"Refuznik" de David Bezmozgis - la chronique #18 du Club des Explorateurs

vendredi 10 avril 2015

"Refuznik" de David Bezmozgis - la chronique #18 du Club des Explorateurs

Lancé en janvier 2015, le Club des Explorateurs permet chaque semaine à deux lecteurs de lire en avant-première un même titre que nous avons sélectionné pour eux et de confronter ainsi leur point de vue.

Cette semaine, Gérald a choisi Tiffany pour partager sa lecture et son avis sur le livre Refuznik de David Bezmozgis (Belfond).

 

L'avis de Gérald

Le roman se situe en Crimée, à Yalta, alors que Baruch revient avec sa maîtresse redécouvrir les lieux qu'il avait visité enfant avec ses parents. Mais il découvre que son hôte n'est autre que le traître qui l'a dénoncé il y a bien longtemps et à cause duquel il a croupi pendant des années en prison. Entre les préjugés les deux personnages se racontent leur vie depuis cette dénonciation pour tenter peut-être d'obtenir le pardon.

Le récit avec comme toile de fond la religion juive, l'Israël, et la pénitence, l'auteur nous délivre ici un texte pudique, disséminant au goutte à goutte les histoires personnelles, liées à l'histoire avec un grand H, entre le désir de devenir un homme connu, célèbre pour ses pensées, ses actes, et les bassesses humaines.
L'écriture est fluide, sans accroc, nous menant tout le long dans la tête d'un homme compliqué, fidèle à ses positions morales, mais qui est un homme soumis à la tentation. Nous suivons cette attente du pardon, pour les deux, de la personne qu'ils ont trahi chacun de leur côté.

L'agacement de cet auto-apitoiement sur la question de la terre juive, au détriment d'autres peuples, d'autres gens d'une autre religion, aura rendu cette lecture mitigée, avec de l'autre côté l'envie de continuer parce que le texte est finement ciselé, parce que la vie est fidèle à elle-même, surprenante. Le thème de la terre pour chacun est indéniablement matérialiste, au titre qu'elle est inaliénable de notre condition à la naissance est même honteux. Alors comment, dans ces conditions, donner le pardon à l'impardonnable.

Un roman qui pousse à la réflexion, qui agace, énerve. Un récit prenant, nous transportant dans un univers différent, avec des gens aux aspirations qui vont bien au-delà de leur propre personne, quoique… 

Gérald Lobry



L'avis de Tiffany

Tout d'abord merci à Lecteurs.com de m'avoir permis de faire cette lecture.

Lecture toutefois mitigée car à la fois agaçante et agréable... Il y a un peu trop de politique et de religion à mon goût, il faut quand même bien connaître ces sujets, tellement que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour réussir à me concentrer sur certains paragraphes.

Cependant l'histoire est rondement bien menée, l'écriture est fluide et nous plonge dans les faiblesses, les trahisons et les espoirs de chacun. Le thème du pardon est abordé sous toute ses coutures : pardonner celui qui nous a trahi, se pardonner à soi-même, obtenir le pardon de l'autre, et nous donne envie d'aller jusqu'au bout, de comprendre ces personnages attachants, de connaître leur histoire, savoir quels chemins ils vont décider de suivre.

Je pense que la complexité des personnages et de leurs relations méritait d'être un peu plus développée au détriment de la politique et de la religion omniprésente dans ce roman somme toute prenant.

Tiffany Sanctorum

 

Merci à Gérald et Tiffany pour ces chroniques passionnantes !

Si vous souhaitez intégrer le Club des Explorateurs, toutes les informations sont ici.

 

Retrouvez toutes les chroniques de nos Explorateurs !

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Refuznik » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !