Danser au bord de l'abîme

Couverture du livre « Danser au bord de l'abîme » de Gregoire Delacourt aux éditions Lattes

4.117647058

17 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Lattes
  • EAN : 9782709659567
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 364
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance
Résumé:

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d'un homme dans une brasserie.
Aussitôt, elle sait.

Après On ne voyait que le bonheur, Grégoire Delacourt explore dans ce roman virtuose la puissance du désir et la fragilité de nos existences.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Juste wahouuuuuu ! L'auteur s'est mis dans la peau d'une femme d'une manière si impressionnante, émouvante et raffinée... Je l'ai dévoré ! A lire +++

  • 0.15

    Une histoire d'amour dont l'héroine est une femme et dont l'écrivain est un homme me semble toujours un peu décalée dans la description des sentiments toujours un peu excessifs : trop de passion trop de drames trop de bons sentiments .... Grégoire Delacourt s'est fait plaisir mais en a fait un peu trop .... j'avais bien aimé ses premiers livres nettement moins celui là.

  • 0.25

    Comment vous dire à quel point ce roman m’a chamboulée ?

    L’auteur aborde tellement de sujets qu’il est difficile de savoir par où commencer sans trop vous en révéler. Une chose est sure : les sentiments et le désir y sont décrit avec beaucoup de justesse et de tendresse. Avec réalisme aussi car les personnages doivent faire face à leurs doutes, leurs scrupules, leur culpabilité. Il n’est pas question ici d’une histoire d’amour à l’eau de rose. Emma se montre sans fards avec ses douleurs, ses envies, ses regrets, ses joies. Elle m’a profondément touché ainsi que son histoire.

    J’ai retrouvé l’écriture que je connaissais de Grégoire Delacourt mais avec plus de maturité. Ses mots ont su me happer immédiatement et m’ont laissée un peu hors d’haleine à la fin de ma lecture. Ce roman a certainement trouvé un écho en moi mais je pense que cette histoire ne peut que vous prendre en otage. Je l’ai lu sur un fleuve au bout du monde et j’ai du me faire violence pour ne pas pleurer sur le pont de ce bateau (je n’ai d’ailleurs réussi qu’à moitié). J’avais moi-même cette sensation d’être au bord de l’abîme.

    Un parallèle est fait avec l’histoire de la chèvre de Monsieur Seguin. Une fois la surprise passée de retrouver cette nouvelle de Daudet, le parallèle nous apparaît évident, intelligent. On se demande même pourquoi nous n’y avons pas pensé plus tôt…

    Je n’ai pas envie de vous en dire trop. C’est un roman qui se découvre et qui se savoure.

    https://lecturesdemistinguette.wordpress.com/2017/03/08/danser-au-bord-de-labime-gregoire-delacourt/

  • 0.25

    Exceptionnel !
    Il y a longtemps que je n'avais pas ressenti autant d'émotions à la lecture d'un roman... que je ne m'étais pas identifiée à l'héroïne et demandée qu'aurais-je fais si j'avais été à sa place...
    Tel une mitraillette, les mots, les expressions, les allégories s'enchaînent, se déchaînent et m'ont touchés comme l'ont fait très peu de livres.
    Je comprends que les litanies du désir et du vertige ennuient certains, mais je suis admirative de cet excès de vocabulaire, d'imagination, de métaphores. Moi je suis fan des tournures, de ces tirades à l'infini.
    L'héroïne est bouleversante, touchante, énervante. Le sujet est inépuisable et jamais'il ne m'a épuisé.
    J'ai désormais très envie de lire d'autres romans de Grégoire Delacourt.
    Ce livre intègre tout naturellement mon top 10.

  • 0.15

    Emma, jeune femme apparemment bien dans ses baskets avec son mari et ses 2 enfants, croise un jour le regard d'un homme dans une brasserie.. Un coup de foudre!! Elle va y aller tous les jours, va mettre en question sa vie, ses priorités et un jour, ils prennent date tous les 2 du jour de leur échappée...
    Mais un événement tragique va venir bouleverser cela, entrainant Emma dans une spirale éloignée de tous...jusqu'à la rencontre avec Mimi et son Arménien... D'autres faits vont venir déranger sa nouvelle vie...

    Ce livre our interroge sur nos limites, nos capacités à accepter la fatalité... Et à réfléchir sur ce à quoi et qui on est prêts à renoncer pour aller au bout de ses rêves, envies...
    J'ai trouvé personnellement ce roman longuet , j'ai eu du mal à m'y plonger entièrement.. J'ai été beaucoup plue séduite par es 1ers romans de cet auteur et là je trouve que cela s'essouffle....

  • 0.2

    http://lechatquilit.e-monsite.com/pages/mes-lectures-2017/danser-au-bord-de-l-abime.html

  • 0.2

    Seul celui qui n'a jamais lu Grégoire Delacourt, ignore son infortune. Présenter Grégoire Delacourt comme l'auteur du best-seller "La liste de mes envies", serait réellement réducteur. S'il est vrai que ce roman s'est vendu à plus de 400.000 exemplaires, Grégoire Delacourt est surtout de ceux qui ont une plume enivrante. Il manie les mots comme peu savent le faire. Son dernier roman, Danser au bord de l'abîme le confirme.

    Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie lilloise. Aussitôt, elle sait. Mais que sait-elle donc qu'on ne devine déjà ?
    Danser au bord de l'abîme serait-il une simple histoire d’adultère comme il en existe tant d'autres ? Si le postulat de départ a un avant goût de déjà lu, il est immédiatement occulté. Le coup de foudre, puisque c'est bien de cela qu'il s'agit, n'est en réalité que prétexte pour plonger dans les tréfonds de l'âme tourmentée d'Emma et valser avec elle. Une valse à trois temps. Le temps des ravages du désir, celui de l'abandon, de la douloureuse solitude et enfin celui du pardon, de la rémission. Une valse à trois temps en résonance à la nouvelle d'Alphonse Daudet, La chèvre de monsieur Seguin.

    "Il y a des hommes qui vous trouvent jolie et d'autres qui vous rendent jolie"

    Danser au bord de l'abîme est un roman vertigineux. La plume délicatement subtile, juste et sensuelle de Grégoire Delacourt permet d'explorer les émotions d'une femme confortablement heureuse mais qui n'est pas épanouie. La vision de la bouche d'un homme révèlera ce manque, cet abîme qui la fera chavirer et nous avec. L'amour fulgurant n'aura jamais été aussi bien disséqué, le chaos intérieur jamais aussi bien décrit. Deux mains s'approchent l'une de l'autre, des doigts s'entremêlent et tout devient sensualité.

    "Je crois que l'on trébuche amoureux à cause d'une part de vide en soi. Un espace imperceptible. Une faim jamais comblée."

    Danser au bord de l'abîme met en exergue la puissance du désir, la fragilité de nos existences. Un conseil, entrez dans la danse !

    http://the-fab-blog.blogspot.fr/2017/02/mon-avis-sur-danser-au-bord-de-labime.html

  • 0.15

    http://www.leslecturesdumouton.com/archives/2017/01/02/34755151.html

    Emma a la petite quarantaine. Elle forme depuis longtemps un couple modèle avec Olivier. Ils ont trois beaux enfants. Mais, insidieusement, le quotidien a épuisé le couple. Emma s’en rend compte violemment quand elle rencontre un homme qui la fait perdre pied à la brasserie André. Elle ne veut plus de cette vie où le désir a déserté et souhaite tout claquer pour partir avec lui. Mais, la liberté a un prix. C’est d’ailleurs en utilisant en fil rouge la lettre/nouvelle La chèvre de monsieur Seguin d’Alphonse Daudet que Grégoire Delacourt nous montre ce prix.

    Comme il aime le faire, Grégoire Delacourt a une fois de plus pris un personnage féminin pour incarner ce roman du désir, de la liberté mais aussi du deuil (à plusieurs niveaux) et de la résilience. L’histoire en tant que telle est éculée mais Grégoire Delacourt s’en sort plutôt bien malgré une production inégale.

    Le roman est composé de trois parties. La première est celle de la rencontre d’Emma avec Alexandre, de la montée du désir, du bilan de vie et de la décision. Les chapitres, très courts, se succèdent avec des numéros qui vont en décroissant. Nous assistons au compte-à-rebours d’une césure qui va bouleverser la vie d’Emma. Cette partie comporte les plus belles envolées lyriques dont Grégoire Delacourt a le secret.

