101 lieux à ne pas voir avant de mourir

Couverture du livre « 101 lieux à ne pas voir avant de mourir » de Catherine Price aux éditions Hoebeke

4

1 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Hoebeke
  • EAN : 9782842304355
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de page : 252
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Tourisme Europe (hors France) guides
Résumé:

Désigner les plus beaux endroits au monde, mais ceux que vous vous féliciterez de ne pas avoir vus? C'est ce que pense Catherine Price, journaliste au New York Times, et grande voyageuse, qui a décidé, elle, de faire le tour du monde du pire.
Elle en a rapporté les 101 lieux à ne pas... Lire la suite

Désigner les plus beaux endroits au monde, mais ceux que vous vous féliciterez de ne pas avoir vus? C'est ce que pense Catherine Price, journaliste au New York Times, et grande voyageuse, qui a décidé, elle, de faire le tour du monde du pire.
Elle en a rapporté les 101 lieux à ne pas voir avant de mourir. Contre-pied humoristique, ce guide à l'envers vous invite donc à ne pas voir le festival du Testicule dans le Montana, au milieu d'une foule en liesse. Ni assister (et encore moins participer) au lancer d'une roue de fromage du haut d'une colline particulièrement pentue en Angleterre pendant que des centaines de personnes se jettent (au sens propre) à sa poursuite.
Inutile également de faire l'expérience d'un bain de bière en République tchèque. Sans oublier les sites tout à fait repoussants comme le mur de chewing-gums usagés à Seattle, terrifiants comme la route qui a eu l'honneur d'être classée la plus dangereuse du monde en Bolivie, ou d'autres simplement stupides, surréalistes, complètement kitch ou pièges à touristes. Ceci dit, libre à vous de ne pas tenir compte de ces conseils avisés, car c'est bien connu " les pires endroits font les meilleurs souvenirs ".

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Catherine Price, journaliste au New York Times, au Los Angeles Times et au San Francisco Chronicle, et grande voyageuse, en a eu assez que l’on décide pour elle et qu’on lui impose une sorte de ligne de vie permanente.
    « Quel intérêt à passer des vacances à cocher des listes » se demande-t-elle. Et quid de son libre arbitre ?  Pour elle « Le voyage doit être une aventure et non une corvée ».  Et si  le plus important n’était pas de désigner les meilleurs endroits au monde mais les pires !  Une liste d’endroits ou d’expériences que vous féliciterez de ne pas avoir vécus. Un tour du monde du pire en quelque sorte, qui va d’endroits tout à fait repoussants comme le mur de chewing-gum (usagés) à Seattle, terrifiant comme la route qui a eu l’honneur d’être classée comme la plus dangereuse du monde en Bolivie.
    D’autres sont simplement stupides, surréalistes, complètement kitch ou attrape-touristes, comme le plus grand centre commercial du monde en Chine qui a couté une fortune et n’a reçu à aujourd’hui aucun visiteur, Euro Disney ou une retraite dans un temple coréen.
    101 lieux donc à ne pas voir, mais, si le cœur vous en dit, personne ne vous empêche d’aller vous y rendre compte par vous-mêmes ! Et de faire vôtre la maxime suivante : « les pires endroits font les meilleurs souvenirs ». [source : site des éditions Hoëbeke]

    J'ai découvert ce livre en flânant dans une librairie et j'avoue que c'est une bonne surprise. Entre le festival du testicule (USA) et les toilettes en Chine [lire le chapitre qui leur est consacré dans "l'ABC-daire de la Chine" (Picquier poche) que j'ai chroniqué sur lecteurs.com], on ne sait que choisir (rires) !

    Un livre étonnant et drôle qui invite le lecteur à voyager et à faire des expériences pour le moins... originales et inoubliables.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Cet anti-guide est réalisé par une journaliste du New York Times, grande voyageuse, qui invite les lecteurs à se détourner de ces 101 sites.

    Le premier à éviter est le "Festival du Testicule", grande fête américaine où plus de 20 tonnes de testicules de taureau sont dégustées pendant un week-end festif, entre un loto de la bouse, des séances de tee-shirts mouillés et autres activités toutes aussi ludiques et réjouissantes.

    "La Course au fromage" est un festival (qui remonterait à l'époque romaine) où il faut essayer d'attraper une tomme de fromage qui dévale une pente très abrupte ; cette amusante course a lieu à Gloucester et chaque année, les blessés se comptent par dizaines.

    En Croatie, la visite d'un clocher juste avant midi, une nuit dans un temple coréen à méditer et se prosterner, la piscine à plages surpeuplée de Tokyo pendant un festival (encore un), la visite d'un ancien camp de prisonniers dans le désert d'Atacama, et quelques autres sites dégoûtants, répugnants ou tout simplement stupides.

    Un vrai régal !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine