Vapeur girl

Couverture du livre « Vapeur girl » de Igor Quezel-Perron aux éditions Envolume
  • Date de parution :
  • Editeur : Envolume
  • EAN : 9782371140608
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Arpée sirote un jus de baisérias, au goût de fleur. Par la fenêtre de la Mal-Fermée, elle écoute une vieille femme qui lui parle tous les jours de Tam-Tam, son chat-luciole, qui devient fluorescent la nuit. Tout le monde sursaute quand l'explosion retentit. Une fumée noire s'élève au-dessus du Qasr. Voir plus

Arpée sirote un jus de baisérias, au goût de fleur. Par la fenêtre de la Mal-Fermée, elle écoute une vieille femme qui lui parle tous les jours de Tam-Tam, son chat-luciole, qui devient fluorescent la nuit. Tout le monde sursaute quand l'explosion retentit. Une fumée noire s'élève au-dessus du Qasr.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Ouvrir « Vapeur Girl » d’Igor Quézel-Perron, c’est d’emblée se confier à la première de couverture dessinée en traits perfectionnistes par Louise Hourcade. L’invitation est belle, tant les couleurs vives encensent déjà de la littérature haut de gamme. L’écriture est un miracle à l’aube-née....
    Voir plus

    Ouvrir « Vapeur Girl » d’Igor Quézel-Perron, c’est d’emblée se confier à la première de couverture dessinée en traits perfectionnistes par Louise Hourcade. L’invitation est belle, tant les couleurs vives encensent déjà de la littérature haut de gamme. L’écriture est un miracle à l’aube-née. Cette histoire d’un entre-monde fantastique fait la part belle à des êtres floutés en mythologique physionomie. Les descriptions magnifiées sont des poèmes à ciel ouvert. « Il construira plus qu’un ménage, il bâtira un témoignage pour le monde, une cellule d’amour si forte qu’elle rejaillira sur ses concitoyens. »Plus qu’une histoire à l’énergie magnétique, c’est une promesse d’un film au grand devenir. Les évènements se déroulent en version 3D. Le lecteur vit à 100 à l’heure, pris dans un tourbillon il franchit d’un bond ce monde parallèle où la part d’ombre cache la pureté telles les poussières sous un tapis. Le lecteur n’est pas dupe. La reine E176, machiavélique, outrancière est le versant noir. A contrario Arpée, divine est essence et volupté. Ogir le RoiDe fou d’amour pour cette dernière est de loin le personnage le moins fantasmagorique. Il partira sur ordre de la reine « C’est une recherche et un voyage initiatique, les pas trouvent avant de chercher. » Cette fable qui, sous des airs mythiques et paraboliques exprime la contemporanéité de nos plausibles fantasmes. Deux mondes s’affrontent. Ne sont-ils pas l’écho de nos contradictions ? Une dualité cornélienne en puissance ? Le lecteur est sonné, époustouflé par la qualité verbale de l’auteur dont les mots naissent de suite au bout de ses doigts. « Arpée regarde le bracelet tissé dans des lanières d’écorce d’arbre-pluie. » A contrario, Igor Quézel-Perron s’amuse et propulse tel un levier le lecteur vers des champs de lectures imprévisibles et surnaturels. Le summum est incontestablement dans cette puissance créatrice que le lecteur saisit à pleines brassées lumineuses. « Pour leur montrer qu’avec des sentiments tout simples, quelques projets, l’ouverture aux autres, la charité, on peut emmener loin le monde dans les plus belles carrières de l’humanité. » « Vapeur Girl » est original, percutant parfois, son étrangeté en fait une richesse rare. Les sublimes illustrations en pages finales de Louise Hourcade sont incontournables et un pur enchantement. Publié par les belles éditions « Envolume » « vapeur Girl » mérite le bandeau rouge d’un futur Grand Prix.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions