Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Couverture du livre « Vingt-quatre heures de la vie d'une femme » de Stefan Zweig aux éditions Lgf
  • Date de parution :
  • Editeur : Lgf
  • EAN : 9782253060222
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Stefan Zweig Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée...
Seul le narrateur... Voir plus

Stefan Zweig Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée...
Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez la fugitive.
Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

Donner votre avis

Articles (1)

  • Vous m'en direz, des nouvelles !
    Vous m'en direz, des nouvelles !

    Genre littéraire peu valorisé et parfois considéré comme mineur, la nouvelle voit, aujourd'hui, son public s'élargir. Signe du temps, d'une époque pressée ? Évolution des modes de vie ? Focus sur cet exercice de style concis auquel les plus grands romanciers se sont essayés.

Avis(12)

  • Pendant la période estivale, au début du XXeme siècle, alors qu'elle loge avec son époux et ses enfants dans une pension de famille, une femme bien sous tout rapport quitte sa famille pour le charme d'un jeune homme venu durant une seule journée.
    Le narrateur de ce court récit, qui s'apparente...
    Voir plus

    Pendant la période estivale, au début du XXeme siècle, alors qu'elle loge avec son époux et ses enfants dans une pension de famille, une femme bien sous tout rapport quitte sa famille pour le charme d'un jeune homme venu durant une seule journée.
    Le narrateur de ce court récit, qui s'apparente à une nouvelle, prend parti pour cette femme au grand dam des autres clients qui la considère comme une femme aux mœurs légères.
    Une cliente plus âgée (entre 60 et 70 ans), touchée par la sollicitude du narrateur à l'égard de cette femme et aussi car celle fait ressurgir un évènement de son passé, lui demande un entretien durant lequel elle lui contera 24h de sa vie.

    Stefan Zweig est vraiment un maître dans l'art de décrire la palette de sentiments et d'expliquer en termes choisis la vie des femmes dans un monde régi par la morale, la rigueur, la bienséance et le qu'en dira-t-on.
    Il y sera aussi question de l'addiction au jeu qui fait qu'un homme peut devenir tout autre pour assouvir une dangereuse passion.
    Les romans de M. Zweig sont toujours de belles rencontres et là encore on ne lâche le livre qu'une fois le dernier mot lu.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 1904, dans la région de Provence, une vieille dame anglaise se confie à un homme, de son milieu mondain, sur vingt-quatre heures de sa vie de femme adulte – plusieurs années auparavant -.

    On peut y voir, sans difficulté, un parallèle avec Madame Bovary de Flaubert. Parfum de scandale pour...
    Voir plus

    1904, dans la région de Provence, une vieille dame anglaise se confie à un homme, de son milieu mondain, sur vingt-quatre heures de sa vie de femme adulte – plusieurs années auparavant -.

    On peut y voir, sans difficulté, un parallèle avec Madame Bovary de Flaubert. Parfum de scandale pour cette femme qui succombe aux charmes d’un jeune homme une nuit, pour le sauver de sa passion dévorante : le jeu. Mais au fond, est-ce bien la raison première – elle se le cache dans un premier temps - mais plutôt l’attrait charnel dégagé par cet éphèbe, qui pourrait l’amener à un total abandon.

    Sujet toujours d’actualité, dans nos sociétés actuelles. Et sans doute qui le sera toujours. D’une lecture agréable, un livre qui prête à réflexion pour chacun d’entre nous. La raison ou la passion ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Grand classique, je pense que ce Zweig ne restera pas le plus mémorable pour moi. Courte nouvelle à l'intrigue un peu trop prévisible, on retrouve la patte de l'auteur a travers les sentiments toujours délicats et passionnés de ses personnages.

    Grand classique, je pense que ce Zweig ne restera pas le plus mémorable pour moi. Courte nouvelle à l'intrigue un peu trop prévisible, on retrouve la patte de l'auteur a travers les sentiments toujours délicats et passionnés de ses personnages.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman m'a fait découvrir l'auteur. J'ai adhéré à son esprit, sa manière d'écrire et je suis tombée sous le charme de cet auteur.
    J'ai tout lui de lui et sur lui.
    Ce roman n'est peut être pas le meilleur mais il est mon premier!!!!

    Ce roman m'a fait découvrir l'auteur. J'ai adhéré à son esprit, sa manière d'écrire et je suis tombée sous le charme de cet auteur.
    J'ai tout lui de lui et sur lui.
    Ce roman n'est peut être pas le meilleur mais il est mon premier!!!!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://bruitdepapier.wordpress.com/2015/02/27/vingt-quatre-heures-de-la-vie-dune-femme-stefan-zweig/

    https://bruitdepapier.wordpress.com/2015/02/27/vingt-quatre-heures-de-la-vie-dune-femme-stefan-zweig/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'histoire de cette petite nouvelle retranscrit extrêmement bien les vices et les tentations auxquels un homme ou une femme peut être confronté tout au long de sa vie.
    En un court récit, S Zweig arrive à faire ressortir les différentes facettes de l'humain. Son écriture fluide et complexe à la...
    Voir plus

    L'histoire de cette petite nouvelle retranscrit extrêmement bien les vices et les tentations auxquels un homme ou une femme peut être confronté tout au long de sa vie.
    En un court récit, S Zweig arrive à faire ressortir les différentes facettes de l'humain. Son écriture fluide et complexe à la fois, reste son plus bel atout.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'histoire a un peu de longueurs au début, mais, au final, tout ce qui y est dit est utile pour la suite et c'est ça que j'aime chez Zweig :)

    L'histoire a un peu de longueurs au début, mais, au final, tout ce qui y est dit est utile pour la suite et c'est ça que j'aime chez Zweig :)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Livre agréable à lire. Il ne restera pas dans mes livres préférés, mais je l'ai trouvé tout de même intéressant

    Livre agréable à lire. Il ne restera pas dans mes livres préférés, mais je l'ai trouvé tout de même intéressant

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions