Devenir critique littéraire...

M'abonner à cette discussion
  • Bonsoir à tous et toutes!
    Depuis que j'ai acquis les compétences de lecteur, je n'ai cessé de lire pour me divertir (romans empruntés en bibliothèque dès le CP) et apprendre. Depuis que je suis inscrite sur le site lecteurs.com, j'ai reçu des livres et inscrit plusieurs avis. Je savais que cela me plairait, mais je me suis surprise de me prendre vraiment au jeu, et je m'en délecte!
    J'aimerais connaître vos sentiments concernant l'approche du métier de critique littéraire, les démarches et formations que vous jugez pertinentes.. et si vous connaissez quelqu'un du métier qui pourrait apporter des éclaircissements afin d'éclairer un peu plus ma lanterne et celles des personnes que cela peut intéresser.
    Merci d'avance du moindre petit élément que vous voudrez bien apporter à cette discussion.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Valérie, Merci d’avoir lancé cette discussion. Il est vrai qu’en donnant nos avis qui, au passage, ne doivent pas déflorer l’histoire du livre comme on le constate trop souvent sur le site, on se prend au jeu et nous devenons en quelque sorte, des critiques littéraires :-)
    Passionnée, être lectrice dans une maison d’édition me ravirait … Pour ce faire, et je pense qu’il en va de même pour devenir critique littéraire, il me semble comprendre que, hormis un indispensable niveau certifié d’expert en orthographe et grammaire, les relations sont somme toute, privilégiées…
    Voir aussi avec l’ESJ (Ecole Supérieur du Journalisme - Paris Tolbiac) car être critique demande aussi une capacité rédactionnelle journalistique très spécifique. Ils sauront probablement vous donner des renseignements sur cette profession faisant partie du journalisme.
    Vous avez raison de lancer cette conversation, car d'autre part, j’imagine que de nombreux professionnels dans le domaine littéraire sont actifs sur le site ou le visitent et, nombre d'entre nous rêvent de faire de leurs lectures, un métier....
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir. Merci Dominique et Ulice d'avoir réagi si promptement au sujet que j'ai lancé. Bien évidemment, si nous nous trouvons sur un site tel que celui-ci, nous sommes tous un peu, à notre façon, critiques littéraires dans l'âme... Avec effectivement plus ou moins de compétences en maîtrise de la langue, et je rejoins tout à fait Ulice quant au caractère médiocre des réformes lancées par l'Education Nationale qui souhaite tirer le maximum d'élèves vers le bas, et je n'en démords pas... Je vous remercie tous les deux bien chaleureusement pour les pistes que vous évoquez!
    flag Signalez un abus
  • Je pense également, qu'un niveau supérieur en grammaire/orthographe/linguistique est indispensable(quoi qu'on pourrait se poser la question lorsqu'on lit des chroniques littéraires dans certains magazines!!)

    Je pense qu'un sens du style est aussi indispensable car avec une chronique il faut accrocher le lecteur, s’entraîner a faire des chroniques(blog ou pas) et ne pas hésiter à les envoyer à la presse/aux maisons d'editions peut etre, car bien sur si on n'a pas de connaissance dans le milieu c'est très difficile mais pas impossible !
    flag Signalez un abus
  • Merci Justine pour votre participation à la discussion. C'est vrai que l'approche est difficile lorsque l'on ne connaît personne dans le milieu... mais, comme vous le dites, pas impossible car à force de volonté... Pourquoi pas?
    flag Signalez un abus
  • D'accord avec vous Valérie! La passion est primordiale sans pour autant perdre la raison... Le nez planté dans les étoiles mais les pieds gardés sur terre :-)
    Je voulais dire aussi, que, quand j'ai mentionné l'orthographe et la grammaire, c'était surtout pour savoir lire un livre et savoir évaluer le travail d'une plume. L'usage de la grammaire par Echnoz ou Viel par exemple, est absolument remarquable, voire époustouflant!

    Je vous souhaite de trouver votre voie !!! :-)
    flag Signalez un abus
  • Merci Dominique pour vos encouragements!
    flag Signalez un abus
  • J'avoue, je ne connais ni Jean Echenoz, ni Tanguy Viel (jamais lu). "La disparition de Jim Sullivan" et "La folie de la Grande Guerre me semblent être un bon début pour les découvrir. Merci Dominique!
    flag Signalez un abus
  • Plutôt Paris-Brest (en poche) en ce qui concerne Tanguy Viel.Bonne journée!
    flag Signalez un abus
  • D'accord Dominique!
    flag Signalez un abus

Réagir