Marc LEVY vs Guillaume MUSSO : PROCHES ou DIFFERENTS !!!

M'abonner à cette discussion
  • Je n'aurai pas osé gacher le plaisir de découvrir un livre La Stèph. Dévoilé une intrigue est une chose trop affreuse !

    Tu nous diras donc ce que tu en as pensé.

    Belle journée

    Amicalement,

    François
    flag Signalez un abus
  • Je confirme qu'il n'était pas dans mon intention de dévoiler l'intrigue car ce serait gâcher le plaisir de tous les lecteurs potentiels. D'autant que je suis au coeur du livre actuellement et...
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour,
    On pourrait rajouter à cette comparaison d'auteurs un troisième qui se rapproche pas mal des deux cités, tant sur le type d'histoire que sur la sortie de plus en plus massive de livres chaque année : je pense à Thierry Cohen.
    J'ai lu pas mal de livres de ces trois auteurs là et je dois dire que ma préférence va nettement à Guillaume Musso et Thierry Cohen même si je trouve personnellement qu'ils commencent peu à peu à s'essoufler (trop de sorties ?)
    De Levy je n'ai aimé que "et si c'était vrai" et "où es-tu" (surtout celui-là d'ailleurs), les autres ne m'ont pas emballée plus que ça et la rupture s'est totalement faite avec "la première nuit" (ou la dernière je ne sais plus) que j'ai trouvé d'une grande platitude et que je n'ai pas aimé du tout (cela n'engage que mes goûts). Depuis j'ai arrêté de le lire.
    Je ferai davantage de rapprochements dans les histoires de Musso et Cohen qui abordent souvent tous les deux le thème de la mort mêlée à des phénomènes surnaturels. D'ailleurs maintenant que j'en ai lu beaucoup d'eux j'ai beaucoup de mal à me rappeler lequel à écrit quoi tellement leurs histoires ont des similitudes.
    En tout cas, qu'on aime ou pas, qu'on en préfère un aux autres, on ne peut nier que les 3 ont beaucoup de succès, c'est donc qu'ils répondent aux attentes de pas mal de gens et qu'ils font passer de bons moments à beaucoup de personnes et, ça, c'est toujours une bonne chose. ;)
    flag Signalez un abus
  • Parfois je me demande s'ils ont du succès parce qu'on trouve leurs livres partout et que le marketing est très important ou parce qu'ils ont juste du talent. Je suis un peu mauvaise langue je sais. :-)
    flag Signalez un abus
  • A Sophie C :
    tu n'as pas tout à fait tort non plus... La promo d'un livre y fait beaucoup. Mais seule, elle ne fonctionne pas complètement. Si le livre ne répond pas aux attentes d'un certain public ça tombe à l'eau. Je pense qu'il existe des livres magnifiques qui n'ont pas eu la chance d'avoir la promo des Musso et compagnie, qui sont peut-être, voire sans doute mieux et qui n'ont pas rencontré de grands succès. On les découvre par hasard et on se dit ben mince il a été écrit il y a un moment, voire des années et j'en avais jamais entendu parler !?!
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir,

    Pour répondre sur la notion de succès, il y a certes une grande part de marketing de la part des éditeurs mais il y a aussi un talent qui ne se nie pas, sinon je ne pense pas que les lecteurs iraient acheter leurs livres depuis tant d'années.
    Maintenant, peut être pouvons nous poser la question d'une telle réussite ? Qu'est ce qui pousse à lire ce style de littérature ?
    Pour ma part, j'ai l'agréable sentiment d'être l'un des personnages à chaque fois. Du coup, j'arrive à être dans les voyages qui se déroulent tout au long de ma lecture et la qualité des descriptions est étonnante. Prenez Musso avec New-York, ville qu'il affectionne particulièrement, et bien il arrive à nous mettre au centre de la grande pomme et moi je vous avoue que depuis je n'ai qu'une idée c'est y aller.

    En tout cas je viens de finir "Central Park" et je vous avoue avoir beaucoup aimé. Musso m'a bluffé.
    flag Signalez un abus
  • Personnellement je trouve que l'écrivain qui a le mieux décrit New York c'est Kafka et pourtant il n'y a jamais mis un pied. Une ville qu'il a surtout fantasmé rêvé et qui dans son livre est aussi aérien qu'un film de Chaplin. Quand je pense que l'ensemble de son oeuvre a faillit finir brulé dans une cheminée et que sans une seule publicité il est encore lu par des cohortes de lycéens partout dans le monde. Qu'en sera t-il de Levy, Musso dans 100 ans, 200 ans?
    flag Signalez un abus
  • Bonjour,
    Je ne suis pas d'accord avec vous François Riou, le talent d'un auteur ne peut pas se juger sur le succès de son livre. La majorité n'a jamais eu la main mise sur la qualité !
    Pour ma part, je vais être honnête quand je lis un Musso ou un Lévy c'est du pareil au même. Je n'apprécie pas vraiment les styles de ces auteurs qui pour moi sont extrêmement proches (dans la manière de dérouler le scénario, de développer les personnages...). Je n'arrive peut-être pas à voir la distinction entre les deux auteurs parce que ce n'est pas un type de littérature qui me touche mais je suis surprise d'être la seule à avoir ce ressenti.
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir Céline a écouter des interviews de ces deux auteurs qui indépendamment de leurs écrits gagnent à être connu en tant qu'individu.
    Musso a frôlé mort et du jours au lendemain s'est converti en auteur cherchant mille et une façon de contourner cette fatalité et Lévy qui affectionne de mettre des gens ordinaires dans des situations extraordinaires.
    Même si ce n'est pas de la grande littérature, cela reste des sujets de détente et d'aventure et on y apprend beaucoup.
    Bien à vous
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous,

    En attendant son enregistrement dans la base de Lecteurs, le dernier Marc Lévy est sorti sous le titre "Elle & Lui" chez Robert Laffont - Versilio depuis le 5 février 2015.

    On retrouve des personnages de son premier livre de 2000 "Et si c'était vrai". Retour à la comédie. Magique. Jubilatoire. Ils ne doivent pas tomber amoureux.

    Bon moi je craque !
    Un coup de pied de la PAL, comme dit Nina. Et même les lectures en cours peuvent attendre.
    En plus il faut que je me dépêche car le prochain Musso ne serait tarder.

    A vous lire
    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus

Ma réponse