Zongle

Couverture du livre « Zongle » de Margarita Del Mazo et Charlotte Pardi aux éditions Oqo
  • Date de parution :
  • Editeur : Oqo
  • EAN : 9788498714777
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

- Dis donc, le sorcier Grimacier !
- Je ne suis pas Grimacier. Je suis Zongle, celui qui ne coupe jamais ses ongles! répondit le sorcier, indigné.
- Ne te paye pas ma tête. Tu es Grimacier !
- Non. Je suis Zongle !
Voici le début surprenant d'une grande amitié entre Zongle, un sorcier qui... Voir plus

- Dis donc, le sorcier Grimacier !
- Je ne suis pas Grimacier. Je suis Zongle, celui qui ne coupe jamais ses ongles! répondit le sorcier, indigné.
- Ne te paye pas ma tête. Tu es Grimacier !
- Non. Je suis Zongle !
Voici le début surprenant d'une grande amitié entre Zongle, un sorcier qui chasse des enfants pour son garde-manger et Blanche, une petite fille qui devait être sa prochaine victime, mais qui grâce à son intelligence, évitera d'être avalée par le sorcier. La vie de Zongle changera radicalement.
Le sorcier, un peu nigaud, est une proie facile pour le jeu de confusion entamé par Blanche, une nuit où Zongle entre dans sa chambre pour l'avaler.
En ridiculisant certaines caractéristiques physiques, que Zongle n'avait jamais remarqué auparavant, Blanche lui fait douter de son identité et même du fait qu'il puisse la manger.
Troublé, il s'enfuit.
Une histoire drôle, aux dialogues ingénieux et aux images fraîches qui tourne autour de l'astuce, qualité qui, d'après l'auteur, transforme le plus faible en plus fort. Elle souligne aussi l'importance de se regarder dans une glace pour s'assurer de qui nous sommes vraiment.
L'illustratrice joue un rôle important pour le façonnage de Zongle qui devait faire un peu peur, mais aussi transmettre de la tendresse, quelqu'un de « moyen » du point de vue physique et intellectuel. Par contre, donner vie à la petite Blanche a été une tâche facile. L'artiste qui a l'habitude de s'inspirer des personnes qui l'entourent, a pris comme modèle sa nièce une petite fille intelligente et drôle, parfaite pour se moquer de Zongle.
Par ailleurs, pour rassurer Blanche, elle imagina une chambre pleine de doudous aux yeux ouverts et attentifs pour qu'elle ne soit pas seule avec Zongle. Les doudous transmettent un état d'âme en accord avec la situation.
Ainsi, Charlotte Pardi a utilisé une ressource très habituelle chez les petits : exprimer les sentiments (peurs, insécurité, phobies) à travers les doudous. Un rôle que jouent aussi les contes comme celui-ci.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions