynisme, la cruauté font partie de ce roman.

Un roman dont l'intrigue monte en puissance et qui laisse comme seul regret le fait qu'il soit déjà terminé tellement il est palpitant.

 

Le portrait de Dominique
Je lis depuis que j'ai su lire. J'ai eu la chance de pouvoir accéder très jeune à la bibliothèque de ma grand-mère,institutrice, qui me laissait choisir ce que je désirais. A ceux qui la jugeaient trop permissive, elle disait que si je lisais un livre que je ne comprenais pas, c'est qu'il me faudrait attendre d'en être capable pour l'apprécier. Colette m'était ainsi "tombée des mains",mais je l'ai relue plus tard. Je suis très curieuse et aime découvrir de nouveaux auteurs,ou relire jusqu'à plus soif ceux que j'aime. Je ne lis pas de BD, peu de science fiction et de poésie. J'ai lu beaucoup d'auteurs japonais, quelques chinois et vietnamiens, de nombreux polars nordiques. Je suis une inconditionnelle de Jean Teulé, de Mario Vargas Llosa, de Yasmina Khadra, Camilla Läckberg...

Je prête mes livres à mes amis car j'aime partager mes émotions de lecture. Il ne se passe pas un jour sans que je lise!

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « La faiseuse d'anges » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !