Yael Hassan

Yael Hassan
Yaël Hassan est née à Paris en 1952. Après avoir passé sa jeunesse en Israël, elle revient en France en 1984 pour s'y installer définitivement. Un accident de la route survenu en 1994 mettra fin à une carrière de plus de 20 ans dans le tourisme. Mettant à profit le temps d'une très longue immobil... Voir plus
Yaël Hassan est née à Paris en 1952. Après avoir passé sa jeunesse en Israël, elle revient en France en 1984 pour s'y installer définitivement. Un accident de la route survenu en 1994 mettra fin à une carrière de plus de 20 ans dans le tourisme. Mettant à profit le temps d'une très longue immobilisation, elle rédige son premier roman, Un grand-père tombé du ciel qui recevra de nombreux prix dont le Prix du Roman Jeunesse 1996 du Ministère de la Jeunesse et des Sports et le Prix Sorcières 1998.

Avis (19)

  • add_box
    Couverture du livre « Lettres à Dolly » de Yael Hassan aux éditions Casterman

    Sandrine Tosti sur Lettres à Dolly de Yael Hassan

    Avec « Momo, petit prince des bleuets », « De l’autre côté du mur » et « Quand Anna riait » Yael Hassan m’avait habitué à de belles histoires.
    Pas de chance, j’ai été déçue par celle-ci que j’ai trouvé relativement plate et sans saveur. Finalement la seule chose qu’on souhaite savoir c’est...
    Voir plus

    Avec « Momo, petit prince des bleuets », « De l’autre côté du mur » et « Quand Anna riait » Yael Hassan m’avait habitué à de belles histoires.
    Pas de chance, j’ai été déçue par celle-ci que j’ai trouvé relativement plate et sans saveur. Finalement la seule chose qu’on souhaite savoir c’est pourquoi la grand-mère se retrouve en prison. Chose que l’on apprend bien sûr qu’à la dernière page.
    En bref passez votre chemin

  • add_box
    Couverture du livre « Momo, petit prince des bleuets » de Yael Hassan aux éditions Syros

    delnatlau sur Momo, petit prince des bleuets de Yael Hassan

    Je pleure comme une madeleine...
    Tout avait si bien commencé tout à l'heure... Je souriais, je vivais des instants magiques...

    Et puis plus j'approchais de la fin du récit et plus mon coeur battait vite, puis j'étais inquiète puis soulagée puis de nouveau inquiète. L'avant dernier chapitre...
    Voir plus

    Je pleure comme une madeleine...
    Tout avait si bien commencé tout à l'heure... Je souriais, je vivais des instants magiques...

    Et puis plus j'approchais de la fin du récit et plus mon coeur battait vite, puis j'étais inquiète puis soulagée puis de nouveau inquiète. L'avant dernier chapitre me donnait des pincements au coeur et pour le dernier chapitre, j'ai eu la vue brouillée par mes larmes...

    Pfff, je ne sais pas si un livre m'a déjà procuré autant d'émotions... Un livre jeunesse à partir de 10 ans.

    Momo, petit prince des Bleuets de Yaël Hassan

    4ème de couverture :
    Pour Momo, l'été s'annonce interminable à la cité des Bleuets. Du jour où il s'inscrit à la bibliothèque, le cours de ses vacances change. Momo se met à lire avec passion et fait connaissance de monsieur Edouard, un extravagant instituteur à la retraite. Ensemble, ils ont de grands projets...

  • add_box
    Couverture du livre « Un roman d'aventures (ou presque) » de Yael Hassan aux éditions Syros

    Caroline Correia sur Un roman d'aventures (ou presque) de Yael Hassan

    Eh bien, ce fut une très bonne lecture, très originale. Un roman d'aventures (ou presque) raconte comment Nathan, père et mari aimant, s'essaye à l'écriture d'un roman jeunesse à l'aide de son fils Simon. C'est d'ailleurs ce dernier qui écrit la quatrième de couverture. J'étais très surprise en...
    Voir plus

    Eh bien, ce fut une très bonne lecture, très originale. Un roman d'aventures (ou presque) raconte comment Nathan, père et mari aimant, s'essaye à l'écriture d'un roman jeunesse à l'aide de son fils Simon. C'est d'ailleurs ce dernier qui écrit la quatrième de couverture. J'étais très surprise en découvrant ce roman à l'humour prenant dès les premières pages. J'ai été aussi déstabilisée quand je me suis rendue compte, qu'au final, il y a un roman dans le roman. Car on lit également l'histoire que Nathan a écrit !

    C'est donc un roman original et sympathique dans lequel nous avons l'impression de participer avec Nathan et Simon.

  • add_box
    Couverture du livre « Un roman d'aventures (ou presque) » de Yael Hassan aux éditions Syros

    Sandrine Fernandez sur Un roman d'aventures (ou presque) de Yael Hassan

    Licencié par son journal, Nathan décide d'en profiter pour réaliser un vieux rêve : écrire un roman jeunesse. Soutenu par sa femme et par son fils Simon, il se lance dans l'aventure, non sans avoir écumé les sites de conseils pour écrivains en herbe sur internet. L'exercice est compliqué, il...
    Voir plus

    Licencié par son journal, Nathan décide d'en profiter pour réaliser un vieux rêve : écrire un roman jeunesse. Soutenu par sa femme et par son fils Simon, il se lance dans l'aventure, non sans avoir écumé les sites de conseils pour écrivains en herbe sur internet. L'exercice est compliqué, il faut trouver un sujet, inventer des personnages, construire une intrigue, réussir à intéresser les potentiels lecteurs. Conseillé par Simon qui n'hésite pas à se montrer critique, Nathan avance progressivement quand il est appelé à se rendre dans la maison de feu son grand-père qui vient d'être cambriolée. Il en profite pour s'y installer afin de pouvoir écrire au calme. Débute alors l'histoire d'une bande d'enfants qui se réveillent le matin de Noël, seuls chez eux alors que leurs parents ont été appelé d'urgence à la centrale nucléaire pour laquelle ils travaillent. Il faut dire qu'une terrible tempête a sévi toute la nuit et que l'électricité est coupée dans toute la ville.
    Mais alors que Nathan tente de leur faire vivre de nombreuses péripéties et que Simon se montre très exigeant, il doit faire face à un autre problème : quelque chose dans la maison de son grand-père semble attirer la convoitise de certains. Le mystère rôde...

    Yaël Hassan nous convie à assister à l'écriture d'un roman en direct. Dans la peau de l'écrivain, dans sa tête aussi, on suit la progression du récit, de sa genèse à la lettre de l'éditeur acceptant de le publier. Avec beaucoup d'humour, Nathan raconte ses désirs, ses difficultés, ses doutes, ses éclairs de génie, sa satisfaction, ses revers. Car outre le roman qui prend vit sous nos yeux, Nathan intervient pour expliquer, questionner, s'inquiéter, savourer, bref nous faire vivre le cheminement de ses idées et jour après jour l'avancement de son travail d'écriture.
    Mais Yaël Hassan fait plus fort encore ! Non contente d'inventer un roman d'aventures pour la jeunesse, elle insère un autre roman dans son récit, un roman à énigmes où Nathan cherche à découvrir les secrets de son grand-père décédé; un deuxième roman d'aventures en quelque sorte avec un personnage inquiétant, un trésor caché et une mort mystérieuse.
    Une belle mise en abîme juste et drôle qui nous fait découvrir le travail de l'écrivain, une expérience habituellement solitaire qui ici partagée avec le lecteur. Original et rafraîchissant.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !