Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Vaincre la guerre irrégulière ; quelle stratégie pour quelle bataille ?

Couverture du livre « Vaincre la guerre irrégulière ; quelle stratégie pour quelle bataille ? » de Serge Duval et Benoit Houssay et Dionigi Loria et Thierry Marchand et Thierry Orosco aux éditions Le Fantascope
Résumé:

Le terme de conflits irréguliers regroupe sous un même vocable toutes les formes de confrontations asymétriques qui se développent aujourd'hui.
Mais si ce type de situation a toujours existé, les guerres irrégulières sont avant tout les guerres actuelles. C'est n'est pas la nature, mais la... Voir plus

Le terme de conflits irréguliers regroupe sous un même vocable toutes les formes de confrontations asymétriques qui se développent aujourd'hui.
Mais si ce type de situation a toujours existé, les guerres irrégulières sont avant tout les guerres actuelles. C'est n'est pas la nature, mais la forme du phénomène guerrier qui change en prenant racine dans un nouveau contexte géopolitique, marqué par la mondialisation et le développement des technologies de l'information. Ce nouveau cadre permet le réveil de revendications identitaires de toutes natures.
Il constitue le terreau dans lequel se développent des idéologies alternatives très radicales. La force militaire contribue, parmi d'autres acteurs, à l'obtention des conditions propices à un règlement qui ne peut être que globale et politique. Elle doit agir à la fois contre des mouvements violents et au profit des populations locales, ce qui modifie assez profondément ses conditions d'engagement. Le contexte actuel, qui offre de nouveaux moyens d'action à l'adversaire, rend une victoire encore plus difficile, la notion même de victoire militaire devant être relativisée.
L'effet final recherché n'est plus de détruire un ennemi identifié mais d'obtenir un niveau de stabilité acceptable et durable permettant une reconstruction politique locale. C'est donc un sentiment de victoire qu'il faut savoir construire, tant vis-à-vis des populations locales que des opinions publiques supportant la légitimité des engagements.

Donner votre avis