Les livres, des armes pour affronter la dureté du réel

Michèle FINANCE le 22/02/2016 à 09h47

Bonjour, je rebondis sur le titre du sujet de Télérama pour vous poser cette question : quelles émotions cherchez-vous dans les livres ? Michèle http://www.telerama.fr/idees/les-livres-des-armes-pour-affronter-la-durete-du-reel,138262.php#xtor=EPR-126-newsletter_tra-20160222

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Nadia D'ANTONIO le 28/02/2016 à 13h58

    Bonjour. En ce qui me concerne, je recherche dans la lecture un total dépaysement. Cela me permet de m'évader du quotidien. Et lorsque le livre me passionne il m'est impossible de le lâcher. Je suis aussi bien intéressée par les thrillers de toutes sortes que par des romans traitant de sujets actuels, même s'ils sont violents. C'est le reflet de la situation actuelle, aussi bien près de nous que dans des pays plus lointains et sur lesquels "on ne nous dit pas tout".

  • Michèle FINANCE le 26/02/2016 à 16h12

    Merci Philippe, en effet le rire et l'humour sont très appréciables dans un roman. Et finalement souvent absents, hélas ! Les écrivains ne sont pas toujours très drôles alors que même un sujet grave peut faire sourire s'il est bien mené.

  • Philippe Taulet le 26/02/2016 à 15h56

    Bonjour, et merci pour ce très bon sujet. Je suis entièrement d'accord avec vous. J'ajouterai juste que j'aime aussi par le biais de mes lectures apprendre et rire. Je n'aime pas la méchanceté, la moquerie ni la médisance, dans les livres comme dans la vie...
    Amicalement, Philippe

  • muriel bouche le 25/02/2016 à 09h58

    bonjour
    ce que j'aime dans un livre, c'est je pense avant tout qu''il me propose un "problème" à résoudre , c'est pour ça notamment que j'aime les polars dont le but est de trouver l'assassin ou de l'arrêter , avec une enquête, de la recherche ; l'émotion là est liée à la quête, l'envie de comprendre , le frisson aussi
    ensuite j'aime être dépaysée et qu'on me fasse réfléchir , certainement pour cela que j'aime la science fiction complexe, qui vous embarque dans du neuf, du différent et vous pousse à aller au delà de l'actuel pour réfléchir à des futurs possibles , ou les uchronies qui proposent des mondes différents du notre mais tout en s'inscrivant dans un "aujourd’hui"hui" autre que celui que nous vivons (parce que cela pousse à réflechir aux choix faits et à leurs conséquences sur l'Histoire et sur nos vies)
    j'aime aussi le jeu avec les mots, d'où mon amour pour les auteurs déjantés aux univers loufoques et barrés qui me font rire de part leur maîtrise du double sens.
    En gros je cherche donc à être titillée, sollicitée, embarquée, dépaysée, avec un minimum de ludisme (trouver le tueur, rire de jeux de mots et doubles sens, imaginer le futur ou un autre présent, ....)

  • Chantal LAFON le 25/02/2016 à 07h52

    Bonjour,
    Totalement en accord avec vous toutes et j'accepte aussi d'être dérangée par une lecture. J'aime qu'un livre me bouscule, à condition que l'écriture soit belle et j'ai en horreur la violence gratuite. J'aime qu'un livre m'ouvre d'autres horizons et lorsque je suis trop bouleversée je passe aussi à des lectures plus apaisantes comme Alexandre Jollien. Plus je lis plus j'ai envie que l'auteur m'emporte loin. Belle journée à toutes.

  • Mireille BROCHOT le 24/02/2016 à 14h49

    Je me rends compte que nous cherchons un peu toutes (pas de "tous" dans cette discussion?!), mais si je déteste par dessus-tout la violence , autant verbale que physique, il faut parfois la lire, l'identifier pour mieux la combattre.
    Dominique, connaissez-vous "Profession du père" de Sorj Chalendon également?
    Il y a des moments où je cherche la paix, la douceur, le calme, l'apaisement. Je les trouve chez certains philosophes, dont Alexandre Jollien.

  • Michèle FINANCE le 24/02/2016 à 11h34

    Désorientée et bousculée, un livre m'a fait cet effet et reste encore pour moi un véritable chaos dans mon esprit, c'est Sukkwan island de David Vann.

  • Dominique JOUANNE le 24/02/2016 à 11h09

    OK avec vous.. mais ce ne sont pas des émotions prioritaires que je recherche dans mes lectures bien que cela fonctionne parfaitement parfois. Ainsi, je viens de lire et adorer "Le quatrième mur" de Sorj Chalandon qui m'a rendue triste et en colère.

  • Sofi C le 23/02/2016 à 18h53

    J'ajouterai que j'aime être emportée, perdue, intriguée, désorientée, enchantée, bousculée dans les certitudes, illusionnée, désillusionnée... Les livres qui m'ont le plus marqué sont des livres qui m'ont mis en colère et m'ont fait pleurer comme par exemple certains livres de Svetlana Alexievitch. Donc pour moi ces deux sentiments sont importants dans la lecture.

  • LAETITIA MONTOU le 23/02/2016 à 18h20

    Bonjour;
    tout à fait d'accord avec vous Dominique et Michèle !
    Mais j'aime aussi la tristesse et la colère qui peuvent être positives comme le stress !

  • Michèle FINANCE le 23/02/2016 à 13h37

    Bonjour Dominique, avis totalement partagé ! C'est bien ce que je recherche également. Ce qui explique que nous sommes souvent en accord dans nos commentaires.

  • Dominique JOUANNE le 23/02/2016 à 11h46

    Bonjour Michèle,
    Les émotions sont nombreuses!! Mais dans mes lectures, j'aime être dépaysée, transportée, promenée, surprise, saisie, estomaquée, émue, affectée, ravie, réjouie, enchantée, charmée, chavirée, interpellée, appréciative, enthousiasmée, attentive, absorbée.
    A dose limitée, l’anxiété dans certains thrillers ou polars.
    Les sentiments que je fuis sont la haine, la tristesse, la colère, la violence, l’indignité, l’ennui, la déception.