Walking dead T.1 ; passé décomposé

Couverture du livre « Walking dead T.1 ; passé décomposé » de Charlie Adlard et Tony Moore et Robert Kirkman aux éditions Delcourt
  • Date de parution :
  • Editeur : Delcourt
  • EAN : 9782756073545
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis(5)

  • Il va m'être difficile de commenter ce livre sans le comparer à la série. Je serai sans doute moins influencée par la suite, car je n'ai suivi que les 2 premières saisons avant de me résigner et abandonner. J'ai globalement passé un bon moment de lecture. C'est une BD qui se lit vite et bien, on...
    Voir plus

    Il va m'être difficile de commenter ce livre sans le comparer à la série. Je serai sans doute moins influencée par la suite, car je n'ai suivi que les 2 premières saisons avant de me résigner et abandonner. J'ai globalement passé un bon moment de lecture. C'est une BD qui se lit vite et bien, on ne trouve jamais le temps de s'ennuyer et les personnages sont suffisamment attachants pour nous donner envie de suivre leurs péripéties. Le trait de crayon est assez impressionnant, et même si, comme Rom, j'aurais aimé des illustrations en couleurs, j'ai trouvé ça bien réalisé, avec de multiples détails. Quant à l'histoire, elle commence très rapidement, pas le temps de s'attarder sur des futilités. Moi qui aime bien les débuts en douceur, sans précipitation, j'ai dû m'habituer à ce rythme effréné. Heureusement, on s'y fait très vite et on se prend à trembler pour le groupe. Les rebondissements vont bon train, le danger est constant. Une ambiance sombre et morbide plane sur l'histoire en permanence et nous empêche littéralement de décrocher. Aucun personnage ne sort du lot à ce stade, mais à mon avis, cela viendra par la suite. La fin est surprenante et assez brutale, je ne m'y attendais pas du tout.

    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/thriller---horreur/walking-dead-tome-1-passe-decompose-robert-kirkman

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lorsque Rick se réveille du coma où l'a plongé une balle reçue en intervention, le policier se sent bien seul dans un hôpital qui semble avoir été déserté par tout le personnel soignant. Pourtant, il va très vite rencontrer du monde : des sortes de morts-vivants hideux, violents, en quête de...
    Voir plus

    Lorsque Rick se réveille du coma où l'a plongé une balle reçue en intervention, le policier se sent bien seul dans un hôpital qui semble avoir été déserté par tout le personnel soignant. Pourtant, il va très vite rencontrer du monde : des sortes de morts-vivants hideux, violents, en quête de chair humaine. Le premier effroi passé, Rick n'a qu'une idée, s'enfuir pour retrouver sa femme et son fils. Mais dehors, c'est le chaos. La ville est déserte, en ruines et sa famille a disparu. Un inconnu lui résume brièvement une situation dont il a du mal à saisir l'ampleur. Convaincu que les siens se sont réfugiés à Atlanta, il part pour la grande ville. Là-bas, c'est pire que tout. Les morts ont envahi la ville et il est sauvé in extremis par un survivant qui le conduit dans un camp de fortune où sont réunis ceux qui ont échappé à la catastrophe. Il a la joie d'y retrouver sa femme, son fils et même un de ses collègues. Tous attendent l'aide du gouvernement qu'ils pensent imminente.

    Sans tergiversations, ce premier tome nous emmène au cœur du sujet : des zombies ont envahi les villes, ils se repaissent de chair humaine et les survivants sont peu nombreux. C'est avec Rick que nous découvrons, avec effroi, l'ampleur des faits. Et ce n'est pas beau à voir ! Mais comme lui, nous n'en saurons pas plus. Que s'est-il passé pour que soudain les morts refusent de mourir et préfèrent hanter les rues et dévorer tout ce qui passe ? Répondre à cette question n'est pas le propos. Pour le moment, il faut s'organiser pour survivre. Le petit groupe de rescapés a monté un camp aux abords d'Atlanta et tient vaille que vaille. Un courageux fait des descentes en ville à la recherche de provisions, les hommes surveillent et protègent, les femmes font la cuisine et lavent le linge. Tous ont vu et vécu des drames atroces. Mais la communauté est bousculée par l'arrivée de Rick qui refuse l'attentisme. Il veut armer tout le monde et, surtout, il veut quitter cet endroit qu'il juge peu sûr. Les premières dissensions apparaissent. Malgré la précarité de leur situation et le danger omniprésent, l'humain reste tel qu'en lui-même, solidaire devant l'adversité mais sans renoncer à quelques bassesses, mesquineries et jalousies. Jusque là, c'est le collègue de Rick qui avait pris soin de tous et particulièrement de sa famille. Son arrivée inattendue rompt l'équilibre et une guerre des chefs s'annonce...
    L'aventure ne fait que commencer et elle promet son lot de tensions, de drames et d'horreurs. Un excellent début au suspens latent, au climat sombre et inquiétant, rehaussés par les dessins en noir et blanc, crus et hyper-réalistes.
    Palpitant et addictif !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Wow! Les dessins sont géniaux, le charme du noir et blanc opère radicalement avec cette histoire de zombies. Le seul petit bémol, c'est que le scénario est parfois un peu rapide sur certains passages, dommage. Cela ne m'empeche pas de vouloir connaitre la suite!

    Wow! Les dessins sont géniaux, le charme du noir et blanc opère radicalement avec cette histoire de zombies. Le seul petit bémol, c'est que le scénario est parfois un peu rapide sur certains passages, dommage. Cela ne m'empeche pas de vouloir connaitre la suite!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Les dessins sont super bien maîtrisés, surtout dans le tome 1 (oui on change d'illustrateurs dans le tome 2). Je connaissais par la série, et je peut dire que je préfère la BD, que je trouve sublime, j'attends avec impatience de lire les volumes suivants ! Je vous conseille cette BD fortement,...
    Voir plus

    Les dessins sont super bien maîtrisés, surtout dans le tome 1 (oui on change d'illustrateurs dans le tome 2). Je connaissais par la série, et je peut dire que je préfère la BD, que je trouve sublime, j'attends avec impatience de lire les volumes suivants ! Je vous conseille cette BD fortement, autant au amateurs de films, séries et livres du genre Z qu'a ceux qui ne sont pas fan, le côté psychologique de cette BD et autant présent que les scènes gore.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ah les zombies… Déjà quand j’étais ado’ et que je testais le 1er opus du jeu-vidéo Resident Evil, c’était toute une aventure… On jouait dans le noir pour bien se faire peur et je vidais mes chargeurs en 10 secondes… Pourtant, quand je me suis récemment inscrite sur un RPG Survival, l’envie de me...
    Voir plus

    Ah les zombies… Déjà quand j’étais ado’ et que je testais le 1er opus du jeu-vidéo Resident Evil, c’était toute une aventure… On jouait dans le noir pour bien se faire peur et je vidais mes chargeurs en 10 secondes… Pourtant, quand je me suis récemment inscrite sur un RPG Survival, l’envie de me confronter à mes peurs m’a repris. J’ai visionné les web-épisodes de The Walking Dead, de très courtes vidéos qui étaient à l’époque destinées à promouvoir le lancement de la série TV. Mais le manque d’éléments niveau contexte et les personnages trop superficiellement abordés m’ont fait penser à des « amoureux » de la violence et du gore gratuits. Je ne suis pas une sainte-nitouche pourtant, j’accepte ce genre d’actions quand elles sont justifiées dans l’histoire. Je n’aime juste pas voir le sang gicler pour le plaisir des effets spéciaux. La société est assez brute comme ça, pas besoin d’en rajouter pour satisfaire les besoins morbides de certains… Et les dernières secondes des web-épisodes m’ont vraiment choquée… Très bien fait. Trop bien fait. Mais « gratuit »…

    Alors pourquoi tenter l’aventure des comics ? Livraddict ! Eh oui, je me suis inscrite à un de leurs challenges, et TWD était dans la liste des lectures possibles. J’ai feuilleté un tome au hasard en librairie. Mais juste quelques secondes pour ne pas me spoiler si je décidais de tenter le coup. Le dessin était agréable, il avait quelque chose de rafraîchissant comparé à ce dont j’ai l’habitude (je lis pas mal de mangas, presque jamais de BD). J’ai trouvé peu de temps après les 3 premiers tomes d’occasion alors je me suis dit, allez on y va !

    Mes impressions sur le 1er tome :

    La couverture est vraiment superbe ! Elle présente la petite communauté survivant aux abords d’Atlanta et introduit l’angoisse sans clairement montrer les zombies. Pourtant, les premières pages m’ont laissée perplexe. Au niveau graphique, je n’ai clairement pas compris la logique des positions de Rick. Tourner le dos à un gars armé est déjà très moyen, surtout pour un flic, mais à la case suivante, il s’est retourné sans qu’on ne sache trop pourquoi. C’était juste pratique pour lui tirer dessus quoi… Après, scénario à la « 28 jours plus tard ». Réveil à l’hôpital après un coma, personne dans les couloirs jusqu’à ce que…

    Et comme par hasard, quand il trouve cette petite communauté de survivants,…

    Je mets des petits points pour ne pas spoiler, mais ceux qui ont lu sauront de quoi je parle. Les coïncidences sont vraiment grosses, c’est naïf au possible dans un contexte qui ne devrait pourtant pas du tout l’être…

    J’ai commencé à me dire que je m’étais faite arnaquer en écoutant le bien que l’on disait de cette saga. J’ai continué pourtant, car le dessin en nuances de gris rend justement les détails macabres de certains dessins moins dérangeants. Je ne sais pas si j’aurais eu le cran de continuer si j’avais vu du rouge un peu partout. La BD n’est vraiment pas à mettre entre n’importe quelles mains, elle est dure et terriblement réaliste.

    J’ai trouvé les personnages très intéressants. Ils ont chacun leur propre façon de réagir face à ce drame planétaire et le héros n’a pas honte de verser des larmes quand c’est trop dur à encaisser. Et il y a de quoi… On a la coincée, la délurée, la discrète, le jaloux, le désespéré, l’indifférent, le débrouillard, des adultes, des personnes âgées, des enfants,… Un vrai panel à exploiter. Le camp est solidaire, ils se serrent tous les coudes pour tenir jusqu’à l’arrivée de l’armée. Mais petit à petit, les espoirs s’amenuisent et les tensions internes se développent. La communauté vole carrément en éclats après la fin assez brutale du barbecue qui m’a un peu prise de court. Les amis d’hier deviennent les ennemis de demain et la plupart de la population est dans un état encore pire que la mort.

    Bref, même s’il n’est pas exceptionnel, ce 1er tome a éveillé ma curiosité et je vais donc tenter la suite pour voir si les auteurs ont continué sur cette lancée ou s’ils se sont vite essoufflés et sont tombés dans le piège du « spectacle » plutôt que de privilégier l’histoire et la psychologie des personnages qui est pour moi le principal intérêt de ce genre de contextes apocalyptiques.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.