Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Yeruldelgger

Couverture du livre « Yeruldelgger » de Ian Manook aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253163886
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l'aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d'Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d'une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle... Voir plus

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l'aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d'Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d'une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose. Il y avait la Suède de Mankell, l'Islande d'Indridason, l'Ecosse de Rankin, il y a désormais la Mongolie de Manook !

Une maîtrise époustouflante pour le polar le plus primé et le plus dépaysant de tous les temps. Yeruldelgger est le seul polar triplement récompensé : le prix des lecteurs Quais du polar/20 minutes, le prix SNCF 2014 et le prix des lectrices de Elle (polar).

« Coup d'essai et coup de maître. » 20 minutes.

« Un héros au nom imprononçable mais inoubliable. » Elle.

En bonus, le premier chapitre de la suite des aventures du commissaire Yerudelgger à paraître chez Albin Michel, et une préface inédite de l'auteur.

Donner votre avis

Articles (2)

  • Quais du Polar 2015 : les conclusions de l'enquête menée par lecteurs.com !
    Quais du Polar 2015 : lecteurs.com a mené l'enquête !

    La 11e édition du festival international Quais du Polar, dont lecteurs.com est partenaire, s'est déroulée à Lyon du 27 au 29 mars 2015. Pendant trois jours, aux quatre coins de la ville, les quelques 70 000 visiteurs ont eu l'occasion de rencontrer une centaine d'auteurs de 23 nationalités, d'assister à des conférences, des débats, des signatures et des dizaines d'événements gratuits.

  • Le Cadavre exquis avec Ian Manook, c'est parti !
    Spécial Quais du Polar 2015 : découvrez la conclusion du Cadavre exquis par Ian Manook !

    C'est parti pour 10 jours de suspense intense ! Nous avons sélectionné 10 talentueux lecteurs qui vont, du 13 au 24 mars 2015, à tour de rôle et selon un ordre de passage précis, continuer l'histoire initiée par Ian Manook. Le 25 mars, Ian Manook conclura la nouvelle. L'histoire sera lue pendant le festival Quais du Polar (du 27 au 29 mars à Lyon).

Avis (35)

  • Pour mon premier polar se passant en Mongolie, j’ai été conquis et je remercie Vincent et Élodie pour m’avoir conseillé ce livre !

    Ian Manook, pseudo bien choisi par Patrick Manoukian, m’a embarqué sur les pas d’un commissaire de police peu ordinaire, au nom unique, Yeruldelgger, qui donne...
    Voir plus

    Pour mon premier polar se passant en Mongolie, j’ai été conquis et je remercie Vincent et Élodie pour m’avoir conseillé ce livre !

    Ian Manook, pseudo bien choisi par Patrick Manoukian, m’a embarqué sur les pas d’un commissaire de police peu ordinaire, au nom unique, Yeruldelgger, qui donne son titre à ce premier roman suivi par Les Temps sauvages et La mort nomade. De rebondissement en rebondissement, le vécu de cet homme m’a intrigué, passionné, ému, attristé, enthousiasmé et je n’avais qu’une hâte : arriver au bout de l’histoire.
    Or, comme je l’ai dit, ce n’est pas fini ! Il y a une suite que l’éditeur se permet d’annoncer en publiant, en bonus, les premières pages… Franchement, je n’avais pas besoin de ça pour alimenter mon impatience !
    En attendant cette prochaine lecture, j’ai donc suivi Yeruldelgger à Oulan-Bator, capitale mongole, un homme intègre aux prises avec les pires bassesses dont l’espèce humaine est capable. La corruption, la torture, l’esclavage, le meurtre, le viol, la nostalgie du nazisme, la folie des pilotes de quads, rien n’est laissé au hasard, les liens familiaux ne comptant même pas.
    Les intérêts chinois, les appétits coréens, le désir de revanche des Mongols après l’asservissement soviétique, tout cela s’ajoute à l’exploitation des terres rares, ces fameux minerais devenus indispensables pour nos outils de communication, nos batteries que nous croyons respectueuses de l’écologie.
    Au fil de ma lecture, j’ai été absolument estomaqué par la connaissance du terrain et des traditions mongoles dont fait preuve l’auteur. Paysages, recettes de cuisine, superstitions, traditions, c’est complet ! Il m’a même embarqué sur les voies du chamanisme, du pouvoir des esprits, du rôle des moines et de leurs techniques de combat, de maîtrise de soi pour venir à bout des plus terribles dangers, des plus coriaces adversaires.
    J’ai été conquis non seulement par Yeruldelgger mais aussi par Oyun, jeune policière au courage extraordinaire, par Solongo, médecin-légiste efficace qui aime Yeruldelgger et l’accueille chez elle, dans sa yourte. Je n’oublie pas Gantulga, un gosse aux ressources incroyables plus Billy, jeune flic donnant un coup de main précieux.
    Puisqu’il faut bien parler des corrompus, de ceux qui ne reculent devant rien pour assouvir leur volonté de puissance, leur désir jamais assouvi de richesse, leur soif d’alcool et d’émotions fortes sur leurs quads au mépris de la sécurité des populations. Il y a surtout Erdenbat, le beau-père de Yeruldelgger. C’est d’ailleurs son devenir qui hante le lecteur que je suis, lecteur qui brûle du désir de connaître la suite… La police se retrouve au cœur du cyclone puisque celui qui se fait appeler Mickey, capitaine, supérieur de Yeruldelgger, dirige les services de la capitale et se dispute la palme avec un certain Chuluum qui cache bien son jeu.
    Toute l’histoire a débuté avec la découverte du cadavre d’une fillette européenne enterrée vivante avec son tricycle et dont le corps a été découvert par des nomades. À cela s’ajoute l’exécution de trois Chinois et de deux jeunes prostituées dans d’atroces circonstances, plus la mort bizarre de Kushi, la plus jeune des filles de Yeruldelgger, cinq ans auparavant. Enfin, l’état psychique alarmant de Saraa, la fille aînée du héros pose de gros problèmes…

    Cela fait beaucoup mais l’auteur mène remarquablement toute l’histoire, dépayse complètement son lecteur pour un premier roman policier superbement réussi. Yeruldelgger est, pour moi, une découverte un peu tardive mais voilà un polar qui n’a rien à envier aux maîtres du genre, scandinaves ou autres…

    Chronique à retrouver sur : http://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Sautez à cheval et essayez de suivre Yeruldelgger, flic « has been » dans les steppes de Mongolie.
    Un décor planté dès les premières pages, un ironie un peu grinçante, de belles descriptions de paysages, un peu de souffrance personnelle et nous voilà dans l'univers de ce policier soit disant...
    Voir plus

    Sautez à cheval et essayez de suivre Yeruldelgger, flic « has been » dans les steppes de Mongolie.
    Un décor planté dès les premières pages, un ironie un peu grinçante, de belles descriptions de paysages, un peu de souffrance personnelle et nous voilà dans l'univers de ce policier soit disant fini.
    Les descriptions des scènes violentes peuvent en heurter plus d'un, les femmes « prennent cher » entre assassinats et violences. Mais on s'attendrit aussi avec la mascotte qui déjoue l'attention de tous.
    Yeruldelgger sent bien qu'il résoudra les affaires quand il aura compris le rôle des ripoux et d'Erdenbat. Son entêtement lui coute cher physiquement et moralement mais ce qu'il veut c'est comprendre. Saura-t-il rebondir dans sa vie personnelle ? Intimement liées les différentes affaires lui rappellent sans cesse la disparition de sa fille cadette. Mais son ainée n'est-elle pas perdue elle aussi ? Pourquoi se retrouve-t-elle impliquée dans l'histoire de ces mafieux chinois ? Patiemment Yerruldeger tire sur le fil pour démêler l'écheveau.
    Le mélange de traditions de d'homme moderne est surprenant. L'apparition d'un ipad dans le récit fait l'effet d'un anachronisme tellement l'auteur s'attache à expliquer et décrire la vie traditionnelle (qui se perd petit à petit). Mais après tout l'action se déroule au 21ième siècle.
    Voilà un livre mené tambour battant, qui nous emmène dans un pays que l'on connaît peu et du coup nous donne une vraie impression de découverte.
    Seul bémol les longueurs mystiques qui alourdissent le récit et n'apportent pas grand-chose à l'action.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Les premières pages étaient un peu difficiles, mais une fois que l'on met un pied dans ce tourbillon, difficile d'en ressortir. On s'accroche aux personnages, aux péripéties, et on explore ces terres "la Mongolie".

    Les premières pages étaient un peu difficiles, mais une fois que l'on met un pied dans ce tourbillon, difficile d'en ressortir. On s'accroche aux personnages, aux péripéties, et on explore ces terres "la Mongolie".

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Très loin des polars classiques et aseptisés , Yeruldegger raconte les aventures du commissaire du même nom dans une Mongolie gangrenée par la corruption et la violence. Dépaysement total pour le lecteur, scénario des plus originaux...un très très bon premier opus.

    Très loin des polars classiques et aseptisés , Yeruldegger raconte les aventures du commissaire du même nom dans une Mongolie gangrenée par la corruption et la violence. Dépaysement total pour le lecteur, scénario des plus originaux...un très très bon premier opus.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • ouvrage passionnant qui nous fait voyager et rêver

    ouvrage passionnant qui nous fait voyager et rêver

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen, commissaire au nom imprononçable, enquête sur deux affaires apparemment sans lien : trois chinois découpés au cutter dans une usine et le cadavre d'une fillette déterré dans la steppe. Ces affaires vont faire ressurgir des évènements dramatiques du passé de...
    Voir plus

    Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen, commissaire au nom imprononçable, enquête sur deux affaires apparemment sans lien : trois chinois découpés au cutter dans une usine et le cadavre d'une fillette déterré dans la steppe. Ces affaires vont faire ressurgir des évènements dramatiques du passé de Yeruldelgger.

    J'ai beaucoup hésité entre trois et quatre étoiles pour ce roman de Ian Manook. Ce livre est agréable à lire mais il faut avouer que les ficelles sont un peu grosses. On est vraiment dans les standards du genre. On retrouve le héros torturé par son passé, les flics corrompus, l'histoire d'amour compliquée...On devine très facilement les rebondissements, je n'ai pas été surpris une seule fois tout au long de l'enquête.

    Là ou par contre Ian Manook réalise un vrai coup de force, c'est sur la description des paysages de Mongolie ainsi que sur les divers aspects de la culture mongole qui sont évoqués. de plus, on s'attache rapidement aux différents personnages même si certains sont quelque peu clichés.

    Malgré ses quelques défauts, Yeruldelgger reste une lecture sympathique et dépaysante et on a envie de découvrir la suite des aventures de ce commissaire au nom tiré par les cheveux.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce commissaire, hors normes, vous entraîne à travers la Mongolie, dans des paysages sublimes, tant et si bien, que j'ai dû voir sur Internet si ces paysages existaient vraiment, et bien oui. Quand aux personnages tous très beaux, je le conseille vivement

    Ce commissaire, hors normes, vous entraîne à travers la Mongolie, dans des paysages sublimes, tant et si bien, que j'ai dû voir sur Internet si ces paysages existaient vraiment, et bien oui. Quand aux personnages tous très beaux, je le conseille vivement

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un peu dur mais belle découverte de la Mongolie loin des tours opérateurs. Ecriture accrocheuse, rebondissements, personnages attachants, que demander de plus !

    Un peu dur mais belle découverte de la Mongolie loin des tours opérateurs. Ecriture accrocheuse, rebondissements, personnages attachants, que demander de plus !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.