Marc LEVY vs Guillaume MUSSO : PROCHES ou DIFFERENTS !!!

M'abonner à cette discussion
  • Personnellement, j'avoue avoir lu quelques livres de chacun de ces deux écrivains mais avoir arrêté depuis longtemps par manque d'intérêt. J'ai l'impression que tous leurs livres sont identiques, faciles et à la fin ennuyeux. Par ailleurs, je n'ai jamais pardonné à Guillaume Musso d'avoir fait faux bond aux lecteurs (dont j'étais à l'époque) qui attendaient une dédicace lors d'une "Comédie du livre" de Montpellier et de n'avoir pas répondu au courrier que je lui avais envoyé à la suite ce contretemps...non expliqué.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Jean-michel,

    J'ai eu la même réaction que vous hier en allant dans ma librairie favorite.
    Il était là, devait moi juste après la porte d'entrée, dans son présentoir tout beau tout neuf ... Haaaa je n'ai pas pu résister, le dernier Lévy est désormais mien =) mais ayant deux romans déjà en cours, je pense que vous le terminerez avant moi !
    J'attends donc vos avis avec impatience ;)

    Bonne journée à tous.
    Mes amitiés.
    Stéphanie
    flag Signalez un abus
  • Et alors il est comment le Levy nouveau. Est il gouleyant, a-t-il une belle robe? : -)
    flag Signalez un abus
  • Bon Sophie (pardon SofiC)

    J'ai pris un peu de retard car arrivé à la page 70, j'ai repris le livre au début et j'en suis à la page 40.
    Disons que c'est prometteur et surtout fluide et très bien écrit.
    Je trouve que cet auteur a cette faculté à s’immiscer dans les pensées et les tourments de ces personnages et à nous les faire partager. Il maitrise les yeux entre les US et la France.
    Un architecte écrit un livre qui s'inspire d'un couple d'amis proches et une maison d'édition s'y intéresse grâce à l'aide précieuse de ces amis.
    Du jour au lendemain, il décide de prendre une année sabbatique et quitte le cabinet sous le prétexte de vouloir écrire un autre livre.
    S'agissant de l"héroïne qui semble très mal dans sa vie, je n'ai pas encore réussi à me faire une idée précise.
    Je propose de faire un point à la page 100 comme au bon vieux temps des explorateurs de la rentrée d'hiver.
    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir,

    Votre début de lecture semble prometteur, j'attends votre avis de la page 100 avec impatience. N'ayant pas encore entamé ce roman, car j'en ai pas mal en attente, j'ai quand même hâte de rretrouver le talent de Marc Lévy dans cette nouvelle histoire.

    Mes amitiés.
    Stéphanie
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Stéphanie, bonjour à tous

    La page 100 est devenue la page 194, oui, parce dès la page 110, les choses s'accélèrent. Le titre du livre est quand même "elle et lui".

    En plus on précise qu'Arthur et Lauren, amis de notre héros architecte célibataire étaient présent dans "Et si c'était vrai !" . Ils oeuvrent pour agir sur les forces de l'univers et créer une rencontre.

    Et c'est là que j'aime Marc Lévy.
    Ces dialogues de premières rencontres sont délicieux, bourrés d'humour, de nuances, de complicité.
    On aimerait connaître et être ami avec Mia (une anglaise en mal d'amour et comédienne très connue) et Paul (architecte, écrivain sur le tard, épris de sa traductrice coréenne).
    Et Paris qui joue un personnage également et "m'appelle" à tant de souvenirs dans cette ville superbe.

    J'espère vous avoir tenté de lire son dernier livre romantique. Il ne vous reste qu'à briser vos piles à lire, faire table rase de vos travaux ménagers et de vos bricolages. Prendre des transports en commun et vous perdre exprès, rien que pour passer quelques minutes de plus avec "elle et lui".

    Amitiés
    JM
    ps : merci Stéphanie
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous,

    Je passe le cap de la page 308 du côté de Séoul en pleine séance dédicace, émission télé et Paul notre héros n'est pas seul.
    Mais finalement, avec qui passe-t-il le plus clair de son temps ? Qui est toujours là pour l'écouter, l'encourager et le suivre jusqu'au bout du monde ((11 heures d'avion au départ de Paris) ?

