Zbigniew Herbert ; la poésie contre le chaos

Couverture du livre « Zbigniew Herbert ; la poésie contre le chaos » de Brigitte Gautier aux éditions Noir Sur Blanc
Résumé:

À l'occasion du XXe anniversaire de sa mort, voici la première biographie en France du grand poète polonais Zbigniew Herbert (1924-1998). En s'appuyant sur nombre d'archives inédites, Brigitte Gautier retrace la vie de « ce poète de l'ironie historique » (Czeslaw Milosz), qui est l'objet d'une... Voir plus

À l'occasion du XXe anniversaire de sa mort, voici la première biographie en France du grand poète polonais Zbigniew Herbert (1924-1998). En s'appuyant sur nombre d'archives inédites, Brigitte Gautier retrace la vie de « ce poète de l'ironie historique » (Czeslaw Milosz), qui est l'objet d'une immense ferveur en Pologne, mais aussi en Allemagne, en Italie, en Angleterre et aux États-Unis.
Zbigniew Herbert est né en 1924 dans la ville de Lwow (aujourd'hui Lviv en Ukraine). Après une enfance heureuse, il fait l'expérience tragique de la mort de son jeune frère, de l'invasion soviétique de 1939, puis allemande de 1941, avec leur cortège d'atrocités. Au lendemain de la guerre, sa famille s'installe à Gdansk - l'est de la Pologne ayant été annexée par l'URSS. Tandis qu'il mène de front des études de droit, de commerce et de philosophie, Herbert écrit des poèmes « pour son tiroir » : il reste sourd aux séductions du pouvoir stalinien. Ce n'est qu'avec le tournant de 1956 qu'il peut enfin donner sa mesure : il publie son premier recueil, Corde de lumière, que le public reçoit comme une bouffée d'oxygène. Suivront Hermès, le chien et l'étoile (1957), Étude de l'objet (1961), Inscription (1969), Monsieur Cogito (1974). Mettant à profit les ambiguïtés du système, il parviendra à voyager en Occident : il y nouera des amitiés, y vivra des amours et en rapportera des pages incomparables sur l'art et la culture. Herbert a toujours considéré le communisme comme un totalitarisme aussi néfaste que le nazisme. Le public polonais lui en sait gré, et le poète en reçoit une reconnaissance éclatante quand, déjà célèbre, il met tout son prestige dans la lutte contre le régime du général Jaruzelski et publie à Paris, en 1983, son recueil Rapport de la ville assiégée.
Il meurt alors que bien des voix avançaient son nom pour le prix Nobel de Littérature.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions