Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Harlan Coben

Harlan Coben

Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants. Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a rencontré un succès immédiat dès ses premiers romans, tant auprès de la critique que du public. Il est le premier écrivain à avoir reçu le Edgar Award, le...

Voir plus

Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants. Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a rencontré un succès immédiat dès ses premiers romans, tant auprès de la critique que du public. Il est le premier écrivain à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États-Unis. Il est l'auteur notamment de Ne le dis à personne (Belfond, 2002) qui a remporté le prix des Lectrices de ELLE et a été adapté avec succès au cinéma par Guillaume Canet. Il poursuit l'écriture avec plus d'une quinzaine d'ouvrages dont récemment Sans laisser d'adresse (2010), Sans un adieu (2010), Faute de preuves (2011), Remède mortel (2011) et Sous haute tension (2012), publiés chez Belfond. Ses livres, parus en quarante langues à travers le monde, ont été numéro un des meilleures ventes dans plus d'une douzaine de pays. Avec la série des Mickey Bolitar, il s'essaie désormais à la littérature pour jeunes adultes.

Avis sur cet auteur (389)

  • add_box
    Couverture du livre « Méfie-toi » de Harlan Coben aux éditions Belfond

    Mimosa sur Méfie-toi de Harlan Coben

    Grosse,grosse déception!Certes,l'idée est ingénieuse:fournir grâce à l'ADN un coupable...Mais ciel que c'est alambiqué!cela ressemble plus à une suite de dialogues d'un scénario cinématographique qu'à un polar.
    Les relations psychologiques entre Myron,le géniteur,et Jérémy élevé par le suspect...
    Voir plus

    Grosse,grosse déception!Certes,l'idée est ingénieuse:fournir grâce à l'ADN un coupable...Mais ciel que c'est alambiqué!cela ressemble plus à une suite de dialogues d'un scénario cinématographique qu'à un polar.
    Les relations psychologiques entre Myron,le géniteur,et Jérémy élevé par le suspect auraient pû captiver mais c'est traité épisodiquement,trop brièvement.
    Sans nul doute,j'en attendais trop!pourtant,l'auteur est sympathique et j'avais apprécié ses premiers livres.

  • add_box
    Couverture du livre « Sans un mot » de Harlan Coben aux éditions Pocket

    Spitfire89 sur Sans un mot de Harlan Coben

    Une intrigue haletante, bien construite, on s’immerge rapidement dans cette multitude d’histoires. Des personnages attachants, de l’émotions, mon bémol on se perd parfois a cherché les liens entre eux. Les fils se dénouent petits à petits.

    " Nous jouons à Dieu tous les jours. Une femme qui...
    Voir plus

    Une intrigue haletante, bien construite, on s’immerge rapidement dans cette multitude d’histoires. Des personnages attachants, de l’émotions, mon bémol on se perd parfois a cherché les liens entre eux. Les fils se dénouent petits à petits.

    " Nous jouons à Dieu tous les jours. Une femme qui s’achète une paire de chaussures neuves aurait pu dépenser cet argent pour nourrir quelqu’un qui meurt de faim. Quelque part, ces chaussures comptent plus à ses yeux qu’une vie humaine. Tout le monde tue pour pouvoir mener une existence plus confortable."

    "La violence engendre la violence, et pas seulement de façon directe, sous forme de représailles. Un enfant maltraité devient en grandissant un adulte maltraitant. Le fils traumatisé par un père qui brutalise sa mère a toutes les chances de battre un jour sa propre femme.
    Pourquoi ?
    Pourquoi nous, les humains, ne tirons-nous jamais les leçons de l’expérience ? Qu’est-ce qui, dans notre constitution, nous pousse à faire des choses qui devraient nous horrifier ?"

  • add_box
    Couverture du livre « Identités croisées » de Harlan Coben aux éditions Lizzie

    Josseline sur Identités croisées de Harlan Coben

    WILDE sera là et nous le suivrons jusqu'à "la vérité" qu'il recherche ! Très bon livre ! alors bonne lecture à toutes et tous !

    WILDE sera là et nous le suivrons jusqu'à "la vérité" qu'il recherche ! Très bon livre ! alors bonne lecture à toutes et tous !

  • add_box
    Couverture du livre « L'inconnu de la forêt » de Harlan Coben aux éditions Belfond

    Anne Vacquant sur L'inconnu de la forêt de Harlan Coben

    L’inconnu de la forêt : Harlan Coben décrit dans ce livre le tristement actuel problème du harcèlement scolaire. Il place le sujet au cœur d’un lycée, au milieu des adolescents. Après un début au rythme un peu lent pour situer le décor, l’intrique mêle plusieurs histoires qui semblent avoir plus...
    Voir plus

    L’inconnu de la forêt : Harlan Coben décrit dans ce livre le tristement actuel problème du harcèlement scolaire. Il place le sujet au cœur d’un lycée, au milieu des adolescents. Après un début au rythme un peu lent pour situer le décor, l’intrique mêle plusieurs histoires qui semblent avoir plus ou moins de liens. Le suspense se met en place avec la disparition de Naomi puis celle de son harceleur ou petit copain présumé qui aboutira ensuite à un chantage. Le piège remontera dans le passé. Parallèlement aux deux disparitions, le personnage de Rusty Eggers, sénateur des États-Unis vise la présidence et gagne du terrain au fil des mois. Le mystère ne se résoudra qu’à la toute fin, bien sûr.

    Comme il est dit « le système est défaillant, mais c’est le système ». L’écrivain semble donc dénoncer un état de fait préjudiciable. Cependant, il n’engage pas pour autant à faire sa loi à titre personnel car si le thème de la prévention de la criminalité (cf. Minority Report) est sous-jacent, il n’en reste pas moins illégal et contraire à l’éthique.
    Quant à l’identité de Wilde (wild = sauvage en anglais), L’inconnu de la forêt laisse présager un prochain volet d’aventures. Affaire à suivre donc.

    anne.vacquant.free.fr/av/