[Chronique] #57 Club des Explorateurs : "L. était si jolie" de Pierre Szalowski

mardi 07 juin 2016

[Chronique] #57 Club des Explorateurs : "L. était si jolie" de Pierre Szalowski

Le Club des Explorateurs permet chaque semaine à deux lecteurs de lire un même titre que nous avons sélectionné pour eux et de confronter ainsi leur point de vue.

Cette semaine, Justine et Émilie nos deux Exploratrices, ont lu L. était si jolie de Pierre Szalowski (éditions Héloïse d’Ormesson)

 

 

L’avis de Justine Laboulais :

"Facebook. Le réseau social qui va faire ressurgir le passé que Daniel Béland, agent immobilier et père de famille respectable, pensait avoir enterré. Si Daniel a déménagé, changé de boulot et refait sa vie, d’autres veulent connaître la vérité, toute la vérité.

A la lecture du prologue, je me suis demandé quelle allait bien être l’histoire, le secret. Le prologue ne semble avoir aucun lien avec la quatrième de couverture. Alors j’ai fait des hypothèses sur un éventuel scénario, et j’ai continué ma lecture.

On plante le décor, le Canada, un mari, sa femme, leur fils de quatre ans. Bref, une famille comme les autres. Et puis, on fait un premier flash-back, trois mois plus tôt, en France à Paris. Et là, on commence à entrer vraiment dans le vif du sujet. Les premiers « éléments perturbateurs » sont exposés. Ensuite au Canada, puis second flash-back, cette fois-ci au Canada, mais en 1992.

L’histoire est réellement lancée. Le premier scénario imaginé n’est plus plausible, j’en reconstruis un autre avec les nouveaux éléments. Et puis les alternances continuent et je dois revoir ma copie plusieurs fois. Jusqu’à découvrir la vérité… loin de ce que je m’étais imaginé !

C’est donc une histoire très surprenante que je découvre ici, en même temps que son auteur.

Le fait de faire des alternances entre passé et présent n’est pas dérangeant du tout, étant donné que les passages sont bien délimités et annoncés par la date des événements qui vont être racontés et le lieu, ce qui permet de nous situer avant chaque changement.

La lecture est très fluide, dû à une écriture simple, sans mots compliqués, ni de grandes phrases à rallonge.

J’ai lu le livre d’une traite, je ne l’ai pas reposé avant de l’avoir terminé (il n’est pas très gros non plus, 144 pages), mais l’histoire est prenante, et l’on veut connaître la vérité. Surtout que l’on est sans cesse relancé, de nouveaux éléments arrivent, et ce que l’on pensait être n’est plus. Et même quand les derniers éléments arrivent, on se dit que pourquoi pas, une dernière surprise de l’auteur, un dernier renversement de situation. Alors, on continue à lire, jusqu’au point final, jusqu’à ce qu’on soit sûr qu’il ne se passera plus rien, que c’est bien fini.

J’ai beaucoup aimé la fin de l’histoire, le dernier dialogue, une question, une réponse. La réponse nous laisse dans le vague, tout autant que la question qui la précède. Le genre de fin qui laisse libre cours à l’imagination du lecteur.

En résumé, c’est un livre assez court, mais qui tient son lecteur dans le suspense jusqu’à la fin, en réussissant à le surprendre tout au long de sa lecteur. Une belle découverte !

 

© Justine Laboulais

 

 

L’avis de Émilie Lahaye :

L'histoire commence à Paris, trois mois plus tôt. Un octogénaire perd la vie dans l'explosion de sa maison, à cause d'un bête accident domestique. Une enquête est menée ; les policiers font une incroyable découverte dans les décombres ... 

Puis, on fait un saut dans le présent, on se retrouve à Trois-Rivières au Canada, où un couple et leur fils se prépare à fêter la Saint-Jean, fête nationale au Québec. On imagine que l'on est donc le 23 ou le 24 juin. Daniel Béland, le mari, reçoit ce jour-là une étrange demande d'amitié sur Facebook ... Un passé qu'il tentait tant bien que mal d'oublier va ressurgir et faire voler sa vie en éclats ... 

Vous me direz, quel est le lien entre cette famille, le vieillard de Paris, les découvertes dans les décombres et la demande d'amitié sur Facebook ? À vous de le découvrir !

Dès les premiers instants, on s'embarque dans une aventure qui nous captive jusqu'à la dernière page. Il y a un incroyable suspense, on se demande quels sont les liens qui unissent tous ces personnages. Des indices sont disséminés un peu partout et au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, les intrigues se dénouent et nous surprennent. J'ai été complètement époustouflé par les revirements de situation. Le roman est habilement mené, les actions se mêlent, entre passé et présent ... 

Le ton, le style, la progression dans la trame, le suspense et l'humour, sont les éléments qui ont fait que j'ai énormément aimé ce livre. Grâce au Club des Explorateurs, j'ai eu la chance de découvrir et de lire un auteur que je ne connaissais pas et que désormais, j'ai envie de découvrir amplement. Je pense lire très vite les deux autres romans que Pierre Szalowski a écrit ! 

Si vous ne connaissez pas cet auteur, vous pouvez aller chez votre libraire les yeux fermés, afin de dénicher "L. était si jolie", vous ne serez pas déçus !

 

© Émilie Lahaye

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « L. était si jolie » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !