la page 100

M'abonner à cette discussion

Livre(s) tagué(s) : La nuit en vérité

  • Un lien très fort unit Enzo, 12 ans, à Liouba, sa mère, encore « dans la vingtaine.
    Tête de turc à l’école, il se sent exclus.
    Lui et elle sont un peu paumés socialement.
    Enfant solitaire, il se pose beaucoup de questions sur ses origines, et se fait beaucoup de réflexions sur le comportement des adultes.
    Le style est très agréable mais traditionnel et sans fulgurance. Les personnages par contre sont très réalistes. On les prend vite en sympathie et l’envie de continuer un bout de chemin avec eux est bien là.
    flag Signalez un abus
  • Véronique Olmi écrit bien et au fil de ses romans, on la retrouve avec plaisir. Cette fois, elle nous parle du lien très fort entre une mère et son fils. Beaucoup d'émotion dans le texte et des dialogues quelquefois cruels qui évoquent la fragilité de l'un et de l'autre.
    flag Signalez un abus
  • Magnifique page 100 ... à lire et à relire, je ne m'en lasse pas !
    flag Signalez un abus

Réagir