"Ecrire en français" par l'ordonnance de Villers-Cotterêts en 15

Jean-michel Palacios le 19/01/2012 à 15h40 sur le livre Journal de voyage

« J’écris mon livre pour peu d’hommes et pour peu d’années. Si cela avait été une matière destinée à durer, il aurait fallu la confier à une langue plus stable. D’après la variation continuelle qui a accompagné la nôtre jusqu’à l’heure actuelle, qui peut espérer que sa forme actuelle sera en usage dans cinquante ans d’ici. Depuis que je vis elle a changé pour la moitié. » Et ce n'est pas fini. Merci à ce grand auteur de nous porter à lire cette si belle langue qu'est le français. Merci également à ce grand voyageur en France et en Europe à qui l'on doit que "les voyagent forment la jeunesse" et qui tout en chevauchant souffrait terriblement de la "maladie de la pierre" ou encore "gravelle" (calculs rénaux).