#RL2015 Explorateurs : Low Down de Amy-Jo Albany

mardi 03 novembre 2015

Low Down ; jazz, came, et autres contes de la princesse be-bop

#RL2015 Explorateurs :  Low Down de Amy-Jo Albany

Pour cette rentrée littéraire 2015, les éditeurs proposent 589 romans. Difficile de faire son choix.

Que lire ? Comment ne pas passer à côté de belles découvertes ?  Lecteurs.com a choisi d’en explorer 52.

Pendant tout l’été, les Explorateurs ont lu en avant-première notre sélection de romans de la rentrée littéraire 2015.

Ils ont relevé le défi, ils ont aimé ou détesté, mais dans tous les cas ils ont chroniqué pour vous avec leur passion de lecteurs.

 

 

Aujourd'hui, c'est à votre tour de découvrir leur avis sur "Low Down ; jazz, came, et autres contes de la princesse be-bop" de Amy-Jo Albany aux éditions Le nouvel Attila

 

Louisa Amara nous livre son avis :

Une pépite qui se lit presque d’une traite tant le ton est enlevé, les chapitres courts et rythmés. La vie de cette petite fille puis jeune femme est tellement hallucinante qu’on a parfois un peu de mal à croire qu’elle a vécu autant de choses, souvent dramatiques, à un si jeune âge. Mais pas d’exagération dans cette autobiographie, simplement une sincérité désarmante, et des anecdotes bien choisies pour découvrir ce qu’était le milieu du jazz, et des familles de drogués, à Hollywood dans les années 60, 70. Pas besoin de s’intéresser particulièrement au jazz pour être tenu(e) en haleine par cette histoire tant elle est universelle : un père et sa fille, dans la tourmente, avec quelques bons moments, tout de même. Dans la série Girls, le personnage de Lena Dunham, souhaite devenir la voix de sa génération, ou tout du moins, une voix. Sans l’avoir cherché, AJ Albany est l’une des voix les plus touchantes de sa génération, de son pays, et plus précisément d’Hollywood. Elle aurait sans doute encore beaucoup à dire sur la façon dont son enfance brinquebalante a construit sa personnalité d’adulte. On ne peut qu’espérer une suite, se concentrant pleinement sur elle, femme, maintenant que sa relation avec son père (syndrome d’Electre, pleinement assumé) a été parfaitement décrite. Le style est vif, touchant, et même drôle. Tous les ingrédients sont là pour que cet auteur devienne incontournable.

(c) Louisa Amara

Sur la fiche du livre, découvrez tous les avis des Explorateurs et des lecteurs :

Kathleen Backman

Extrait : "A tous ceux qui veulent plonger dans les années be-bop, je recommande cette œuvre d'Amy Joe qui a su retranscrire cette époque ravageuse, où tout homme peut se perdre dans un fantasme sans jamais se trouver ..."

Guillaume Lapertot

Extrait : "Une des plus belle déclaration d’amour qu’une fille peut faire à son père ! Un roman époustouflant de franchise."

Rahmatou SANGOTTE

Extrait : "Délectable, l’écriture de A. J. ALBANY est toute en images, truffée de métaphores … L’auteur se livre à une personnification des passions et démons de Joe : la musique, la drogue, le sexe, la violence, la ville, ce qui leur confère un certain caractère, les rend presque palpables. Le lecteur est littéralement happé, à la suite de ce couple père/fille, dans un road trip à travers le chaos de la vie."

Où trouver « Low Down ; jazz, came, et autres contes de la princesse be-bop » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !