Art et religion de Chauvet à Lascaux

Couverture du livre « Art et religion de Chauvet à Lascaux » de Alain Testart aux éditions Gallimard

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072693649
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 380
  • Collection : Bibliotheque des histoires
  • Genre : Mythologie / Préhistoire / Antiquité et autres civilisations
Résumé:

Ce manuscrit inédit posthume d'Alain Testart analyse à nouveaux frais le dispositif iconographique des grottes ornées du paléolithique supérieur, principalement de la grotte Chauvet (- 36 000) et de Lascaux (- 18 000). Partant des modes de disposition spatiale et topographique des signes,... Lire la suite

Ce manuscrit inédit posthume d'Alain Testart analyse à nouveaux frais le dispositif iconographique des grottes ornées du paléolithique supérieur, principalement de la grotte Chauvet (- 36 000) et de Lascaux (- 18 000). Partant des modes de disposition spatiale et topographique des signes, des représentations animales et des figures abstraites, il se livre à une relecture de l'ensemble des données des fouilles. L'analyse iconique d'une extrême précision à laquelle il se livre débouche sur une nouvelle interprétation de l'art pariétal, doublée d'une nouvelle théorie des signes.
Alain Testart puise ici aux sources des historiens de l'art plus qu'à celles des préhistoriens. Selon lui, l'art occidental des grottes obéit à une sorte de canon qui correspondrait à une forme de pensée mythique spécifique, qui se distingue nettement des autres formes d'art préhistorique, tel l'art mobilier.
Ainsi l'art sur bloc paléolithique ne représente-t-il jamais l'homme. Tout au plus y décèlet- on des traces d'une humanité hybride, mal dégagée du monde animal, inachevée. Ces représentations cachées, sinon secrètes, pointent en direction d'une pensée religieuse totémique. Entre le totémisme et les peintures du paléolithique, on décèle une sorte de minimum commun structuré par les différences entre les espèces. À travers les animaux et leur classification en espèces, cet art révèle, nous dit Alain Testart, une classification des hommes.
La grotte serait dès lors un microcosme représentant l'état du monde à son origine, au temps du mythe, quand les hommes étaient mal différenciés des animaux, alors même que ceux-ci étaient déjà différenciés en espèces.
La présence dans les grottes de signes de féminité incomplets (vulves, représentations tronquées du corps de la femme) apposés sur les images des animaux abonde à un tel point que la reproduction du monde semble avoir été pour ces époques une préoccupation non seulement artistique, mais religieuse. Miroir de l'état mythique des origines, la grotte renfermerait dès lors les étapes d'une véritable cosmogonie.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Eden Cannibale Alain Testart ACTES SUD

4

Voir tous les livres de Alain Testart

Récemment sur lecteurs.com