Walking dead T.19 ; Ezéchiel

Couverture du livre « Walking dead T.19 ; Ezéchiel » de Charlie Adlard et Robert Kirkman aux éditions Delcourt
  • Date de parution :
  • Editeur : Delcourt
  • EAN : 9782756051505
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Maggie apprend à vivre sans Glenn et essaye d'être forte pour leur futur bébé. Pendant ce temps, Rick met au point un plan pour se débarrasser de Negan qui ne convainc guère Michonne : faire alliance avec le roi Ézechiel et son tigre.
Arriveront-ils à déjouer les plans perfides du sociopathe... Voir plus

Maggie apprend à vivre sans Glenn et essaye d'être forte pour leur futur bébé. Pendant ce temps, Rick met au point un plan pour se débarrasser de Negan qui ne convainc guère Michonne : faire alliance avec le roi Ézechiel et son tigre.
Arriveront-ils à déjouer les plans perfides du sociopathe Negan ? Pour l'heure, ce dernier vient récolter son dû à la Colline, accompagné de plusieurs Sauveurs.

Donner votre avis

Avis (3)

  • Dans cet album, nous retrouvons le groupe de Rick en train de préparer un assaut contre les sauveurs en trouvant dans le royaume d’Ezéchiel un allié puissant, mais bien sûr, rien ne va se dérouler comme prévu.
    Le récit de cet album est complètement différent. A part un ou deux zombies se...
    Voir plus

    Dans cet album, nous retrouvons le groupe de Rick en train de préparer un assaut contre les sauveurs en trouvant dans le royaume d’Ezéchiel un allié puissant, mais bien sûr, rien ne va se dérouler comme prévu.
    Le récit de cet album est complètement différent. A part un ou deux zombies se faisant zigouiller, l’histoire se déroule plutôt entre humains bien portant, entre un groupe imposant son point de vue par la violence, et un autre ne l’acceptant mais prêt à l’utiliser pour s’en sortir. Nous sommes dans un récit aux racines ethnologiques et sociologique. Dans un univers perturbé, de quelle manière l’homme refonde une société, quelles sont les dissensions entre les différents groupes. C’est l’intérêt de cet album qui pose la question de comment peut on prendre le pouvoir, est ce que la loi du plus fort est-elle la meilleure ou la plus respectée…
    Le graphisme, quant à lui, est difficile, un peu laborieux, les visages et les expressions manquent de finition et le travail est un peu bâclé alors que les précédents albums étaient différents à ce niveau là.
    Dans l’ensemble, ce n’est pas le meilleur des albums, mais il promet une suite qui terminera la saga, ou qui sera une transition importante.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • maggie doit apprendre à vivre sans Glenn et se préserver pour leur futur bébé. Rick,lui, décide de lever une armée afin d'éliminer Negan. Pour cela,il propose une alliance au "roi" Ezéchiel. Mais il n'est pas facile de trouver des volontaires pour une mission suicide. Quand à Negan, plus...
    Voir plus

    maggie doit apprendre à vivre sans Glenn et se préserver pour leur futur bébé. Rick,lui, décide de lever une armée afin d'éliminer Negan. Pour cela,il propose une alliance au "roi" Ezéchiel. Mais il n'est pas facile de trouver des volontaires pour une mission suicide. Quand à Negan, plus sociopathe et décidé que jamais, il vient réclamer son dû accompagné de quelques "sauveurs". Pour Rick, qui a réussi à recruter une poignée de volontaires,c'est peut-être l'occasion où jamais.

    Ce volet démarre plutôt mollement,disons-le, avec beaucoup (trop?) de parlote. on peut le comprendre, car les auteurs doivent "mettre en place" les négociations entre Rick et Ezéchiel,et développer les états d'âme de certains protagonistes qui doivent prendre une décision importante:suivre Rick ou pas? néanmoins,on s'impatiente.

    Le récit entre dans sa véritable dimension avec l'arrivée de Negan. On peut regretter que ce dernier passe autant de temps à exprimer ses "sentiments" et commenter ses actes, comme si les auteurs voulaient absolumentgagner du temps pour le prochain numéro de la saga. la deuxième partie nous offre,enfin une vraie confrontation entre Rick et ses volontaires et Negan ses sauveurs. et là,on n'est pas déçus.

    La violence exprimée est à l'image de la personnalité de negan.Il entraine,avec lui, les autres personnages. Andréa en est un bon exemple.Carl se révèle un peu plus lors de cet affrontement.

    Il y a quand même une question qui peut sex poser: quel est véritablement le rôle que veut jouer Ezéchiel?Ne rêve-t-il pas,au final,de devenir le seul Maître une fois Negan éliminé?

    Rick est sans aucun doute celui que les autres suivront aprcequ'il a l'étoffe d'un chef,mais n'a-t-il pas passé un pacte avec le diable en s'associant avec Ezéchiel?

    Le prochain tome devra apporter un début de réponse. Tergiverser encore pourrait lasser et décevoir le lecteur un peu plus.Bien sur,il ne peut y avoir que des scènes de violence,mais si les auteurs veulent continuer à intéresser le lecteur,il leur faudra plus de "rebondissement" ou de révélations.Les personnalités des principaux protagonistes ayant été suffisamment évoquées.

    Comme le dit si bien Negan,à la fin de ce tome:"nous entrons en guerre";et dans une guerre,plus d'état d'âme .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Grand amateur de zombies, je ne me suis pourtant jamais lancé dans la lecture de Walking Dead ! Voici l’occasion de découvrir cette série considérée par certains comme un classique du genre.
    Outre le rythme soutenu qui, malgré nous, nous invite à tourner les pages toujours plus vite, le...
    Voir plus

    Grand amateur de zombies, je ne me suis pourtant jamais lancé dans la lecture de Walking Dead ! Voici l’occasion de découvrir cette série considérée par certains comme un classique du genre.
    Outre le rythme soutenu qui, malgré nous, nous invite à tourner les pages toujours plus vite, le scénariste parvient à creuser la psychologie des personnages. Certes, certains regretteront la longueur de certaines discussions où le dessinateur essaie (souvent en vain) de rendre dynamique en multipliant les points de vue. D’autres encore s’agaceront face à des personnages assez caricaturaux. Mais je me suis laissé prendre au jeu ! Il faut dire que le nombre de personnages permet véritablement d’explorer leurs interactions, quand bien même, pris indépendamment, ils peuvent paraître caricaturaux.
    L’histoire elle-même n’est pas vraiment originale : les plus dangereux ne sont pas les morts-vivants mais ces survivants laissés à eux-mêmes, etc. Mais encore une fois, grâce à l’ampleur de la série, les auteurs peuvent développer davantage les relations entre les clans.
    Tout repose sur ce travail de mise en cohérence de l’univers, dans la continuité du « répertoire du zombie » déjà bien établi. Le dessin ne me touche pas particulièrement : si on retrouve un bon usage du noir dans les ombres si caractéristiques des comics les plus sombres, j’ai regretté certains écarts dans la réalisation. Alors que certains personnages/objets/décors sont effectivement très détaillés dans le style réaliste, d’autres sont très sommaires. Plus gênant, parfois la mise en scène des personnages n’aide pas à la compréhension de ce qu’il se passe (avec notamment pour effet de rendre statiques certaines scènes d’actions).

    En résumé, cette lecture m’a permis de saisir l’intérêt d’une longue série (explorer le genre). Mais elle m’a également rappelé ce qui m’agaçait : malgré une lecture hâtive au gré des cliffhangers, on restera toujours sur sa faim. C’est malheureusement bien le but !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.