La Bibliothèque idéale de Sorj Chalandon

lundi 10 décembre 2012

La Bibliothèque idéale de Sorj Chalandon

Sorj Chalandon nous présente sa bibliothèque idéale, il vient d'obtenir le Grand Prix du roman de l'Académie française pour "Retour à Killybegs".

 

 

Par Karine Papillaud

 

Interview.

  • .

    • Couverture du livre « Si c'est un homme » de Primo Levi aux éditions Robert Laffont

      Si c'est un homme de Primo Levi

      Parce que la descente dans les neufs cercles de l'enfer. Sans effet, sans artifice, sans larme, sans même un cri. Parce qu'ici, il n'y a pas de pourquoi. "N'oubliez pas ce que cela fut. Répétez-le à vos enfants".

    • Couverture du livre « Les mots » de Jean-Paul Sartre aux éditions Gallimard

      Les mots de Jean-Paul Sartre

      Parce que la destruction ironique de sa propre image, l'autodérision, la parodie et l'imposture. Parce que le pessimisme séducteur que recèle ce prétendu adieu à la littérature nous rappelle qu'il faut confondre mémoire et imagination.

    • Couverture du livre « Pedigree » de Simenon-G aux éditions Lgf

      Pedigree de Simenon-G

      Parce que le morne, la gris, la terreur de l'enfance. Parce que la clef de Simenon, sa vérité poétique, son économie de mots. Parce que: " Il fait froid. Il pleut. Il fait gluant".

    • Couverture du livre « Fictions/ Ficciones » de Jorge Luis Borges aux éditions Gallimard

      Fictions/ Ficciones de Jorge Luis Borges

      Parce que la confusion, le double, le labyrinthe, le trouble de l'identité. Parce que qui, du traître ou du héros?

    • Couverture du livre « Une Saison En Enfer - Poesie D'Abord » de Arthur Rimbaud aux éditions Seghers

      Une Saison En Enfer - Poesie D'Abord de Arthur Rimbaud

      Parce que: "Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie".

    • Couverture du livre « Le Tout Sur Le Tout » de Henri Calet aux éditions Gallimard

      Le Tout Sur Le Tout de Henri Calet

      Parce que le journaliste, l'écrivain, le flâneur de mots. Parce que l'homme qui écrivit:
      "C'est sur la peau de mon coeur que l'on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n'étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin. Mourir sans savoir ce qu'est la mort, ni la vie. Il faut se quitter déjà? Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes."

    • Couverture du livre « Finnegans wake » de James Joyce aux éditions Gallimard

      Finnegans wake de James Joyce

      Parce que ce texte rend fou. Il s'offre et se refuse à la fois. Les mots ont ici quitté leur sens ordinaire, plus aucune connexion avec la raison pure n'est possible, souhaitable ou établie. Le langage de Joyce est total, nourri de langues universelles. Il est allé jusqu'au bout de l'anglais pour en inventer le contraire.

    • Couverture du livre « Que faire? » de Vladimir Ilitch Lenine aux éditions Points

      Que faire? de Vladimir Ilitch Lenine

      Parce que la question reste posée.

    • Couverture du livre « Retour à Killybegs » de Sorj Chalandon aux éditions Grasset Et Fasquelle

      Retour à Killybegs de Sorj Chalandon

      « Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L’IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n’ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j’en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j’enrage. N’écoutez rien de ce qu’ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m’avoir connu. Personne n’a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd’hui, c’est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j’espère le silence. » Killybegs, le 24 décembre 2006 - Tyrone Meehan.

Pour aller plus loin :

Livres

Où trouver « Retour à Killybegs » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !