Avec Ingeborg

Couverture du livre « Avec Ingeborg » de Catherine Weinzaepflen aux éditions Des Femmes
  • Date de parution :
  • Editeur : Des Femmes
  • EAN : 9782721006462
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 80
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Poésie grand format
Résumé:

Un écrivain écrit à partir de ceux qu'il a lus. On n'écrit pas sans lire, autrement dit on n'écrit pas seul. Je m'empresse de le rappeler lorsque quelqu'un utilise le vain mot d'inspiration.
Avec Ingeborg s'est construit à partir de ce constat car Ingeborg Bachmann fait partie des... Lire la suite

Un écrivain écrit à partir de ceux qu'il a lus. On n'écrit pas sans lire, autrement dit on n'écrit pas seul. Je m'empresse de le rappeler lorsque quelqu'un utilise le vain mot d'inspiration.
Avec Ingeborg s'est construit à partir de ce constat car Ingeborg Bachmann fait partie des quelques auteurs qui me sont essentiels. Je me rappelle un été que j'avais décidé de passer seule à écrire et à lire dans une maison de campagne, je découvrais Malina, un roman qui m'a bouleversée. Je me disais : voilà ce que j'aurais voulu écrire. Depuis j'ai écrit beaucoup de livres, je ne pense pas qu'aucun atteigne l'inventivité de Malina mais l'écriture de Avec Ingeborg m'a libérée de cette fascination.
Pour rendre hommage à Bachmann, j'ai biaisé. en passant par la poésie. Comme elle, je pratique prose et poésie. Trente ans après avoir lu Malina et d'autres récits, j'ai décidé de lire ses poèmes. Il a fallu en passer par l'allemand car ils ne sont pas traduits en français.
1. J'en ai donc traduit quelques-uns, ce qui m'a permis d'aller au coeur de la langue de Bachmann.
2. J'ai écrit une suite de poèmes dans lesquels j'ai inséré des vers d'Ingeborg (tous les italiques sont d'elle), j'ai ainsi mêlé nos écritures au plus serré.
3. Pour repenser le rythme du livre, je suis passée à de petits textes en prose qui m'ont incitée à aborder des éléments biographiques d'I.B. tout comme certains me concernant. La vie d'Ingeborg est tragique, d'emblée : son père est affilié au parti nazi de Klagenfurt, sa ville natale. Son premier amour, un soldat américain qui lui offrira des livres, est juif tout comme le poète Paul Celan qu'elle aimera toute sa vie (il faut le lire entre les lignes de leurs textes, mais il me semble que même Gisèle Lestrange, épouse de Celan - une femme et une artiste remarquable - que j'ai eu l'occasion de croiser, ne m'aurait pas contredite). Paul Celan s'est suicidé. Ingeborg Bachmann est morte brûlée, deux ans plus tard. Mais leurs oeuvres respectives sont désormais des piliers de la littérature.
L'écriture a des points communs avec la cuisine : il s'agit de doser les ingrédients et d'associer des goûts qui contribueront à une création. Ce doit être ce que j'ai fait dans ce livre.
Catherine Weinzaepflen

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine