Vingt mille lieues sous les mers

Couverture du livre « Vingt Mille Lieues Sous Les Mers » de Jules Verne aux éditions La Maison Des Petits Bonheurs
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (2)

  • La bibliothèque idéale de Jean-Luc Coatalem
    La bibliothèque idéale de Jean-Luc Coatalem

    L'écrivain et rédacteur en chef adjoint de GEO est membre du jury du Prix Orange du Livre 2019

  • Les Editions des Saints Pères, ou comment le vintage fait des classiques, les must have de votre bibliothèque
    Comment le vintage fait des classiques, les must have de votre bibliothèque. Avec Jessica Nelson

    Lire par-dessus l’épaule de Voltaire… Un rêve à la portée de tous les amoureux de la littérature désormais, depuis que les Editions des Saints Pères ont décidé de publier le manuscrit de Candide. Initialement publié en 1759, le plus célèbre texte des programmes du bac de français est disponible dans la version manuscrite et intégrale, en version limitée à 1000 exemplaires, certes, mais avec un souci de qualité tout à fait décalé par rapport à l’époque.

Avis(6)

  • Embarqués sur l’Abraham Lincoln à la recherche d’un énorme monstre marin, le professeur Aronnax, son domestique Conseil et Ned Land, le harponneur du navire, se retrouvent par un fâcheux concours de circonstances à bord du Nautilus, formidable sous-marin construit par le capitane Nemo. Curieux...
    Voir plus

    Embarqués sur l’Abraham Lincoln à la recherche d’un énorme monstre marin, le professeur Aronnax, son domestique Conseil et Ned Land, le harponneur du navire, se retrouvent par un fâcheux concours de circonstances à bord du Nautilus, formidable sous-marin construit par le capitane Nemo. Curieux personnage que cet hommes réfugié sous les mers pour échapper à toute forme de vie terrestre ! Nos héros vont découvrir, au cours de leur long séjour à bord du Nautilus, des paysages magnifiques, des endroits improbables, ils vont vivre mille aventures et mesurer l’immensité de l’océan, de ses ressources et de ses richesses. Voyage de rêve pour le professeur Aronnax, prison dorée pour Ned Land, cette étrange épopée leur fera parcourir plus de vingt mille lieues sous les mers…
    Après avoir adoré Le Tour du monde en 80 jours, je m’attendais à plonger avec délices dans les flots de Vingt mille lieues sous les mers, allant d’émerveillements en émerveillements… Ce ne fut malheureusement pas le cas. C’est certes formidablement bien écrit, d’un style fluide qui incite à tourner les pages et à se laisser entraîner dans l’aventure. Les traits d’humour sont justement dosés et viennent toujours à point, souvent grâce au personnage magnanime de Conseil, toujours affable et profondément ironique.
    Pourtant, je n’ai pas réussi à rentrer dans le récit, à me laisser happer, à me passionner pour les aventures de nos trois héros. L’écriture journalistique, pleine de détails précis sur les latitudes, les jours et les horaires, m’a plus ennuyée qu’autre chose. L’étalage de connaissances marines, autant sur des faits historiques ou scientifiques liées à ce domaine, que sur les poissons et autres habitants des profondeurs, m’a finalement convaincue de tourner les pages en lisant en diagonale tous les passages dédiés à l’étude des bas-fonds.
    Il m’a manqué surtout, dans ce roman, une direction, un sens, un but. Ce voyage, cette errance à bord du Nautilus m’a semblé assez creuse, rien qu’un prétexte à la présentation de toutes les races de poissons existantes. Je me suis plus reconnue quand le personnage de Ned Land, pressé de fuir cette prison sous-marine, quitte à risquer sa vie dans les tempêtes ou sur des rivages inhospitaliers, que dans le personnage du professeurs Aronnax, pourtant « auteur » du récit. Ce voyage n’avait aucune destination, c’était un tour du monde non affirmé, commencé sur un vague hasard et terminé rapidement sur un acte de bravoure insensé mais chanceux. Et finalement, nous parcourons les mers avec nos trois héros, nous apprenons nombre de choses sur les habitants des fonds marins et sur les découvertes scientifiques liées, mais on referme ce livre avec la sensation vague de n’avoir rien compris, de ne toujours pas savoir ce qu’on aurait voulu apprendre au fil des pages. Qui est le capitaine Nemo? Comment a-t-il amassé sa fortune? Comment a-t-il construit le Nautilus? Qu’est-ce qui a justifié sa décision de s’isoler du monde ainsi? Tant de questions sans réponses qui me laissent un sentiment d’inachevé à la fin de cette lecture. Pour moi, Vingt mille lieues sous les mers n’est pas vraiment un roman, plutôt un essai scientifique, un étalage de connaissances, une vulgarisation romancée d’un savoir accumulé par Jules Verne au cours de ses recherches.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Vingt Mille Lieues sous les Mers est un livre d'aventure maritime, que l'on peut qualifié même roman d'anticipation; un des tout premiers romans de science-fiction (je vais peut être heurter les puristes ... mais de mon côté, c'est le plus ancien livre que j'ai pu lire). 
    En 1864, alors que...
    Voir plus

    Vingt Mille Lieues sous les Mers est un livre d'aventure maritime, que l'on peut qualifié même roman d'anticipation; un des tout premiers romans de science-fiction (je vais peut être heurter les puristes ... mais de mon côté, c'est le plus ancien livre que j'ai pu lire). 
    En 1864, alors que sort ce livre, aucun voyage sous-marin n'avait été fait, relaté, Jules Verne se permet donc d'imaginer à partir de base scientifique pour certains faits (pression, température, ... des différentes mers et océans parcourus) et plus fantasmagorique pour les créatures croisées. 
    On se dit quel avant-gardiste avec ce sous-marin tout électrisé, ses scaphandres autonomes et qui sont utilisés à des fins humanistes et non militaires !

    Ce roman est un véritable tableau de bord où l'on suit nos quatre protagonistes, on plonge avec eux pour découvrir les splendeurs de la mer, et les magnifiques illustrations de de Neuville rajoute à cette part de fabuleux. Certes, certains passages sont très (trop?) précis, très (trop?)détaillés en classification d'espèces, en coordonnées maritimes mais il ne faut pas oublier que ce tableau de bord est tenu par l'imminent Professeur Oronnax.
    On est fasciné par le Capitaine Nemo : Que lui ai-t-il arrivé pour avoir tant voulu s'écarter de la Terre à tout jamais ? Pourquoi tant de haine et rancoeur envers les hommes, au point de s'attaquer à leurs bateaux?
    Peut-on lui en vouloir, sans connaître son passé et en sachant de quoi sont capable les hommes ? Est-il plus à blâmer que les hommes qui partent au début de roman traquer le "monstre" marin pour le tuer parce qu'il nuit aux navigateurs ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Mon personnage préféré : Il avait Ned Land, le roi des harponneurs.
    Ned Land était un Canadien, d’une habileté de main peu commune, et qui ne connaissait pas d’égal dans son périlleux métier. Adresse et sang-froid, audace et ruse, il possédait ces qualités à un degré supérieur, et il fallait...
    Voir plus

    Mon personnage préféré : Il avait Ned Land, le roi des harponneurs.
    Ned Land était un Canadien, d’une habileté de main peu commune, et qui ne connaissait pas d’égal dans son périlleux métier. Adresse et sang-froid, audace et ruse, il possédait ces qualités à un degré supérieur, et il fallait être une baleine bien maligne, ou un cachalot singulièrement astucieux pour échapper à son coup de harpon.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre est magistrat je travaille dessus en français, et j'aime beaucoup.

    Ce livre est magistrat je travaille dessus en français, et j'aime beaucoup.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com