Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jean-Michel Charlier

Jean-Michel Charlier
Né en 1924 à Liège, Jean-Michel Charlier étudie le Droit, puis, à la libération, consacre du temps à l'écriture et l'illustration. Dans sa ville natale, il fait la connaissance de l'entreprenant Georges Troisfontaine, fondateur de l'agence World Press, qui fournit du contenu au Journal de Spirou ... Voir plus
Né en 1924 à Liège, Jean-Michel Charlier étudie le Droit, puis, à la libération, consacre du temps à l'écriture et l'illustration. Dans sa ville natale, il fait la connaissance de l'entreprenant Georges Troisfontaine, fondateur de l'agence World Press, qui fournit du contenu au Journal de Spirou et à divers supports de presse belges. Prolifique scénariste de l'après-guerre, Jean-Michel Charlier a fixé les standards de la bande dessinée d'aventures. Scénariste (entre autres) de "Buck Danny", "Barbe-Rouge", "Blueberry" ou "Tanguy & Laverdure", il est unanimement considéré comme le plus grand feuilletoniste de la bande dessinée du vingtième siècle.

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Blueberry Tome 5 : la piste des Navajos » de Jean-Michel Charlier et Jean Giraud aux éditions Dargaud

    Gérald LO sur Blueberry Tome 5 : la piste des Navajos de Jean-Michel Charlier - Jean Giraud

    Ce cinquième album des aventures de Blueberry est le cinquième et dernier de la première saga dans laquelle il tente d'arrêter une guerre entre les Tuniques bleues et les indiens. Suite au massacre d'une famille de fermiers par des indiens du Mexique se faisant passer pour des Apaches, qui...
    Voir plus

    Ce cinquième album des aventures de Blueberry est le cinquième et dernier de la première saga dans laquelle il tente d'arrêter une guerre entre les Tuniques bleues et les indiens. Suite au massacre d'une famille de fermiers par des indiens du Mexique se faisant passer pour des Apaches, qui dégénèrent en un début de guerre sanglante, Blueberry, parfois en désobéissant les ordres part à la recherche du garçon, seul rescapé du massacre, qui a été enlevé, puis établit le dialogue avec les Apaches pour éviter une effusion de sang.
    Dans ce dernier épisode, les mexicains doivent livrer des armes aux Apaches. Blueberry, accompagné de Mc Clure, un mineur ivrogne, vont tenter de détruire le dépôt.
    Le scénario qui s'étale sur cinq albums est bien ficelé et ne laisse pas de répit au lecteur. Blueberry partant toujours au devant des dangers pour éviter que la guerre éclate. Il apparaît au fil des albums que le personnage est loyal et honnête, fidèle à sa parole qu'il donne aux Apaches ou aux Tuniques bleues. Les personnages secondaires sont nombreux et agrémentent la bande dessinée tantôt d'un peu d'humour avec le chercheur d'or râleur, tantôt avec son ami indien ou encore avec la bande de sudistes.
    Cet épisode est bourr é d'actions, l'album finissant même dans une gerbe d'explosions. Le dessin apparaît comme étant mieux travaillé par rapport au tout premier album et la mise en page des cases est très cinématique. On trouvera quelques erreurs mais qui passent inaperçues dans le feu de l'action.
    Ce cinquième album clot la première aventure de Blueberry, qui devient par la même occasion un western détonnant.

  • add_box
    Couverture du livre « Blueberry Tome 4 : le cavalier perdu » de Jean-Michel Charlier et Jean Giraud aux éditions Dargaud

    Gérald LO sur Blueberry Tome 4 : le cavalier perdu de Jean-Michel Charlier - Jean Giraud

    Ce quatrième tome poursuit la première saga de Blueberry. Cet épisode nous montre un personnage encore plus obtus et obsédé par la paix que les numéros précédents. Blueberry se propose à nouveau de traverser les paysages désertiques pour retrouver Cochise et le convaincre de ne pas envoyer ses...
    Voir plus

    Ce quatrième tome poursuit la première saga de Blueberry. Cet épisode nous montre un personnage encore plus obtus et obsédé par la paix que les numéros précédents. Blueberry se propose à nouveau de traverser les paysages désertiques pour retrouver Cochise et le convaincre de ne pas envoyer ses troupes. Nous apprenons que la guerre entre les tuniques bleues et les apaches ne peuvent que profiter aux mexicains qui ont perdu le Texas.
    Blueberry fait la rencontre de Mac Clure, un prospecteur ivrogne qui ajoute un peu d'humour et de dérision dans le sérieux de cette bande dessinée. Ce personnage atypique tant sur le plan physique que morale est attachant et comique à la fois. Blueberry se voit aussi affublé du surnom de "nez-cassé" par les apaches. Et pour la première fois, nous faisons la rencontre de sudistes déserteurs défaits suite à la guerre de sécession qui a fait rage quelques temps auparavant. Le scénario est impressionnant de réalisme et savamment dosé d'actions et de rebondissements pour nous tenir en haleine.
    Le graphisme, bien qu'une partie soit réalisée par Jijé, est de plus en plus soignée. Dès les premières pages, nous sentons une différence par rapport aux traits des personnages. Le sérieux du dessin, seuls les traits sur le visage montrent quelles sont les émotions du personnages, mais aussi les cavalcades des chevaux et de leurs cavaliers extrêmement bien réalisées, sont l'atout majeur de cette bande dessinée. Bien que les décors soient très répétitifs, beaucoup de déserts, de sable et de poussière, le rythme des planches, bien que plus difficile à réaliser pour le dessinateur, donne un regain d'énergie à la lecture.

    Un quatrième épisode qui pousse la saga vers le haut et qui donne envie de continuer plus que jamais.

  • add_box
    Couverture du livre « Blueberry Tome 3 : l'aigle solitaire » de Jean-Michel Charlier et Jean Giraud aux éditions Dargaud

    Gérald LO sur Blueberry Tome 3 : l'aigle solitaire de Jean-Michel Charlier - Jean Giraud

    Ce troisième tome de Blueberry fait suite au précédent album et s'intègre dans le scénario qui s'étale sur cinq épisodes. Blueberry vient de récupérer le jeune garçon enlevé par une tribu mexicaine, faisant croire ainsi que les Apaches étaient les fautifs, provoquant la guerre entre les indiens...
    Voir plus

    Ce troisième tome de Blueberry fait suite au précédent album et s'intègre dans le scénario qui s'étale sur cinq épisodes. Blueberry vient de récupérer le jeune garçon enlevé par une tribu mexicaine, faisant croire ainsi que les Apaches étaient les fautifs, provoquant la guerre entre les indiens et les tuniques bleues. Arrivé au premier fort, il laisse le garçon et se porte volontaire pour rejoindre au plus vite tout en étant utile, en escortant un convoi, les garnisons amassées à quelques jours de là, dont leur objectif est d'écraser la révolte indienne. La traversée du désert ne sera pas une partie de plaisir, le convoi y rencontrera de dangereux obstacles.
    Il est à noter une amélioration dans la conception de l'album qui se traduit par un graphisme plus travaillé. Les traits des personnages sont de plus en plus réalistes, dans le trait comme dans les expressions de peur ou d'étonnement. Les couleurs sont plus présentes et moins ternes. Ce troisième album est bien plus attrayant pour le lecteur. Au niveau du scénario, bien qu'assez linéaire, on y découvre des rebondissements et des nouvelles facettes des personnages principaux. Quelques anecdotes parsèment ce troisième épisode, telle que l'alcoolisme de certaines tuniques bleues originaires d'Irlande par exemple.
    De plus, la mise en page très cinématographique ajoute beaucoup de rythme à la lecture. Dans l'ensemble, cet album est d'un très bon niveau, qui malgré son âge, se lit avec plaisir.

  • add_box
    Couverture du livre « Blueberry Tome 2 : tonnerre à l'ouest » de Jean-Michel Charlier et Jean Giraud aux éditions Dargaud

    Gérald LO sur Blueberry Tome 2 : tonnerre à l'ouest de Jean-Michel Charlier - Jean Giraud

    Ce deuxième épisode de la série de Blueberry s'intègre dans le premier cycle, Les premières guerres indiennes. Il fait donc suite au premier opus. Bascom est devenu enragé et est prêt à mettre à mort les indiens capturés pour répondre à la tuerie de la ferme des Stanton. Mais pour éviter qu'une...
    Voir plus

    Ce deuxième épisode de la série de Blueberry s'intègre dans le premier cycle, Les premières guerres indiennes. Il fait donc suite au premier opus. Bascom est devenu enragé et est prêt à mettre à mort les indiens capturés pour répondre à la tuerie de la ferme des Stanton. Mais pour éviter qu'une guerre éclate entre les indiens et les tuniques bleues, Blueberry est prêt à rejoindre Tucson en traversant les lignes ennemis pour aller chercher des renforts et l'antidote qui sauvera le colonel Dickson.

    Le scénario est beaucoup plus travaillé que le premier épidose, non pas au niveau de sa complexité, mais plutôt grâce aux différents rebondissements que rencontre Blueberry durant son parcours à travers le désert. L'histoire et les péripéties de Blueberry tiennent le lecteur en haleine jusqu'au dénouement surprenant, mais qui nous laisse encore une fois dans l'attente du prochain épisode. C'est réalisé de manière intelligente et le découpage des cases ainsi que l'aspect très cinématographique des planches et du dessin permet d'obtenir un résultat particulièrement convaincant.

    Le dessin est assez bien travaillé même si ça date des années 60 et pour l'anecdote, cet épisode aura été dessiné par deux dessinateurs.

    Une très bonne suite qui confirme le succès de la série Blueberry.