    La seconde partie qui marque « l’après », un après que je ne peux vous dévoiler pour ne pas gâcher la lecture, est beaucoup plus lente, longue. Emma est dans une phase de doutes, de questionnements et de chagrin. Même si le personnage de Mimi apporte un peu de corps à cette partie, j’avoue m’être un peu ennuyée. Il faut attendre la dernière partie pour retrouver l’élan du début. Emma est confrontée à un autre événement qui la rapproche de sa famille. En parcourant la route des vins, elle achève progressivement son processus de résilience : le prix a été payé, la peine bue et elle peut aller de l’avant même si la mélancolie et les souvenirs restent.

    Grégoire Delacourt nous a livré un roman sensible, touchant mais peut-être un peu trop larmoyant à mon goût. Au-delà de la référence à La chèvre de monsieur Seguin, j’ai été sensible aussi aux multiples autres références littéraires, cinématographiques, artistiques et musicales. Je pense notamment à la Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg qui évoque justement l’aveu, le pardon, le côté lumineux et obscur des êtres. Si nous n’avons pas affaire à un millésime d’exception, ce Danser au bord de l’abîme (quel merveilleux titre !) est tout de même fort savoureux et mérite bien la lecture. Je remercie l’auteur d’avoir mis en fin d’ouvrage la lettre/nouvelle de La chèvre de monsieur Seguin, c’est un plaisir de la relire.

  • 0.25

    DANSER AU BORD DE L’ABIME DE L’AUTEUR GREGOIRE DELACOURT 360 PAGES EDITIONS JC LATTES SORTIE 2 JANVIER 2017
    COUP DE CŒUR <3
    J’ai vu que ce livre ne fait pas l’unanimité chez les lecteurs.
    Résumé :

    Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie.
    Aussitôt, elle sait.

    Mon avis :

    Waouh, que cette histoire est bouleversante. Le coup de foudre est rare mais il peut exister réellement dans la vie de tous les jours.

    Oui, une femme a des désirs.
    Oui, elle peut avoir envie d’un homme tout d’un coup !

    Des hommes se lassent souvent de son conjoint et vice-versa … Au fil des années sur le plan sexuel, la routine et pas seulement ça… Savent-ils seulement encore nous surprendre, continuer à nous dire des mots d’amour, nous reconquérir, nous dire que nous sommes belles et vice-versa ?

    Lorsqu’Emma tombe amoureuse de cet inconnu, tout bascule, plus rien ne compte.

    Son mari la trompe avec une fille de vingt ans…

    En croisant le regard d’Alexandre, son cœur va vibrer de nouveau, intensément. Elle va tout quitter pour lui.

    Ce récit m’a pris aux tripes car l’auteur surfe sur l’intimité des couples « amour, trahison, famille, maladie, rancune ». Il s’est glissé dans la peau d’une femme. Comment a-t-il fait pour que je puisse… Ressentir toutes ces émotions… Comment a-t-il pu se mettre à notre place…

    Depuis « L’écrivain de la famille », je l’avoue, j’attendais qu’un de ses nouveaux romans me submerge, que mon cœur se serre, s’accélère… Quatre années à espérer retomber sous le charme de son écriture et c’est gagné.

    Ce sentiment d’abandon, nous l’avons tous connu ou nous le connaîtrons, et si des personnes me disent « non », je ne le croirai pas…

    A ire absolument, car je tombe rarement « amoureuse » d’un roman si vite mais celui-ci m’a tellement ému que mon corps en tremble encore.

    Go en librairie.

  • 0.15

    Dans ce nouveau roman, il est question d'amour mais surtout du désir qui fait mal, de vie que l'on réinvente et du temps qui passe mais qui ne se rattrape pas. Organisé autour de trois parties aux univers bien distincts, le récit est celui d'une confession, celle d'Emmanuelle, mais cela aurait pu être vous, moi ou un/une autre. Une personne un peu éteinte mais qui n'a pas oublié qu'il est aussi possible de rêver.
    (plus sur https://lectures2benedicte.com/2017/01/01/gregoire-delacourt-danser-au-bord-de-labime/)

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Les articles associés

Du même auteur

L'écrivain de la famille Gregoire Delacourt LGF

3.833333333

Voir tous les livres de Gregoire Delacourt

Autres éditions

Danser au bord de l'abîme Gregoire Delacourt LATTES

4.117647058

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com