    Bon allez voir "50 nuances de gris" au cinéma si vous voulez, mais moi, je continue avec Marc Lévy jusqu'à la page 385 ce soir en prenant le train pour rentrer chez moi !!!

    Tiens un parenthèse.
    Je m'aperçois qu'une bonne partie des livres de ML sont traduits en Corée. En a-t-il tiré une partie de son inspiration pour "Elle et Lui" ?

    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Jean-Michel,

    Je rame, je rame, il me faudrait des journées de 34 heures (au moins !!) pour faire tout ce que j'ai à faire.
    Mais je m'approche doucement de ce roman, qui m'attend sagement.

    Vu votre critique, en plus un coup de coeur, j'ai hâte de le commencer. Malheureusement mon transport à moi c'est la voiture, je n'ai donc même pas la possibilité de lire pendant mes 40km de route aller-retour ;)

    Bonne fin de journée à vous.

    Mes amitiés.
    Stéphanie
    flag Signalez un abus
  • Vous me mettez l'eau à la bouche...
    flag Signalez un abus
  • Histoire d'un lecture

    Au début, j'ai pris un peu de retard car arrivé à la page 70, j'ai repris le livre au début. Disons que c'est prometteur et surtout fluide et très bien écrit.

    Je trouve que cet auteur a cette faculté à s’immiscer dans les pensées et les tourments de ces personnages et à nous les faire partager.
    Il maitrise également les lieux entre les États-Unis et la France.

    On comprend au départ qu'un architecte écrit un livre qui s'inspire d'un couple d'amis proches et une maison d'édition s'y intéresse par l'entremise précieuse de ces amis.

    Du jour au lendemain, "l'auteur" décide de prendre une année sabbatique et quitte le cabinet sous le prétexte de vouloir écrire un autre livre.

    L"héroïne semble très mal dans sa vie ; je n'ai pas encore réussi à me faire une idée précise. Je me propose alors de faire un point à la page 100 comme au bon vieux temps des "explorateurs de la rentrée littéraire".

    La page 100 finalement devient la page 194 parce dès la page 110, les choses s'accélèrent. Le titre du livre est quand même "Elle et Lui".

    En plus, on précise qu'Arthur et Lauren, amis de notre héros architecte célibataire étaient présents dans "Et si c'était vrai !" .
    Ils œuvrent semble-t-il pour agir sur les forces de l'univers et créer une rencontre.

    Et c'est là que j'apprécie Marc Lévy pour ses dialogues de premières rencontres délicieux, bourrés d'humour, de nuances, de complicités.

    On aimerait connaître et être ami avec Mia (une anglaise en mal d'amour et comédienne très connue) et Paul (architecte, écrivain sur le tard, épris de sa traductrice coréenne).

    Et Paris qui joue un personnage également et "m'appelle" à tant de souvenirs dans cette ville superbe.

    J'espère alors vous avoir tenté de lire son dernier livre romantique. Il ne vous reste qu'à briser vos piles à lire (PAL), faire table rase de vos travaux ménagers et de vos bricolages. Prendre des transports en commun et vous perdre exprès, rien que pour passer quelques minutes de plus avec "Elle et Lui"...

    Je passe le cap de la page 308 du côté de Séoul en pleine séance dédicace, émission télé et Paul notre héros n'est pas seul.

    Mais finalement, avec qui passe-t-il le plus clair de son temps ?
    Qui est toujours là pour l'écouter, l'encourager et le suivre jusqu'au bout du monde (11 heures d'avion au départ de Paris) ?

    Bon allez voir "50 nuances de gris" au cinéma si vous voulez, mais moi, je continue avec Marc Lévy jusqu'à la page 385 en prenant mon transport favori !!!

    Tiens un parenthèse.
    Je m'aperçois qu'une bonne partie des livres de ML sont traduits en Corée. En a-t-il tiré une partie de son inspiration pour "Elle et Lui" ?

    J'ai enfin terminé cette ballade romantique. J'ai versé quelques larmes dans les 10 dernières pages. Cela a dû remuer des choses anciennes ou des espoirs dans l'avenir.

    Je vous souhaite d'apprécier ce livre.
    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus

Ma réponse