Zaï zaï zaï zaï

Couverture du livre « Zaï zaï zaï zaï » de Fabcaro aux éditions Six Pieds Sous Terre
Résumé:

Un auteur de bande dessinée, alors qu'il fait ses courses, réalise qu'il n'a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l'auteur le menace et parvient à s'enfuir. La police est alertée, s'engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant... Voir plus

Un auteur de bande dessinée, alors qu'il fait ses courses, réalise qu'il n'a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l'auteur le menace et parvient à s'enfuir. La police est alertée, s'engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles.
Assez vite les médias s'emparent de l'affaire et le pays est en émoi. L'histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d'engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l'auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l'ensemble de la société.
Voici le nouveau récit choral de l'imparable Fabcaro, entre road-movie et fait-divers, l'auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes -et concernées- de la société (famille, médias, police, voisinage...) et l'on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Dans un magasin, un client ne retrouve pas sa carte de fidélité, oubliée dans la poche d’un autre pantalon. La caissière appelle le service de sécurité et la direction. Le client menace un vigile avec un poireau et s’enfuit. « Le fugitif est toujours activement recherché par la police. Le...
    Voir plus

    Dans un magasin, un client ne retrouve pas sa carte de fidélité, oubliée dans la poche d’un autre pantalon. La caissière appelle le service de sécurité et la direction. Le client menace un vigile avec un poireau et s’enfuit. « Le fugitif est toujours activement recherché par la police. Le ministre de l’intérieur assure mettre tout en œuvre pour le retrouver… » (p. 15).
    Enquête avec prélèvement d’ADN, course poursuite, interviews des voisins, émissions spéciales, chacun y va de son petit avis et tout s’enchaîne pendant que le client, un auteur de BD d’une quarantaine d’années, marié et père de deux filles, essaie de rentrer chez lui en stop. À travers un fait divers banal, monté en épingle, Fabcaro montre une société qui place la consommation et le sensationnel au-dessus de tout (au-dessus de l’humain et de toutes nos valeurs) et se moque gentiment des policiers, des hommes politiques, des journalistes…
    Ce que j’aime chez Fabcaro, c’est son humour absurde voire surréaliste ! Les dessins sont simples, en bichromie, les décors sont au minimum : l’auteur dit que le récit compte pour lui plus que les dessins. Et les textes sont vraiment justes et drôles. Extrait de la chanson de soutien au fugitif : « Les auteurs de BD sont des êtres humains au même titre que les clochards arméniens. […] À tous les médisants, à ceux qui ont peur, ouvrez bien les yeux, voyez votre bonheur. Un jour peut-être c’est vous qui serez auteur de BD, ça n’est la faute de personne, c’est la fatalité. » (p. 55). Zaï zaï zaï zaï est sûrement une des bandes dessinées les plus décapantes parues en 2015 !
    https://pativore.wordpress.com/2016/01/26/zai-zai-zai-zai-de-fabcaro/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai ri, mais j'ai ri! Absurde, drole jusqu'à la fin!
    Une merveille!

    J'ai ri, mais j'ai ri! Absurde, drole jusqu'à la fin!
    Une merveille!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bienvenue dans la 4e dimension ! J’ai eu du mal, au départ, à saisir le côté décalé de ce road-movie.

    Un point de vue sur notre société de consommation. Une lecture qui décape et qui fait réfléchir sur nos us et coutumes modernes.

    L’image que je retiendrai :

    Ai-je bien ma carte de...
    Voir plus

    Bienvenue dans la 4e dimension ! J’ai eu du mal, au départ, à saisir le côté décalé de ce road-movie.

    Un point de vue sur notre société de consommation. Une lecture qui décape et qui fait réfléchir sur nos us et coutumes modernes.

    L’image que je retiendrai :

    Ai-je bien ma carte de fidélité sur moi ?!

    http://alexmotamots.fr/?p=2124

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un voyage dans l'absurde. Tout démarre dans une supérette, notre antihéros a oublié sa carte de fidélité chez lui et les ennuis commencent. nous suivons le parcours du fugitif avec délectation. Un enchaînement improbables de situation et de dialogues qui, en creux, vilipendent notre société et...
    Voir plus

    Un voyage dans l'absurde. Tout démarre dans une supérette, notre antihéros a oublié sa carte de fidélité chez lui et les ennuis commencent. nous suivons le parcours du fugitif avec délectation. Un enchaînement improbables de situation et de dialogues qui, en creux, vilipendent notre société et nos comportements consuméristes. A lire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une critique de la société à travers une histoire aussi absurde qu'hilarante !!!
    J'ai adoré l'histoire et j'ai passé un très bon moment avec cette BD que j'ai dévorée.
    Un vrai coup de coeur !!!

    Une critique de la société à travers une histoire aussi absurde qu'hilarante !!!
    J'ai adoré l'histoire et j'ai passé un très bon moment avec cette BD que j'ai dévorée.
    Un vrai coup de coeur !!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • drôle , facile à lire, un bon moment de détente, pas trop accroché sur le graphisme mais bonne histoire

    drôle , facile à lire, un bon moment de détente, pas trop accroché sur le graphisme mais bonne histoire

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un auteur de bande dessinée, au moment de passer en caisse dans un supermarché, s’aperçoit qu’il a oublié sa carte de fidélité, crime impardonnable dans sa société ! Malgré ses dénégations, un vigile est appelé, puis la police se lance à ses trousses tandis que les médias relaient la fuite de...
    Voir plus

    Un auteur de bande dessinée, au moment de passer en caisse dans un supermarché, s’aperçoit qu’il a oublié sa carte de fidélité, crime impardonnable dans sa société ! Malgré ses dénégations, un vigile est appelé, puis la police se lance à ses trousses tandis que les médias relaient la fuite de celui qui est quasiment devenu l’ennemi public numéro 1.

    S’ensuit un déferlement de situations cocasses, incongrues, de mots bien sentis, de parallèles, raccourcis et autres clichés.

    Une bande dessinée inclassable, jubilatoire, burlesque et déroutant qui oscille entre humour, cynisme, qui fait sourire et même rire, qui fait beaucoup réfléchir sur les petits et gros travers de notre société en es tournant en ridicule.

    Le dessin sobre accompagne à merveille le discours, une vraie découverte et un livre à lire absolument !

    https://familytripandplay.wordpress.com/2016/01/25/lecture-bd-zai-zai-zai-zai-de-fabcaro/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Donc aujourd'hui je vais vous présenter… roulement de tambour… un «Road Movie» de Fabcaro, cette bande dessinée a été élue prix SNCF du polar sélection 2016 ! Et pour finir cette petite intro' merci à Babélio pour nous l'avoir offert lors de opportunité. Oh mais oui, j'allais oublier le titre ^^...
    Voir plus

    Donc aujourd'hui je vais vous présenter… roulement de tambour… un «Road Movie» de Fabcaro, cette bande dessinée a été élue prix SNCF du polar sélection 2016 ! Et pour finir cette petite intro' merci à Babélio pour nous l'avoir offert lors de opportunité. Oh mais oui, j'allais oublier le titre ^^ ce road movie se nomme «Zaï Zaï Zaï Zaï» ! Non, non, je ne me suis pas trompé! Il s’agit bien du titre.



    Donc commençons par le commencement ou plutôt par la couverture. La couverture est comment dire blanche avec seulement un personnage masculin représenté dessus. Un personnage, un peu flou, sans visage. La couverture est donc minimaliste mais cela rend le livre intrigant et unique.



    La quatrième de couverture est quant à elle également blanche avec dessiné quatre vignettes. Grâce aux bulles de conversation, on apprend qu'un père parle à ses filles dans une cabine téléphonique, que ce père de famille a un problème judiciaire puisqu’on l’accuse d'être un bandit. Quelles sont les causes l’ayant amené à être considéré comme tel ??? Il ne reste qu’à me plonger dans ma lecture…



    Je ne vais vous parler que d'un seul personnage Fabien notre père de famille. C'est un personnage simple qui aime sa famille. Mais notre personnage va connaître des petits soucis en allant faire les courses souci ; que je vous laisse découvrir pour ne pas spoiler…



    Le style de l'auteur est vraiment ce que j'ai préféré dans ce livre. J’y ai retrouvé une critique de la société comme on aurait bien pu le faire au 19ème siècle mais avec un vocabulaire moderne! Je ne vais pas cacher que c'est un style très particulier et qui ne convient pas à tout le monde d’ailleurs ce livre est interdit aux plus jeunes ! Donc autrement dit il y a quelques scène assez osées mais qui reste soft quand même. Et des mots parfois «vulgaires» prononcés pas toujours pas ceux auxquels on s’attendait !



    Mon avis est donc de 4/5 Ce livre est vraiment assez spécial mais la façon dont il a été réalisé m'a beaucoup plu. Même si l'histoire en elle-même n'est pas top. Mais franchement Bravo à l'auteur pour cette critique moderne !! Cette chronique fut assez rapide mais le style est tellement particulier que si je détaille un peu trop l'histoire je vous gâche le plaisir de découvrir ce road movie !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com