Le météorologue Olivier Rolin

M'abonner à cette discussion
  • Le météorologue Olivier Rolin Seuil 2014

    « Nous félicitons les insurpassables héros de la stratosphère, qui ont brillamment accompli la mission confiée par le pouvoir soviétique. »télégramme signé de Staline.

    Mais tout s’emballe rapidement. Et « on se prend à se demander ce qui se serait passé si la folie de Staline, décapitant toutes les élites du pays….n’avait pas substitué la terreur à l’enthousiasme. »

    Le météorologue est un homme sérieux, de bonne volonté, désireux de mettre ses compétences au service de son pays. « Un homme qui s’intéressait aux nuages et faisait des dessins pour sa fille. »Comme tant d’autres, du jour au lendemain, il est accusé, déporté, fusillé, et oublié. Il faudra plus de 20 ans pour que sa femme et sa fille sachent enfin ce qu’il est devenu: elles apprendront le même jour sa mort comme traître à la patrie, et sa réhabilitation.

    « La seule , mince, satisfaction…c’est que presque toujours, les fusilleurs seront fusillés, non par la Justice, mais par la tyrannie qu’ils ont servie jusqu’à l’abjection. » 750 000 fusillés en 16 mois.Total effarant. Règne de la grande terreur.

    « L’histoire du météorologue, celle de tous les innocents exécutés au fond d’une fosse, sont une part de notre histoire dans la mesure où ce qui est massacré avec eux c’est une espérance que nous avons partagée.. »

    Ce livre est poignant. « L’ignominie est si grande » martèle l’auteur. Comment a-elle été possible? et pourquoi l’avons-nous presque oubliée?
    flag Signalez un abus

Réagir