Au camp d'Agramant

Couverture du livre « Au camp d'Agramant » de Jose Manuel Caballero Bonald aux éditions Solanhets
  • Date de parution :
  • Editeur : Solanhets
  • EAN : 9791094791004
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 320
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Littérature Hispano-Portugaise
Résumé:

L'oncle Leonardo m'avait dit de rester dans l 'abri où la scie mécanique avait été provisoirement installée et de ne pas en sortir jusqu'à son retour. Et je n'en étais pas sorti ou juste pour fureter un peu aux alentours. La scie - qui ne fonctionnait pas à ce moment-là - était... Lire la suite

L'oncle Leonardo m'avait dit de rester dans l 'abri où la scie mécanique avait été provisoirement installée et de ne pas en sortir jusqu'à son retour. Et je n'en étais pas sorti ou juste pour fureter un peu aux alentours. La scie - qui ne fonctionnait pas à ce moment-là - était constellée de rouille et ses rouleaux latéraux laissaient voir des taches graisseuses, comme une suppuration qui se serait peu à peu encroûtée et colorée de noir à mesure qu'elle se répandait.
Il y avait des madriers équarris et des troncs à l'état brut empilés de toutes parts. Je m'occupais en grattant de la pointe de ma chaussure au milieu de la sciure logée dans les crevasses du sol, lorsque j 'entendis soudain le vacarme d'un arbre qui s'abattait en s'ouvrant un passage à travers l'épaisseur de la frondaison, une énorme griffure de branches éclatées et comme dispersées par de lentes impulsions le long de la trouée.
Les planches du fond m'empêchaient de voir, mais j 'attendis, sans aucun motif apparent, que le bruit s'éteigne pour me pencher au dehors, et c'est à cet instant que je vis l'arbre s'effondrer. Je supposai d'abord que c'était sans doute un autre pin que l'on avait scié presque simultanément, mais celui de maintenant s'écroulait sans le moindre chaos végétal attendu, il tombait avec un empressement silencieux sur la terre, soulevant seulement à la fin un nuage insonore de poussière et de brindilles fendues.
Je n'avais pas encore médité sur le fait évident que j'avais déjà entendu auparavant ce fracas. Je n'estimai pas non plus opportun à ce moment-là de raconter la chose à quiconque, surtout parce que je ne savais pas si j'avais réellement entendu tomber l'arbre trop tôt, et parce qu'il y avait toutes les chances que je ne réussisse à rien expliquer précisément de ce qui était arrivé. Il y avait peut-être un écho étrange dans l'abri et le retentissement d'un autre arbre déjà abattu était resté attrapé là sans trouver la sortie.
Mais cela ne me semblait pas non plus une explication acceptable. De sorte que je commençai à me sentir assez agité, comme si une turbulence acoustique s'était divisée en de multiples filaments à l'intérieur de ma tête, m'obstruant certains raccourcis de la raison.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.1

    Un garçon très sensible à la nature et à son environnement, est doté d'une ouie extra fine et en avance sur la réalité! Il entend les évènements futurs au moins 20 min avant leur réalisation.
    Vus allez suivre ce jeune homme, sensible et fragile qui cherche l'origine et les raisons de ce "don".
    Malgré une écriture poétique, qui vous plonge dans la nature exotique, je n'ai pas accroché avec ce roman car je trouve qu'il traine en longueur....
    Je l'ai reçu via la Masse critique, mais tous les goûts sont dans la nature. Cela m'a permis de découvrir cet auteur qui m'était inconnu jusqu'à lors.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine