Scott Turow

Scott Turow
Scott Turow a signé neuf grands romans, dont "Présumé innocent", "Le Poids de la preuve", "Dommages personnels" et "Le Silence des héros". Ses ouvrages traduits dans plus de vingt-cinq langues ont été maintes fois adaptés au cinéma et à la télévision. Il en a vendu à ce jour plus de trente millio... Voir plus
Scott Turow a signé neuf grands romans, dont "Présumé innocent", "Le Poids de la preuve", "Dommages personnels" et "Le Silence des héros". Ses ouvrages traduits dans plus de vingt-cinq langues ont été maintes fois adaptés au cinéma et à la télévision. Il en a vendu à ce jour plus de trente millions d'exemplaires. "Identique" est l'un de ses plus beaux succès.

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Identique » de Scott Turow aux éditions J'ai Lu

    Andrée Lapapivore sur Identique de Scott Turow

    Avec Identique, Scott Turow tenait une excellente idée de thriller. En effet, entre un meurtre vieux de 25 ans jamais réellement élucidé (Cass Gianis a plaidé coupable en échange d'une incarcération en prison de faible sécurité, ce qui fait que les investigations n'ont pas été très poussées),...
    Voir plus

    Avec Identique, Scott Turow tenait une excellente idée de thriller. En effet, entre un meurtre vieux de 25 ans jamais réellement élucidé (Cass Gianis a plaidé coupable en échange d'une incarcération en prison de faible sécurité, ce qui fait que les investigations n'ont pas été très poussées), une équipe d'enquêteurs atypiques, des jumeaux qui ont visiblement quelque chose à cacher et des secrets de famille en veux-tu en voilà, ce roman avait tout pour me plaire. Malheureusement, le traitement de l'intrigue par l'auteur a gâché une partie de ma lecture. Au lieu de dévorer un thriller au suspense soutenu, je me suis retrouvée avec une saga familiale, presque une tragédie grecque. Certes intéressante et bien écrite, mais ce n'est pas ce à quoi je m'attendais.
    Commençons par les points qui m'ont gênée. Tous les personnages, qu'il soient principaux, secondaires ou même de passage, sont décrits avec énormément de précisions : apparence, histoires personnelles, relations avec d'autres personnages, rien ne nous est épargné, si bien que l'on croule sous les informations, certaines importantes pour l'histoire, d'autres simplement anecdotiques. D'un côté c'est sympathique, on a vraiment l'impression de vivre à Kindle County et de connaitre ses habitants, un peu comme s'il s'agissait de nos voisins, mais d'un autre côté cela ralentit considérablement le rythme de lecture, ce qui est plutôt dommageable pour un thriller. Le côté "technique" du roman m'a également rebutée ; s'il est très intéressant de découvrir les dernières méthodes d'investigations scientifiques et de savoir qu'il est maintenant possible de distinguer des jumeaux par leur ADN, les explications de l'auteur sont néanmoins trop compliquées et risquent de perdre bon nombre de lecteurs : pour ma part je n'ai pas tout compris et j'ai fait comme Tim Brodie, le détective privé : j'ai attendu que l'on me résume les résultats des analyses scientifiques.
    Concernant les points positifs, j'ai bien aimé que l'histoire se déroule parmi la diaspora grecque, peu présente dans les romans, et la référence au mythe de Castor et Pollux. Il y a également la succession d'indices troublants, de fausses pistes et de retournements de situation qui maintiennent le suspense jusqu'aux dernières pages. Si j'ai résolu l'essentiel de l'énigme dès le premier tiers du roman, la machination me semblait tellement improbable que j'ai longtemps cru que je n'avais pas découvert le fin mot de l'histoire. Par contre impossible de dire si j'ai tout compris grâce à ma longue habitude de ce genre de lecture, grâce à ma méfiance (pour ne pas dire paranoïa) naturelle ou à cause d'un léger manque de subtilité de l'auteur...

    http://andree-la-papivore.blogspot.fr/2015/07/identique-de-scott-turow.html

  • add_box
    Couverture du livre « Identique » de Scott Turow aux éditions J'ai Lu

    Yves MABON sur Identique de Scott Turow

    Mais qu'est-ce qui m'a pris de prendre ce bouquin ? Le résumé sans doute, l'éditeur et le traducteur dont j'aime bien les romans ? Dès le début, je me suis perdu dans les noms des personnages, les liens entre eux (et pourtant ils sont clairement indiqués en première page, à la manière d'une...
    Voir plus

    Mais qu'est-ce qui m'a pris de prendre ce bouquin ? Le résumé sans doute, l'éditeur et le traducteur dont j'aime bien les romans ? Dès le début, je me suis perdu dans les noms des personnages, les liens entre eux (et pourtant ils sont clairement indiqués en première page, à la manière d'une pièce de théâtre pour les plus importants d'entre eux). Oui, mais non content de créer plein de personnages principaux, l'auteur en ajoute d'autres et à chaque fois les introduit avec des détails sur leur vie. C'est souvent inutile, fastidieux et long, très long. Il rajoute ainsi une foultitude de faits qui ne concernent pas l'enquête, qui au contraire l'alourdissent et me font perdre le fil. Dès les premières pages, j'ai passé des paragraphes, alors je ne me sentais pas d'en lire presque 400... Allez, je ferme sans regrets.