Sondage sur le vampire

Miss Pecha le 06/11/2012 à 23h10

J'ai besoin de votre avis: Je suis en 1ère et pour un projet de TPE sur la représentation du vampire de ses origines au cinéma je voudrais que vous me disiez ce que représente pour vous le vampire, Quel est l'image qui s'en dégage pour vous ?

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • laurence verteuil le 14/11/2012 à 10h13

    La notion de prédateur est très importante dans l'imagerie mentale et collective du vampire, même si ces dernières années, la tendance "bit-lit nous les ferait passer pour des voisins de palier tout à fait respectables...( Kim Harrison; les sœurs Cast; Stephenie Meyer; Deborah Harkness ...)
    Petites choses à noter :"Entretien avec un vampire" avant d'être un film est un livre d'Anne Rice..."Comment se débarasser d'un vampire amoureux" de Beth Fantaskey fait la liaison entre le vampire impitoyable et sanguinaire d'autrefois et l'idée édulcorée et très romantique de ces derniers temps; "Un vampire ordinaire" de Suzy McKee Charnas se veut de la même veine que "Dracula" de Bram Stoker; " Le livre perdu des sortilèges" (et sa suite "L'école de la nuit") de Deborah Harkness ( à lire absolument) revisite l' Histoire, avec un grand H, à la lumière de l'existence de créatures extraordinaires et explique les faits historiques de façon toute à fait novatrice et hyper documentée. (L'auteur est elle même prof d'histoire à la fac...).
    Bonne continuation !

  • Miss Pecha le 09/11/2012 à 23h35

    Je vous remercie de vos réponses toutes les plus intéressantes les unes que les autres, je pense qu'elle me seront très utiles (à moi et à mes camarades) pour notre sujet, merci encore et s'il y a d'autres réactions à ce sujet n'hésiter pas à me les confier même si elles sont répétitivent des précédentes au contraire: Je pourrais ainsi posé plus facilement un avis sur l'image du vampire selon le public, les lecteurs ou encore les amateurs de série vampirique. Je vous remercie encore de votre gentillesse.

  • Christelle Garnier le 08/11/2012 à 20h18

    Bonjour Miss Pecha, Pour moi la vision du "Vampire" est sous le signe de la fiction : Livres, films et série TV. Dans les formats sités je retiendrais pour les romans : l'excellent "Dracula" de Bram Stocker, "Salem" de Stephen King et la récente série "Twilight" de Stephenie Meyer. Pour le cinéma toujours "Dracula" la version noir et blanc bien sur et celle exceptionnelle de Francis Ford Copola, "Entretien avec un vampire", et pour les séries Tv "Buffy contre les vampires" et une autre série dont j'ai oublié le nom que je suivais l'année dernière sur une chaine de la TNT;
    Ce que l'on peut constater c'est que les premières représentations nous vendaient des vampires exclusivement "mauvais" et démoniaque pour peu à peu arriver à des représentations romantique, chevaleresque et voir teinté d'humour.
    J'espère vous avoir été utile. Bien cordialement. Christelle

  • Jean-michel Palacios le 08/11/2012 à 19h27

    Bonsoir Miss Pecha
    Pour moi, c'est avant tout une vision cinématographique ce qui tendrait à prouver que je n'ai pas rencontré de vampire personnellement ou alors dans mon sommeil. Tiens c'est bizarre, j'ai deux boursoufflures dans le cou...
    C'est le Comte Dracula, vision en noir et blanc avec Christopher Lee, c'est l'entretien avec un vampire avec Tom Cruise et Brad Pitt. C'est Vampire Diaries, serie tv en plusieurs saisons.
    Le vampire est obsédé par le besoin de se régénérer avec du sang frais. Dans la série Twilight, ils ont tous un peu de mal à se retenir de pomper l'héroïne principale. Il à peur de la lumière, dort dans des cercueils. On peut lutter contre lui avec de l'ail, une croix, de l'eau bénite.
    Pour interrompre le cycle infernal, il faut se munir d'un pieu et le planter dans le coeur sans se faire mordre.
    Le vampire a une dentition particulière où ses deux incisives sont creuses et permettent la sucion. Donc le vampire n'est pas dentiste sinon il perdrait toute sa clientèle.
    J'avais vu également le film de qunetin tarantino "une nuit en enfer" où une petite équipe courageuse se fait harceler par toute une bande de vampires, hémoglobine assurée et sueurs froides...
    Bref vampire, ce n'est pas un métier, c'est un sacerdoce. On peut vivre très longtemps, tuer plein de jolies femmes (dans les films, elles sont souvent très belles et habillées en blanc pour le contraste).
    Vampire, c'est le mal contre le bien, le noir contre le blanc.
    Vampire, c'est aussi un métier dans le cadre de harcèlement moral au travail. Certains individus vous vampirisent en pompant toute votre énergie (burn out).
    Vampire en version courte cela donne Vamp' dans un sens plus charmeur. Et là vous tomber sous le charme d'une femme fatale qui inhibe en vous toutes véléité de partir.
    Je pense que j'ai bien travaillé et que votre TPE va être bien documenté.
    Amicalement
    JM

  • Sihtamenamor T. le 08/11/2012 à 10h14

    Bonjour, je viens de tomber sur votre demande que je trouve intéressante. Je ne comptais pas franchement vous répondre car je vous avoue avoir du mal à définir ce que représente un vampire à cause de l'influence de toutes les histoires qui existent à son sujet (récentes ou plus anciennes). Entre les vampires qui sont plutôt sympathiques, les maléfiques, ceux qui vivent bien leur condition ou pas, pas évident...
    Malgré tout, je dirai que le vampire dégage quand même pour moi l'image effrayante d'une créature qui tue des humains pour vivre. Un prédateur dont les hommes sont les proies et d'autant plus inquiétant qu'ayant lui même un aspect humain il est difficile à identifier car il se fond dans la masse. Un serial killer finalement dont il vaut mieux ne pas croiser la route...
    J'espère que ma réponse vous aura été utile. :)