Une partie de badminton

Couverture du livre « Une partie de badminton » de Olivier Adam aux éditions Flammarion
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion
  • EAN : 9782081382473
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Après une parenthèse parisienne qui n'a pas tenu ses promesses, Paul Lerner, dont les derniers livres se sont peu vendus, revient piteusement en Bretagne où il accepte un poste de journaliste pour l'hebdomadaire local. Mais les ennuis ne tardent pas à le rattraper. Tandis que ce littoral qu'il... Voir plus

Après une parenthèse parisienne qui n'a pas tenu ses promesses, Paul Lerner, dont les derniers livres se sont peu vendus, revient piteusement en Bretagne où il accepte un poste de journaliste pour l'hebdomadaire local. Mais les ennuis ne tardent pas à le rattraper. Tandis que ce littoral qu'il croyait bien connaître se révèle moins paisible qu'il n'en a l'air, Paul voit sa vie conjugale et familiale brutalement mise à l'épreuve. Il était pourtant prévenu?: un jour ou l'autre on doit négocier avec la loi de l'emmerdement maximum. Et ça n'a rien d'une partie de badminton.

Comme dans Falaises, Des vents contraires ou Les Lisières, Olivier Adam convoque un de ses doubles et brouille savoureusement les pistes entre fiction et réalité dans ce grand livre d'une vitalité romanesque et d'une autodérision très anglo-saxonnes.

Donner votre avis

Avis(4)

  • Les derniers romans d'Olivier Adam m'avaient déçue, mais cette fois, je suis enthousiaste. On peut reprocher quelques longueurs, notamment quand l'auteur règle ses comptes avec les milieux parisiens, aussi bien littéraires que politiques, mais globalement Une partie de badminton est une belle...
    Voir plus

    Les derniers romans d'Olivier Adam m'avaient déçue, mais cette fois, je suis enthousiaste. On peut reprocher quelques longueurs, notamment quand l'auteur règle ses comptes avec les milieux parisiens, aussi bien littéraires que politiques, mais globalement Une partie de badminton est une belle réussite.
    Certes, on peut s'amuser à chercher au fil des pages ce qui est réalité, ce qui est fiction. Mais, au-delà du contenu, j'ai retenu une jolie écriture, un rythme soutenu, un réel travail d'écrivain. C'est juste, parfois beau, incroyablement habile et si proche du lecteur qu'il a le sentiment non pas d'être un voyeur, mais d'appartenir au petit monde de Paul, "gauchiste dépressif alcoolo dénué de valeurs morales" ... mais profondément attachant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L’étape de la page 100 :
    Paul, ancien auteur à succès, et sa famille reviennent sur leurs pas pour s’installer en Bretagne après une parenthèse Parisienne. Vie fade et décevante, celle-ci va rapidement devenir nettement plus chaotique.

    L’histoire me porte et le sujet est plutôt léger....
    Voir plus

    L’étape de la page 100 :
    Paul, ancien auteur à succès, et sa famille reviennent sur leurs pas pour s’installer en Bretagne après une parenthèse Parisienne. Vie fade et décevante, celle-ci va rapidement devenir nettement plus chaotique.

    L’histoire me porte et le sujet est plutôt léger. L’auteur nous dévoile assez rapidement un pend de l’intrigue et me voilà trépigner en attendant la suite ! La narration est néanmoins parfois lourde, avec de très très longues phrases, retranscrivant la fuite mentale du narrateur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Explorateur de la rentrée littéraire 2019 - Étape de la page 100

    En parcourant le résumé de ce roman, je me suis laissée emporter. Un homme qui raconte ses déboires conjugaux, pourquoi pas ! Il est vrai qu'habituellement, ce sont les femmes qui écrivent à ce sujet. J'avais donc hâte de...
    Voir plus

    Explorateur de la rentrée littéraire 2019 - Étape de la page 100

    En parcourant le résumé de ce roman, je me suis laissée emporter. Un homme qui raconte ses déboires conjugaux, pourquoi pas ! Il est vrai qu'habituellement, ce sont les femmes qui écrivent à ce sujet. J'avais donc hâte de commencer ma lecture. D'autant plus que certains titres de cet auteur m'ont toujours fait de l'œil. C'est l'occasion parfaite, donc, de le découvrir.
    Dès les premières pages, je trouve que le style d'écriture contemporain (qui malheureusement signifie aussi "peu signé") permet une lecture rapide et facile. Il n'y a aucune difficulté à comprendre le texte, ce qui le rend accessible à tout un chacun. Aux premières pages, on ressent bien l'atmosphère bretonne et on se laisse aller à s'imaginer dans ces décors apaisants.
    Mais (il y a toujours un mais) ! On devine d'avance vers quoi mène l'histoire ... Le suspens a été tué avant d'être annoncé. C'est très mal amené. À ce moment-là, je me dis que je n'ai plus rien à y découvrir puisque je détiens déjà le fin mot de l'histoire. J'espère encore qu'il y aura quelque chose d'intéressant avec l'intrigue de la femme qui le suit ... Mais honnêtement, j'en doute !
    Tout ça mis bout à bout, j'ai fini par m'ennuyer. Les paragraphes de narration sont horriblement longs et pompeux. Rien ne fait rien avancer. Si bien qu'à la page 83, on en sait pas plus. Et quand enfin ça avance ... pas de surprise ! On le savait déjà. Du coup, on reprend notre ennuyeuse lecture de paragraphes interminables.
    Certes, ces paragraphes sont bien ancrés à notre époque ... Tellement ancrés qu'ils me font fuir. Lire, pour moi, c'est quitter ce monde pour en intégrer un nouveau ... Avec ce roman, c'est chose impossible ! On reste dans celui-ci, aussi frustrant soit-il, aussi épuisant soit-il, on n'a d'autres choix que d'y rester ... Oui, parce qu'il faut bien l'achever. Désespoir !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • avis à la 100ème page
    Olivier Adam profiter de ces 100 premières pages pour poser les personnages et le décor. Pierre après une parenthèse de 5 ans à Paris revient en Bretagne par la force des choses. Il a rapidement trouvé un poste de journaliste, sa femme a eu sa mutation dans un lycée du...
    Voir plus

    avis à la 100ème page
    Olivier Adam profiter de ces 100 premières pages pour poser les personnages et le décor. Pierre après une parenthèse de 5 ans à Paris revient en Bretagne par la force des choses. Il a rapidement trouvé un poste de journaliste, sa femme a eu sa mutation dans un lycée du Rennes, tout pourrait ben se présenter pour couler des jours heureux même si la vie ne sera pas aussi trépidante et riche qu'à Paris. Il n'en est rien on sent peu à peu poindre la dégringolade, sa femme et son emploi du temps étonnant, sa fille et sa colère d'avoir du quitter la vie parisienne et cette femme étrange qui semble espionner Pierre... tout y est le lecteur que je suis est ferrée !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions