Yeruldelgger

Couverture du livre « Yeruldelgger » de Ian Manook aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253163886
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l'aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d'Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d'une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle... Voir plus

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l'aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d'Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d'une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose. Il y avait la Suède de Mankell, l'Islande d'Indridason, l'Ecosse de Rankin, il y a désormais la Mongolie de Manook !

Une maîtrise époustouflante pour le polar le plus primé et le plus dépaysant de tous les temps. Yeruldelgger est le seul polar triplement récompensé : le prix des lecteurs Quais du polar/20 minutes, le prix SNCF 2014 et le prix des lectrices de Elle (polar).

« Coup d'essai et coup de maître. » 20 minutes.

« Un héros au nom imprononçable mais inoubliable. » Elle.

En bonus, le premier chapitre de la suite des aventures du commissaire Yerudelgger à paraître chez Albin Michel, et une préface inédite de l'auteur.

Donner votre avis

Articles (2)

  • Quais du Polar 2015 : les conclusions de l'enquête menée par lecteurs.com !
    Quais du Polar 2015 : lecteurs.com a mené l'enquête !

    La 11e édition du festival international Quais du Polar, dont lecteurs.com est partenaire, s'est déroulée à Lyon du 27 au 29 mars 2015. Pendant trois jours, aux quatre coins de la ville, les quelques 70 000 visiteurs ont eu l'occasion de rencontrer une centaine d'auteurs de 23 nationalités, d'assister à des conférences, des débats, des signatures et des dizaines d'événements gratuits.

  • Le Cadavre exquis avec Ian Manook, c'est parti !
    Spécial Quais du Polar 2015 : découvrez la conclusion du Cadavre exquis par Ian Manook !

    C'est parti pour 10 jours de suspense intense ! Nous avons sélectionné 10 talentueux lecteurs qui vont, du 13 au 24 mars 2015, à tour de rôle et selon un ordre de passage précis, continuer l'histoire initiée par Ian Manook. Le 25 mars, Ian Manook conclura la nouvelle. L'histoire sera lue pendant le festival Quais du Polar (du 27 au 29 mars à Lyon).

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Ce commissaire, hors normes, vous entraîne à travers la Mongolie, dans des paysages sublimes, tant et si bien, que j'ai dû voir sur Internet si ces paysages existaient vraiment, et bien oui. Quand aux personnages tous très beaux, je le conseille vivement

    Ce commissaire, hors normes, vous entraîne à travers la Mongolie, dans des paysages sublimes, tant et si bien, que j'ai dû voir sur Internet si ces paysages existaient vraiment, et bien oui. Quand aux personnages tous très beaux, je le conseille vivement

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un peu dur mais belle découverte de la Mongolie loin des tours opérateurs. Ecriture accrocheuse, rebondissements, personnages attachants, que demander de plus !

    Un peu dur mais belle découverte de la Mongolie loin des tours opérateurs. Ecriture accrocheuse, rebondissements, personnages attachants, que demander de plus !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai bien aimé ce premier tome. C'est très dépaysant, les personnages sont attachants. Un bon roman.

    J'ai bien aimé ce premier tome. C'est très dépaysant, les personnages sont attachants. Un bon roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une grande découverte autant du style de l'auteur que de la Mongolie et des ses traditions ancestrales.
    Un réel dépaysement, un coup de cœur pour les personnages plus attachants les uns que les autres
    Une histoire familiale pour le personnage principal plus que compliqué

    Une grande découverte autant du style de l'auteur que de la Mongolie et des ses traditions ancestrales.
    Un réel dépaysement, un coup de cœur pour les personnages plus attachants les uns que les autres
    Une histoire familiale pour le personnage principal plus que compliqué

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bien qu'étant un polar, c'est le voyage en Mongolie que j'ai aimé. On découvre une autre culture et un autre vocabulaire ( mélange de russe chinois et mongole) je suis allée sur internet pour voir la capitale Oulan Bator avec ses yourtes en périphérie. On découvre les traditions, croyances et...
    Voir plus

    Bien qu'étant un polar, c'est le voyage en Mongolie que j'ai aimé. On découvre une autre culture et un autre vocabulaire ( mélange de russe chinois et mongole) je suis allée sur internet pour voir la capitale Oulan Bator avec ses yourtes en périphérie. On découvre les traditions, croyances et coutumes.
    Le thé salé au beurre rance le khuushuur raviolis de mouton gras , bopdog marmotte grillée
    L'hiver très froid dzüüd.un monde inconnu pour moi. Des descriptions précises et colorées. J'ai adoré !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je viens de terminer l’écoute du premier roman de Ian Manook. Yeruldelgger lu par Martin Spinhayer est juste parfait. J’ai aimé toutes les intonations, les différentes voix prisent en fonction des personnages, c’est une réussite puisque je suis allée jusqu’au bout de mon écoute en y prenant un...
    Voir plus

    Je viens de terminer l’écoute du premier roman de Ian Manook. Yeruldelgger lu par Martin Spinhayer est juste parfait. J’ai aimé toutes les intonations, les différentes voix prisent en fonction des personnages, c’est une réussite puisque je suis allée jusqu’au bout de mon écoute en y prenant un grand plaisir. Nous allons découvrir la Mongolie avec ses traditions et ses contrastes entre modernité et ancien temps. L’histoire nous emportera dans les bas fonds de la capitale Oulan-Bator une des villes les plus polluées sur la planète et la campagne avec ses grandes étendues de nature authentique comme peuvent l’être les steppes de l’Asie centrale. Un roman ethno-polar exceptionnel même si l’auteur n’est pas de ce pays, il le connaît très bien et sait nous faire partager son amour pour la Mongolie. Au côté de l’inspecteur Yeruldelgger, nous allons suivre l’enquête menée après la découverte du cadavre d’une petite fille enterrée vivante avec son tricycle en pleine steppe. C’est un triste état des lieux que l’auteur nous fait de la Mongolie moderne avec son cortège de déshérités et de pauvreté, la corruption aussi tout cela est à l’image de la force et de la violence contenue dans ce flic brisé et torturé qu’est Yeruldelgger. Pourtant il y a aussi le côté traditionnel, les yourtes, la gastronomie locale et les grandes étendues qui viennent contrebalancer ce désespoir. Il y a une flopée de personnages des méchants, très méchants mais aussi des personnages très attachants, je pense à Gantulga et à Oyun qui forme un duo de choc, ils vont devenir amis et sont un véritable plus pour l’histoire. Il y a aussi Saraa la fille de Yeruldelgger qui a une relation complexe avec son père et à qui il arrive aussi des choses impensables. Et enfin il y a la belle Solongo , médecin légiste est compagne épisodique de notre flic qui sait relier la violence que porte Yeruldelgger en lui à l’harmonie des traditions chamaniques qui sont encore très vivantes . L’épisode des moines et du Monastère et la ressource que Yeruldelgger en tire est fabuleusement écrit. Au fil des pages lues en ne peut s’empêcher d’en vouloir plus. J’ai aussi aimé le titre des chapitres qui sont en fait la fin de phrase du chapitre lui-même. Le livre se termine en nous donnant à penser que ce n’est pas fini, Erdenbat est toujours en vie ce qui présume que nous devrions retrouver certains personnages dans le tome 2. Vivement. Bonne lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • A priori une histoire banale - un inspecteur de police qui est replongé dans les tourments de son passé et de son histoire tragique : sa fille avait été enlevée puis assassinée pour l’obliger à lâcher une enquête.
    Un roman qui a pour cadre Oulan-Bator et la Mongolie ce n’est pas banal et le...
    Voir plus

    A priori une histoire banale - un inspecteur de police qui est replongé dans les tourments de son passé et de son histoire tragique : sa fille avait été enlevée puis assassinée pour l’obliger à lâcher une enquête.
    Un roman qui a pour cadre Oulan-Bator et la Mongolie ce n’est pas banal et le dépaysement promet d’être assuré. Tel est le cas tout au long de l’histoire de ce roman dont l’intrigue reste captivante du début à la fin. Un vrai dépaysement, effectivement des endroits inhabituels comme cadre de polar que toutes ces vastes et belles étendues sauvages. Ce pays dont on a de vagues images, des impressions de grandes étendues, de lointains souvenirs de Gengis Khan et du voisin russe, tout y est pour nous rafraîchir la mémoire et nous expliquer ce que l’on imagine vaguement : la beauté des paysages, les coutumes ancestrales, la nourriture locale, le tout si éloigné de ce que l’on peut imaginer là est le décorum et on s’y croit ! Côté policier idem, un vrai suspense tout au long de l’histoire avec cependant des indices qui nous laissent anticiper certaines scènes. On y retrouve tous les ingrédients d’un bon policier : la corruption à la sauce locale, les méchants chinois, les affreux coréens, les mafieux locaux, la prostitution, la corruption d’État tout cela avec des noms imprononçables… et un gamin des rues débrouillard et attachant. Une écriture agréable, un style concis et clair, le roman se lit avec plaisir et difficile de le lâcher une fois commencé car les chapitres sont souvent brefs et on veut toujours en terminer un. Les petites phrases en tête de chapitre que l’on retrouve en fin sont un effet de style bien intéressant.
    Une bonne intrigue policière et une envie de retrouver Yeruldelgger dans d’autres aventures…
    Mais qui se cache derrière Ian Manook … et Yeruldegger

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Yeruldelgger est un personnage fort et charismatique, ancré dans les traditions mongoles et l'amour de son pays. La puissance des descriptions, la vie rude et authentique, tous ces éléments sont merveilleusement décrits. Ce polar est une petite perle.

    Yeruldelgger est un personnage fort et charismatique, ancré dans les traditions mongoles et l'amour de son pays. La puissance des descriptions, la vie rude et authentique, tous ces éléments sont merveilleusement décrits. Ce polar est une petite perle.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Loin des polars nordiques et de leur univers aseptisé, Yeruldegger nous entraine en Mongolie d'Oulan-Bator la mégalopole aux steppes d'Asie Centrale. Dépaysement assuré tant par les lieux décrits que par l'originalité du héros principa, policier fracassé par ses drames personnels. On y découvre...
    Voir plus

    Loin des polars nordiques et de leur univers aseptisé, Yeruldegger nous entraine en Mongolie d'Oulan-Bator la mégalopole aux steppes d'Asie Centrale. Dépaysement assuré tant par les lieux décrits que par l'originalité du héros principa, policier fracassé par ses drames personnels. On y découvre aussi les traditions mongoles, les rites chamaniques et leur confrontation à l'occidentalisation de ce pays.
    Un gros coup de coeur!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ticket d’embarquement pour la Mongolie
    Un flic insolent, rebel, « bordel line », féru de traditions… des crimes sordides qui s’entremêlent les uns aux autres… des personnages aussi complexes qu’attachant… une intrigue pleine de suspens et de dépaysement… bref de solides arguments pour faire de...
    Voir plus

    Ticket d’embarquement pour la Mongolie
    Un flic insolent, rebel, « bordel line », féru de traditions… des crimes sordides qui s’entremêlent les uns aux autres… des personnages aussi complexes qu’attachant… une intrigue pleine de suspens et de dépaysement… bref de solides arguments pour faire de ce livre un best-seller !
    Ian MANNOOK nous propose avec ce roman un billet premier classe pour la Mongolie. YERULDELGGER, un titre à coucher dehors pour un livre à avoir dans toutes les bibliothèques !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com