Ah, la famille !

lundi 29 avril 2013

Des liens indéfectibles parfois trop bien noués....

Ah, la famille !

La famille ! Un thème qui inspire plus d’un auteur : entre sagas, faits divers, règlements de compte ou thérapies familiales, les variantes sont inépuisables et développent chez certains écrivains, une telle créativité qu’ils en recueillent les plus beaux lauriers. 


Pour exemple, Le Prix Orange du Livre a déjà récompensé trois ouvrages abordant le sujet. Le dernier en date, Belle famille d’Arthur Dreyfus, lauréat 2012. Découvrez son interview exclusive « Autour d’un verre ».

 

Par Hassina Mimoune

  • .

    • Couverture du livre « Belle famille » de Arthur Dreyfus aux éditions Gallimard

      Belle famille de Arthur Dreyfus

      "Madec se dirigea vers la cuisine pour chercher un couteau à pointe fine. Comme s'il était surveillé, il s'interdit la lumière. L'obscurité ne faisait pas disparaître les formes, mais les couleurs. "

    • Couverture du livre « Un silence de clairière » de David Thomas aux éditions Albin Michel

      Un silence de clairière de David Thomas

      Adrien Lipnitsky, écrivain insomniaque et désenchanté, n'est pas en grande forme. Lorsqu'il comprend que ce malaise existentiel trahit l'absence de son frère, un voyageur insatiable dont il est sans nouvelles depuis un an, il décide de partir à sa recherche. Son périple le mènera en Suède.

    • Couverture du livre « L'origine de la violence » de Fabrice Humbert aux éditions Le Passage

      L'origine de la violence de Fabrice Humbert

      Lors d’un voyage scolaire en Allemagne, un jeune professeur découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d’un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie.

    • Couverture du livre « Afrikaners ; les secrets de Vryland » de Cyriaque Griffon aux éditions Michalon

      Afrikaners ; les secrets de Vryland de Cyriaque Griffon

      Mervin Van Heerden est un jeune Afrikaner qui vit dans une bourgade conservatrice de l'Etat libre d'Orange, dans l'Afrique du Sud du XVIIe siècle.

    • Couverture du livre « Les plumes du dinosaure » de Sissel-Jo Gazan aux éditions Serpent A Plumes

      Les plumes du dinosaure de Sissel-Jo Gazan

      Anna Bella, une jeune maman et chercheuse, élève seule la petite Lily. Elle vient de rendre son mémoire de maîtrise à Lars Helland et Erik Tybjerg, les deux professeurs qui vont lui faire passer l’examen final.

    • Couverture du livre « Aïe, mes aïeux » de Anne Ancelin Schutzenberger aux éditions Desclee De Brouwer

      Aïe, mes aïeux de Anne Ancelin Schutzenberger

      En langage clair, Aïe, mes aïeux ! signifie que nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et que nous avons parfois, curieusement à « payer les dettes » du passé de nos aïeux.

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !