Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Helene Jacobe

Helene Jacobe
Enseignante, passionnée d'histoire, et en particulier celle des femmes qui ont marqué leur époque, Hélène Jacobé est diplômée en littérature française. Franco-suisse, elle vit à Fribourg. Le Lotus Jaune est son premier roman.

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Le lotus jaune » de Helene Jacobe aux éditions Heloise D'ormesson

    Spitfire89 sur Le lotus jaune de Helene Jacobe

    Le lotus jaune est un roman historique romancé d'Hélène Jacobè, un livre vraiment crédible avec le travail documenté fait par l'autrice. Notamment grâce à une photo qui montre Lin Hei'er entourée de ses élèves, vêtues du costume traditionnel des femmes. Qui compose ce groupe des Lanternes...
    Voir plus

    Le lotus jaune est un roman historique romancé d'Hélène Jacobè, un livre vraiment crédible avec le travail documenté fait par l'autrice. Notamment grâce à une photo qui montre Lin Hei'er entourée de ses élèves, vêtues du costume traditionnel des femmes. Qui compose ce groupe des Lanternes rouges, une milice de femmes qui a participé à la Révolte des Boxeurs en 1900

    Un retour historique dans le quotidien des Chinois dans les années 1875 à 1900 et cette révolte, une époque écartelés entre traditions, empereur avec la dynastie manchoue des Qing, le confucianisme, l'isolationnisme, la famine et la répression.

    Une oeuvre facile à lire, réaliste et dynamique. Un mélange de fiction et de réalité, une romance, des tableaux dressés des différentes classes de la société intéressants et clairs, le jeu de pouvoirs, le courage de ses femmes.
    Un regard au travers de femmes exceptionnelles, les humiliations provenant de la guerre de l'opium, en fin d'ouvrage on nous explique où sont les vérité et les fictions.

    Une jolie découverte, un destin celui de la sainte mère du Lotus jaune féministe, vaillante et libre avant notre époque moderne.

  • add_box
    Couverture du livre « Le lotus jaune » de Helene Jacobe aux éditions Heloise D'ormesson

    Isa Pouteau sur Le lotus jaune de Helene Jacobe

    A partir d’une photo des Lanternes rouges, une milice de femmes qui a participé à la Révolte des Boxeurs en 1900, Hélène Jacobé imagine l’histoire de l’initiatrice de ce mouvement, Hei’er, pour raconter les évènements qui conduisirent à la chute de la dynastie manchoue des Qing en Chine.

    Née...
    Voir plus

    A partir d’une photo des Lanternes rouges, une milice de femmes qui a participé à la Révolte des Boxeurs en 1900, Hélène Jacobé imagine l’histoire de l’initiatrice de ce mouvement, Hei’er, pour raconter les évènements qui conduisirent à la chute de la dynastie manchoue des Qing en Chine.

    Née en 1870 à Tianjin, cette fille de bateliers entre dans un cirque comme acrobate à 8 ans, devient « pensionnaire » d’une maison close à 14 puis apprend, d’une vieille guérisseuse, les techniques divinatoires du Yi Jing.

    Dans la Chine impériale qui subit la sécheresse, la famine et les inondations, elle crée un refuge pour femmes abandonnées, le Lotus jaune, qui deviendra une milice de combattantes rebelles appelées les Lanternes rouges.

    Depuis le début du XIXème siècle, la Chine aura déjà vécu les deux guerres de l’opium et la Révolte des Taiping, cette guerre civile aux 20 millions de morts. Et durant les 30 années que se déroule ce roman, le pays va également subir la guerre contre le Japon puis le soulèvement des Boxeurs contre l’Alliance des huit nations coloniales, qui signera la fin de l’Empire.

    Hei’er, surnommée la Sainte-Mère du Lotus jaune, symbole d’un peuple opprimé et de ses femmes abandonnées, joua un rôle influent dans cette société patriarcale et corrompue.

    Ce livre est beaucoup plus qu’un roman car l’histoire de cette jeune femme n’est que le fil doré qui brode la toile du destin de ce grand pays d’Asie, où se sont opposés les courants de pensée traditionnels issus du peuple et les courants réformateurs inspirés des mouvements progressistes venus de l’occident, malgré le pouvoir tyrannique de l’Impératrice Cixi.

    Alternant romance et document, l’autrice donne un souffle épique à sa narration, nous apportant toujours plus d’éléments historiques sur la Chine du XIXème siècle, au fil du récit.

    Comme souvent dans les romans historiques, on trouve une mine d’informations dans les annexes avec notamment une chronologie des faits historiques, la liste des personnages réels et imaginaires, ainsi que des plans des lieux où se sont déroulés les évènements.

    Une belle histoire de femme engagée et un grand roman historique qu’il faudra certainement relire plusieurs fois pour y puiser de nombreux détails passionnants.

Bibliographie de Helene Jacobe (1)

Ils ont lu cet auteur

Thèmes en lien avec Helene Jacobe

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !