La main

M'abonner à cette discussion
  • Dans son roman La quatrième main, John Irving nous raconte l'histoire d'un homme candidat à une greffe de la main... après qu'un lion ait dévoré la sienne. Bien entendu, l'histoire ne s'arrête pas là. Irving, écrivain très "physique", nous entraîne dans de curieux jeux de mains... A découvrir !

    flag Signalez un abus
  • Quelle bonne idée de constituer un corpus de "romans du corps" !

    En ce qui concerne la main, me viennent d'abord à l'esprit deux romans qui analysent le geste du peintre en train de créer un tableau .
    Nous suivons dans FALAISE DES FOUS de Patrick Grainville, le mouvement du pinceau de Manet sur sa toile et, dans LA VALSE DES ARBRES ET DU CIEL de Jean-Michel Guénassia, celui de Van Gogh .

    Dans un tout autre domaine, FRERE D'AME de David DIOP, prix Goncourt des lycéens 2018 . L'auteur y présente un soldat de la grande guerre qui est fier de rapporter les mains des Allemands qu'il a tués comme trophées de guerre .
    flag Signalez un abus
  • Le Parfum
    il ne s'agit pas à proprement parler d'un organe nommé dans le titre mais quand même le nez est le thème principal de ce livre
    flag Signalez un abus
  • Le visage ou plus exactement les gueules cassés comme dans l'excellent roman de Pierre Lemaître "au revoir là haut" !
    flag Signalez un abus
  • bonjour , je vous dirai LE SEIN de Philip ROTH: surprenant!!! je m'y suis laissée prendre . Belle journée
    flag Signalez un abus
  • Je pense à Maylis de Kerangal et au roman "Réparer les vivants", un livre qui m'avait bouleversée...un livre qui aborde le don d'organes.
    flag Signalez un abus
  • LE NEZ de Gogol , une nouvelle qui conte l'histoire d'un homme qui, au matin, au réveil, découvre qu'il n'a plus de nez !
    flag Signalez un abus
  • Dans "vingt quatre heures de la vie d'une femme", de Stefan Zweig, je me souviens de la rencontre d'une vieille dame anglaise qui se remémore avoir été séduite dans un Casino par le jeu de mains d'un jeune homme, joueur. Sans regarder le visage de cet homme, elle devinait sa personnalité à travers ses jeux de mains.
    Stefan Zweig ainsi,d'une écriture magnifique et avec subtilité la naissance d'une passion.
    flag Signalez un abus
  • Dans une nouvelle du même Stefan Zweig, PICKPOCKET, le narrateur, assis à la terrasse d'un café, observe le manège d'un pickpocket .
    Sous la plume de Zweig, le spectacle de la main prompte et légère du voleur devient une sorte ballet et le vol à la tire une sorte d'art .
    flag Signalez un abus
  • Merci pour toutes vos contributions ! Apparemment, Zweig est fasciné par les mains :-)
    Poursuivons un peu : qui a écrit sur les pieds ?
    Coinnaissez-vous Wild, le roman autobiographique de Cheryl Strayed ? La narratrice décide de suivre le chemin des crêtes du Pacifique... Ses pieds et ses chaussures occupent une place majeure dans le livre !
    Il est à découvrir ici : https://www.lecteurs.com/livre/wild/3702901
    flag Signalez un abus

Réagir