La #Critique Pour/Contre des Explorateurs : "La neige noire" de Paul Lynch

jeudi 03 décembre 2015

La #Critique Pour/Contre des Explorateurs : "La neige noire" de Paul Lynch

#RL2015 C'est aussi parfois le clash chez les Explorateurs... Ils ne sont pas d’accord  sur certains romans de notre sélection, ils le font savoir, ils vous le disent, et ils ont des arguments.

Découvrez les critiques Pour-Contre de Kathleen et Aurélie pour La Neige noire de Paul Lynch aux éditions Albin Michel

Un roman sombre qui n’a pas complètement tenu ses promesses pour Kathleen Backman. Aurélie Troccon lui porte la contradiction avec vigueur et force arguments. Match à suivre ici.

Pour :

Quelle écriture ! Le premier chapitre est magistral. J'ai été totalement subjuguée par la beauté des descriptions. Il m'est même arrivé de relire certaines phrases tellement les images étaient magnifiques. J'ai presque l'impression pour le moment que l'histoire est accessoire tant l'écriture est belle. A voir si le coup de cœur se confirme ? Écrit par l'irlandais Paul Lynch, « La neige noire » est un roman tragique et magnifique. Une belle découverte. Il raconte l'histoire de Barnabas Kane, fermier qui a émigré en Amérique avant de revenir s'installer en Irlande avec femme et enfant. Un jour, un incendie détruit son étable, et à partir de ce moment le sort ne cesse de s'acharner contre sa famille.
Le récit relaté d'un point de vue extérieur est entrecoupé de passages du journal écrit par son fils Billy qui apportent un éclairage différent à l'histoire.
Dès les premières pages, j'ai été emportée par l'écriture. Une écriture magnifique, lyrique et très visuelle. Paul Lynch écrit tel un peintre. A chaque ligne lue, une image apparaît. L'auteur décrit avec une grande délicatesse le moindre bruissement du vent dans les arbres, la couleur rose de l'aube, l'odeur âcre de l'air, le plumage noir bleuté d'une corneille. La nature irlandaise est un personnage à part entière dans ce roman. La pluie, la tourbe, les collines, le ciel ; tous les éléments nous submergent. L’âpreté des paysages se retrouvent aussi dans la rudesse des habitants.
Ainsi, le premier chapitre du livre qui relate l'incendie est d'une telle puissance que j'ai été hypnotisée par les images décrites. Même dans les passages plus noirs du roman, la beauté est là.
Une telle beauté stylistique pourrait rendre l'histoire accessoire. Pourtant, elle est d'une telle force qu'une fois le livre refermé, j'ai eu du mal à trouver le sommeil tant elle m'avait éprouvé. A la fois sombre et lumineux, "La neige noire" est un roman qui porte bien son nom.

(c) Aurélie Troccon

 

Contre :

La neige noire de Paul Lynch parle d'une famille irlandaise, les Kane, qui perd son bétail, son étable et un ami dans un incendie. Barnabas, le père, décide de repartir de zéro malgré les rumeurs et les accusations. Eskra, sa femme, prend de plus en plus conscience de l'ampleur des critiques des villageois alentours. Billy, leur fils, essaie de garder la tête haute alors que le fils du Cogneur semble beaucoup lui en vouloir pour « quelque chose ».

L'histoire évolue d'une manière sombre. Si j'ai beaucoup aimé l'ambiance du début avec ce village isolé, paisible et rythmé, les pages qui défilent déforme cette ambiance pour la rendre nocive et néfaste. Le moral des personnages se décomposent, et mon enthousiasme pour l'histoire avec. Je comprends pourquoi Barnabas, Eskra et Billy ont du mal à garder espoir, il est dur de rebâtir sa vie à partir de rien, surtout lorsqu'on est mal considéré dans un pays où l'histoire et les croyances sont primordiales ... mais la lecture reste quand même difficile et triste.
Malgré cela, je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'écriture poétique de Paul Lynch ! Simplement, ma sensibilité m'a empêché d'apprécier l'histoire de La neige noire.

(c) Kathleen Backman

 

Sur la fiche du livre, retrouvez tous les avis de nos Explorateurs et des lecteurs, et notamment

 Benoit LACOSTE

Extrait : "C’est un nouveau coup de cœur ! 300 pages de pur bonheur qui m’ont totalement conquis. "

Christophe ROBERT

Extrait :"L'écriture sans compromis est aussi dure que l'environnement, aussi amère que les voisins résignés à leur sort sur ces terres hostiles. Le tour de force de Paul Lynch réside dans son style épuré, sans aucune fioritures. L'auteur amène progressivement le lecteur sur un chemin en entonnoir, vers une fin implacable."

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « La neige noire » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !