Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Pierre Ladoue

Pierre Ladoue
Pierre Ladoue est né en 1986 à Angers. Il a notamment publié Donc voilà aux éditions AO et Illusion d'optique au éditions Maïa.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Plus dure sera la chute : deux histoires brèves » de Pierre Ladoue aux éditions Editions Ao

    Bernard Viallet sur Plus dure sera la chute : deux histoires brèves de Pierre Ladoue

    Bastien, 12ans, se comporte comme un cancre rétif à tout enseignement. Un jour d’averse assez violente, son professeur principal, Monsieur Martineau lui propose de le raccompagner chez lui en voiture. Un peu étonné, le jeune accepte, bien content d’éviter d’être trempé. L’ennui, c’est que le...
    Voir plus

    Bastien, 12ans, se comporte comme un cancre rétif à tout enseignement. Un jour d’averse assez violente, son professeur principal, Monsieur Martineau lui propose de le raccompagner chez lui en voiture. Un peu étonné, le jeune accepte, bien content d’éviter d’être trempé. L’ennui, c’est que le professeur ne prend pas du tout la bonne direction et qu’il l’emmène sur une route de campagne, car il veut lui montrer « un truc »… Inès, 17 ans a disparu un soir du domicile familial. Elle est partie faire un tour à bicyclette après le dîner et n’est jamais revenue. Les parents ont signalé sa disparition à la gendarmerie. Et c’est un jeune gendarme, en binôme avec un vieux briscard surnommé le moustachu, qui doit mener à bien une enquête qui s’annonce difficile. Et même inquiétante quand il découvre dans le journal intime de la disparue qu’elle est prête à se prostituer pour pouvoir s’offrir les implants mammaires dont elle rêve…
    « Plus dure sera la chute » est un petit recueil (56 pages) composé de deux nouvelles que l’auteur présente comme « histoires brèves ». Elles mettent en scène deux jeunes bien de leur époque, ce qui permet à l’auteur de distiller quelques réflexions aigre-douces pour ne pas dire acerbes voire ironiques sur certaines dérives de notre société. La quatrième de couverture parle « style inimitable ». En fait, son originalité consiste à s’affranchir de toute ponctuation et à se priver de tout emploi de majuscules, artifices qui ne facilitent en aucun cas la lecture du texte. Le lecteur a même l’impression de lire la retranscription directe et sans aucun travail stylistique d’un témoignage enregistré au magnétophone. Si on y ajoute un certain nombre d’étrangetés orthographiques comme « ine fine » en lieu et place d' « in fine » ou comme l’amusant « une série tévée », une accumulation aussi redondante qu'agaçante de conjonctions de coordination, « et or » revenant à plusieurs reprises sans parler de lourdeurs comme « dans l’internet » ou « et donc voilà et aussi », on obtient ce fameux « style à ne pas imiter » qui semble au pire du brut de décoffrage, au mieux un parti pris d'originalité discutable. Il n’en demeure pas moins que les histoires sont intéressantes, bien menées et surtout que les chutes sont surprenantes et donc parfaitement réussies, ce qui est essentiel dans ce genre littéraire particulier.

Ils ont lu cet auteur

Thèmes en lien avec Pierre Ladoue

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !