Un(e)secte

Couverture du livre « Un(e)secte » de Maxime Chattam aux éditions Albin Michel
Résumé:

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s'organiser ?
Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.

Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d'une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat... Voir plus

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s'organiser ?
Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.

Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d'une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s'entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.

Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (14)

  • Amis entomophobes ce libre n'est pas pour vois! Fuyez-le!
    Le décor: un parc où un cadavre, si on peut l'appeler ainsi est retrouvé dans des conditions étranges. Sur les lieux du crime atticus gore va découvrir des insectes, mais le plus surprenant est que ce sont leur quantité et les...
    Voir plus

    Amis entomophobes ce libre n'est pas pour vois! Fuyez-le!
    Le décor: un parc où un cadavre, si on peut l'appeler ainsi est retrouvé dans des conditions étranges. Sur les lieux du crime atticus gore va découvrir des insectes, mais le plus surprenant est que ce sont leur quantité et les nombreuses familles d'insectes qui s'y trouvent, car habituellement elles ne se côtoient pas et ne se trouvent pas au même moment sur un cadavre. Le détective va devoir trouver les circonstances de ce décès et surtout la cause.
    Parallèlement kat kordell, détective privee, est à la recherche d'une jeune fille Lena. Sa mère est inquiète de sa disparition... les deux enquêtes vont se croiser par l'intermédiaire des détectives qui vont l'un et l'autre suivre leur piste qui les mèneront dans les dédales de la vie des marginaux et sans domiciles fixes. Dans ce monde de marginaux de nombreux hommes et femmes disparaissent dans des conditions étranges. Pourquoi? Que sont-ils devenus ? Kat et atticus se retrouveront sur les traces des enfants de Jean à Carson Mills, une secte gérée par un grand directeur.....
    Mais que trame-t'il? Je vous laisse le découvrir

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Les premieres pages décrivant l'attaque des victimes par des insectes de tout genre peut en inquiéter plus d'un. Dès que l'on évoque certaines bestioles, on sent des picotement, des grattements irrépressibles, une peur indicible et irraisonnée. D'autant plus quand on est dans la notion d'un...
    Voir plus

    Les premieres pages décrivant l'attaque des victimes par des insectes de tout genre peut en inquiéter plus d'un. Dès que l'on évoque certaines bestioles, on sent des picotement, des grattements irrépressibles, une peur indicible et irraisonnée. D'autant plus quand on est dans la notion d'un monde infiniment plus petit que soi. Et l'adage "une petite bête ne peut tuer la grosse bête" perd de son sens.
    Puis c'est au tour d'Atticus Gore d'entrer en scène, avec un nom assez bizarre, un personnage complètement différent des flics de polars. Amateur de musique , pour une fois loin de la musique classique et des opéras, il apporte une note très particulière dans le monde de la police. L'actualité est très présente tout au long du récit : réchauffement climatique, surpopulation, difficultés sociales, pauvreté et misère. La détective Kat, est, elle aussi, sympathique avec toutes ses questions existentielles. L'intrigue se déroule sans temps morts, on passe de l'univers d'un personnage à l'autre en attendant le moment où leurs pérégrinations vont les faire se rejoindre. Cela fonctionne bien et c'est un livre que j'ai eu plaisir à lire. Il y a une suite annoncée et j'espère qu'elle ne se fera pas attendre trop longtemps.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Atticus GORE, inspecteur sur le district de Hollywood reçoit un code 187, qui signifie "meurtre" pour lequel ils trépignent tous, mais il est en repos, pourquoi l'as-t-on appeler ?
    Sa collègue Marcia, insiste car c'est tout ce que tu aimes.
    Atticus est intrigué se rends sur les lieux du crime,...
    Voir plus

    Atticus GORE, inspecteur sur le district de Hollywood reçoit un code 187, qui signifie "meurtre" pour lequel ils trépignent tous, mais il est en repos, pourquoi l'as-t-on appeler ?
    Sa collègue Marcia, insiste car c'est tout ce que tu aimes.
    Atticus est intrigué se rends sur les lieux du crime, le corps est parsemé d'insectes, il a étudié l'entomologie à l'université avant de rentrer dans la police.
    Il sait par avance que cette affaire va devenir très différente des autres et surtout très intéressante.

    12e livre de Maxime CHATTAM, je suis toujours très heureuse de retrouver son écriture, et je sais aussi que c'est un auteur qui aime se mettre en danger, qui suis ses instincts et peut faire des choses différentes, donc je me sens toujours, surprise, enthousiasmée et surtout cela me promet une excellente lecture.
    Le début m’a beaucoup plu, les deux personnages principaux, Atticus GORE et Kat KORDELL, un inspecteur et une détective privé que je vais suivre en alternance, je les ai trouvées très atypiques, assez intéressant et qui servait vraiment le récit.
    Mais le problème de ce livre, et oui à mon humble avis, il y a un, c'est que l'action as mis énormément de temps à se mettre en place.
    Nos deux protagonistes tournent en rond, que moi j'ai fini par m'ennuyer me lasser.
    Avec cet auteur, je me suis habituée être accrochée à ces livres, mais je n'ai pas ressenti cette tension, ce suspens pour lequel j'aime tant le lire.
    Heureusement que pour la troisième partie, et la fin du livre, l'intérêt est revenu, et j'aurais aimé que toute la trame soit de cet effet.
    Je ne peux pas dire que c'est une déception, mais une chose est claire, cela sera le livre que j'ai moins aimé.
    Mon avis reste mitigé, il manque quelque chose, peut être un manque de rythme, je n’ai pas trop compris la construction de ce livre, ou au début on commence vraiment bien, et ensuite on stagne pour repartir de plus belle.
    Je dois reconnaitre que cet opus comme les autres est très documenté, et le sujet est pertinent et toujours très passionnant.
    C'est une des qualités que j'accorde à Maxime CHATTAM, il aime faire des choses très différentes, mais là je n’ai pas totalement adhéré, et ce genre de construction, je suis certaine qu'il a plus énormément, mais avec moi ça ne l’a pas fait.
    Mais je garde ma fidélité à cet auteur et j'attends avec impatience le prochain.

    https://www.nathlivres.fr/l/un-e-secte-de-maxime-chattam/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Meurtres sordides au rendez-vous, histoire bien construite, chapitres percutants, phrases courtes pour un super thriller qui donne des frissons avec des bébêtes rampantes, grimpantes ou encore volantes. L’écriture est simple mais efficace à 100% comme dans tous ses romans. Le lecteur est amené...
    Voir plus

    Meurtres sordides au rendez-vous, histoire bien construite, chapitres percutants, phrases courtes pour un super thriller qui donne des frissons avec des bébêtes rampantes, grimpantes ou encore volantes. L’écriture est simple mais efficace à 100% comme dans tous ses romans. Le lecteur est amené progressivement vers un final explosif à couper le souffle. Maxime Chattam est capable de nous tenir en haleine jusqu'à la toute dernière page.
    Un thriller grouillant d'insectes qui nous fait frissonner de plaisir
    https://www.bejiines.fr/2020/01/livre-une-secte-maxime-chattam.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Entomophobes, arachnophobes, fuyez ce thriller, comme la peste! Non, je rigole! Enfin, pas tant que ça peut-être… Cela risque de vous démanger tout le corps…

    Si vous avez déjà lu Maxime Chattam, vous devez savoir qu’il est un des auteurs français les plus doués de sa génération, surtout en...
    Voir plus

    Entomophobes, arachnophobes, fuyez ce thriller, comme la peste! Non, je rigole! Enfin, pas tant que ça peut-être… Cela risque de vous démanger tout le corps…

    Si vous avez déjà lu Maxime Chattam, vous devez savoir qu’il est un des auteurs français les plus doués de sa génération, surtout en matière de suspens.

    Une fois n’est pas coutume, on retrouve l’auteur au sommet de son art. Maxime Chattam fait partie de mes auteurs de thriller favoris avec entre autres Franck Thilliez pour ne citer qu’eux deux. Autant je les adore, autant j’aime garder leurs livres sous la main, ne voulant pas les dévorer trop vite une fois parus, détestant devoir attendre les suivants.

    ici, je n’ai pas eu la patience nécessaire…. Dès sa publication, je me le suis procuré et j’étais impatiente de partir en congé pour le savourer pleinement. C’est chose faite et quel plaisir!

    D’un côté, vous avez Atticus Gore, détective à Los Angeles, enquêteur assez atypique, dont la réputation a été mise à mal par des échecs professionnels. Et de l’autre, Kat Kordell, détective privée de New York missionnée par la mère d’une jeune fille disparue. Entre New York et Los Angeles, les deux enquêtes vont finalement s’enchâsser et tels les fils de la toile d’araignée, tout s’imbriquera après de nombreux rebondissements à vous retourner le cerveau.

    Certains lecteurs avaient été déçus par le virage opéré par Maxime Chattam dans son livre, « L’appel du néant ». Au contraire de ceux-ci, j’avais trouvé osé ce revirement mais ici, on retrouve l’auteur de sa période d’écriture de « La trilogie du mal ». Page-turner muni de courts chapitres, une fois plongé dedans, vous en serez accaparé. Mais quelle torture de devoir attendre l’écriture de son prochain thriller. Heureusement, il me reste encore « Le signal » à découvrir et je pense sérieusement à me replonger dans toute sa bibliographie.

    Au milieu de ce monde de l’infiniment petit qui risque de vous hanter encore bien longtemps et de venir vous chatouiller la nuit, une chanson me vient à l’esprit « The sound of silence », dans sa version reprise par le groupe Disturbed.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après le signal, avant-dernier opus de Maxime Chattam, je découvre ici Un(e) secte, une enquête policière où l'humanité entière sera en sursit.

    A Los Angeles, c'est l'histoire de l'inspecteur du LAPD Atticus Gore, qui est affecté à une sombre et hors normes enquête pour homicide.

    Un tueur...
    Voir plus

    Après le signal, avant-dernier opus de Maxime Chattam, je découvre ici Un(e) secte, une enquête policière où l'humanité entière sera en sursit.

    A Los Angeles, c'est l'histoire de l'inspecteur du LAPD Atticus Gore, qui est affecté à une sombre et hors normes enquête pour homicide.

    Un tueur en série sans scrupules et visionnaire, sévi discrètement en ville et dépouille de leur peau le cadavre de victimes isolées et démunies. Laissé à l'état de squelettes nets et propres, le schéma de décomposition est d'autant plus incompréhensible que le processus semble être fait en quelques heures.

    Au même moment, à New York, la détective privée Kat Kordell se voit chargée d'une étrange et lugubre affaire de disparition qui la mènera sur les traces d'un ravisseur à la vision apocalyptique.

    La route de l'acharné et solitaire inspecteur au cœur tendre, croisera finalement celle de l'obstinée et atypique Kat, dans une enquête qui les mènera au cœur d'une secte aux frontières du surnaturel où des insectes tueurs seront une arme fatale contre l'humain.

    Quand l'impossible devenu réalité se retrouve entre de mauvaises mains...

    〰️

    Avec de nouveaux personnages attachants, tant dans leur force que dans leurs failles, Maxime Chattam crée ici un duo inhabituel entre un flic gay, rejeté de tous, mais pugnace et sensible, et une détective privée efficace, entêtée, au courage sans failles.

    Malgré une un peu trop longue mise en place à mon goût, le style de l'auteur est comme toujours, fluide, parfaitement écrit et nous embarque dans une aventure ardente.

    Le rythme est maîtrisé, sans temps mort, avec de nombreux rebondissements passionnants nous tenant en haleine dans un suspense machiavélique.

    L'intrigue mystérieuse est prenante, dans une ambiance lugubre, alternant deux enquêtes menées parallèlement, dans des lieux sinistres, avec des personnages angoissants et des crimes violents et cruels.

    Un gros travail de reconnaissance a été effectué en amont sur la recherche, ses découvertes dans le domaine des nanotechnologies et ses éventuels dangers.

    Moins glauque qu'à l’accoutumée, j'ai découvert ici un Triller aux allures de polar, agréable à lire, où se mêlent action et frisson, qui m'a tenu en haleine jusqu'au dénouement final.

    J’espère bien retrouver le super duo de choc dans une prochaine aventure !

    〰️

    Pour aller plus loin :

    - L'acronyme GAFA désigne quatre des entreprises les plus puissantes du monde de l'internet (et du monde tout court !) à savoir : Google, Apple, Facebook et Amazon. Ces firmes possèdent un pouvoir économique et financier considérable (parfois supérieur à un Etat).

    - Les nations unies estiment actuellement la population mondiale à 7.7 milliards de personnes contre 10 milliards de milliards d'insectes (300 fois plus importante que la biomasse humaine)

    〰️

    "La religion ? Vous êtes sérieux ? C’est encore une de ces manipulations des puissants, ouvrez les yeux ! Vous avez lu sur l’histoire des croyances ? Sur leur naissance et le développement de chacune ? Pourquoi est-ce que chaque religion apparaît exactement au moment où les hommes ont besoin d’être contrôlés ? Pourquoi chaque religion se moule sur la culture locale ou s’impose aux autres par la violence des plus forts ? Parce qu’elles sont les premiers outils d’asservissement de masse !"

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un très bon thriller horrifique ! Maxime Chattam nous embarque dans un récit sans temps morts et aux personnages attachants. L'auteur met du temps à installer l'atmosphère anxiogène de son roman ce qui peut en dérouter certains mais qui au final rend encore plus crédible cette histoire glaçante !

    Un très bon thriller horrifique ! Maxime Chattam nous embarque dans un récit sans temps morts et aux personnages attachants. L'auteur met du temps à installer l'atmosphère anxiogène de son roman ce qui peut en dérouter certains mais qui au final rend encore plus crédible cette histoire glaçante !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Malgré une effrayante introduction qui annonçait du lourd, je n'ai pas été emballé plus que ça par ce Chattam. Ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas très bon non plus. Les protagonistes ont beaucoup de potentiel et les revoir dans un prochain tome sera un plaisir. L'histoire en elle-même...
    Voir plus

    Malgré une effrayante introduction qui annonçait du lourd, je n'ai pas été emballé plus que ça par ce Chattam. Ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas très bon non plus. Les protagonistes ont beaucoup de potentiel et les revoir dans un prochain tome sera un plaisir. L'histoire en elle-même m'aura fait ressentir beaucoup d'ennui. C’était bien souvent plat. ce récit manquait du "peps" comme on dit.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions