Prix littéraires

M'abonner à cette discussion
  • Les Prix littéraires vont très prochainement être attribués, influencent-ils vos choix de lecture ?
    flag Signalez un abus
  • Pas vraiment, je reste assez dubitative quant à l'attribution de ces prix. Parfois certains ouvrages me semblent mériter plus que ceux qui sont primés, et je suis souvent déçue. Alors je garde une certaine réserve, et ne suis pas influencée par ces prix.
    flag Signalez un abus
  • Les prix littéraires n'influencent pas mes choix, même un prix Nobel de littérature 2014 attribué au français Patrick Modiano.

    Je crois que c'est l'avis conjugué de plusieurs de mon entourage, d'articles de presse, d'émissions littéraires et parfois de salons et de dédicaces qui me donnent envie de prendre tel ou tel titre mais pas nécessairement la réputation d'un Goncourt ou d'un Renaudot.

    Parfois mon choix rejoint un Prix et ceci plusieurs mois après l'attribution de ce dernier ou bien lorsque livre parait en poche.

    Toutefois, je m'interroge sur la "valeur" de ces prix, sur la qualité des membres des jurys, sur les critères qui président au choix, sur les dissensions qui accompagnent parfois l'annonce du récompensé.
    Est-ce un bien pour les auteurs, les éditeurs ?
    Est-ce un fardeau ou une reconnaissance pour l'auteur ?
    Est-ce une forme d'élitisme qui favorisent quelques-uns et en éliminent beaucoup ?
    Les prix des lecteurs sont-ils plus juste et plus fondé à la reconnaissance d'un auteur ?
    Qu'en est-il des autres sélectionnés qui restent dans une forme d'anonymat et d'échec ?
    Il y a des succès de librairie qui ne sont pas des prix et c'est je crois gratifiant pour les auteurs qui acquièrent ainsi une véritable audience et un attachement des lecteurs.

    J'ai quelque peu détaillé ma réponse mais je crois qu'il y avait un peu de tout cela derrière la question initiale.

    Merci
    JM
    flag Signalez un abus
  • Pour ma part, je n'irais pas jusqu'à dire que les prix littéraires influencent mes choix de lecture.
    Par contre, je vais me tenir au courant de cette actualité, me renseigner sur les participants, les finalistes et les vainqueurs. Par la suite, je vais lire les résumés et pourquoi pas ensuite les acquérir si l'histoire me plaît.
    Mais je ne vais pas pas forcément acheter un livre juste parce qu'il a un encart sur sa couverture d'un prix littéraire. Je ne pense pas que ça apporte un gage de qualité au livre.
    Les goûts et les couleurs.....

    Je rejoindrais ensuite les interrogations de Jean-Michel sur "la valeur" qu'apporte ces prix aux livres sans étayer encore une fois les questions que peuvent soulever cette problématique.

    Pour terminer, je dois bien avouer que de beaux romans ont été mis en avant grâce à ces prix littéraires. Comme exemple "Le Fils" de Philippe Meyer (finaliste du prix Pulitrzer 2014) "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" (prix Goncourt des lycéens 2012) qui sont de vrais coups de cœur.

    Stéphanie
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à vous, et merci pour ce sujet d'actualité.
    Alors moi je vais mettre les pieds dans le plat en disant que les prix m'indiffèrent totalement sauf un: le nobel, car il couronne davantage une carrière.
    Pour le reste j'ai souvent l'impression de voir récompenser des éditeurs plus que des auteurs, et je suis souvent déçu par la lecture des ouvrages primés. De ce fait je m'en suis progressivement détourné au point de ne même plus les acheter ni les lire. Comme Jean-Michel je vais davantage me fier aux recommandations de mes amis, aux rencontres, aux précieux conseils de ma libraire préférée qu'il me faudrait écouter plus souvent.
    Amitiés à toutes et tous, Philippe.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour, les statistiques montrent que les personnes n'ayant pas la télé s'intéressent aux prix littéraires; c'est mon cas: depuis quelques années
    je lis les "goncourables"; je ne suis pas toujours d'accord avec le choix
    du jury mais dans les 15, plusieurs sont de qualité: j'ai apprécié les 4 derniers
    cette année. En dehors d'octobre je fais mes choix à travers une revue littéraire, un quotidien et des périodiques; vous aurez aussi compris que j'étais retraité.
    Bonne lecture et bonne soirée.
    flag Signalez un abus
  • Je lis rarement un prix,ils m'attirent rarement à la lecture du résumé,c'est un peu télécommandé à mon avis
    flag Signalez un abus
  • Mais "nous autres" lecteurs de ce site ,sommes gros consommateurs de pages
    et la plupart du temps les livres qui restent en lice en novembre principalement ont été lus par nos soins, de plus , à moins d'un OLNI(objet littéraire non identifié) nous connaissons les auteurs, leur façon d'écrire, alors parfois si le livre primé nous a échappé, pourquoi pas en profiter pour le lire.
    Evidemment, parfois il ne se digérera pas très bien , je pense au texte "Les Flamboyants" Goncourt bien ancien déjà , mais qui reste pour moi le prototype du livre à ne pas offrir. Mais après tout, nous sommes responsables de nos lectures!
    flag Signalez un abus
  • Je reviens sur ce "Prix de l'Académie française" décerné à A.Bosc pour "Constellation";
    Il a été lu ici sur notre site et si je me souviens bien, nos critiques étaient quelque peu - tièdes- sans aucun désaccord. Faisons nous donc confiance: les voix des jurys sont impénétrables!
    flag Signalez un abus
  • J'ai la chance d'habiter près du lieu où Renaudot a vu le jour, et chaque année, le prix Renaudot des lycéens (une sélection de livres choisis parmi les nommés pour le Renaudot national) est décerné ici, et donne lieu à des débats publics avec les lycéens qui auront la lourde tâche de choisir et recevoir l'auteur primé. J'essaie donc à chaque fois d'en lire un maximum afin de pouvoir participer à ces débats toujours enrichissants.
    flag Signalez un abus

Réagir